Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le stationnement des motos et scooters à Paris sera payant dès 2022 !

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

Le stationnement gratuit à Paris pour les motos et scooters ne sera bientôt plus qu’un vieux souvenir. À partir de 2022, les deux-roues motorisés thermiques seront logés à la même enseigne que les autos et devront payer pour stationner dans la capitale.

Le stationnement sera payant pour les motos et scooters à Paris dès 2022.
Le stationnement sera payant pour les motos et scooters à Paris dès 2022.

C’était l’une des promesses de campagne de la candidate Anne Hidalgo. Réélue à la tête de la Mairie de Paris, elle entend maintenant tenir parole, et concrétiser ce vieux serpent de mer qu'est le stationnement payant des deux-roues.

En réalité, seuls les scooters et motos thermiques, ceux-là mêmes que les municipalités cherchent déjà à éradiquer de leur centre-ville avec la mise en place des Zones à Faibles Émissions (ZFE), sont concernés.

Le couperet est donc tombé, les motos et scooters thermiques ne bénéficieront pas du stationnement gratuit au-delà de cette année 2021. David Belliard, adjoint à la mairie de Paris en charge de la transformation de l’espace public l’a ainsi confirmé aujourd’hui. Le stationnement payant des deux-roues motorisés sera effectif dès 2022.

Les tarifs fixés par la mairie correspondent à 50 % de ceux en vigueur pour les voitures. La mairie entend également proposer aux motos et scooters parisiens un « Pass » facturé au mois, à 70 ou 90 € selon la zone. Seront exemptés du stationnement payant, les professionnels du soin à domicile, tandis que les autres professionnels utilisant un deux-roues motorisé dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions bénéficieront de tarifs spécifiques.

David Belliard a également rappelé que le stationnement des motos et scooters sur les trottoirs était interdit, et que le message serait passé à la Police Municipale de « sanctionner plus durement le stationnement sauvage ».

Par ailleurs, la municipalité compte également réduire de moitié les places de parking en surface afin de redéfinir de nouveaux espaces : terrasses, trottoirs élargis, pistes cyclables, espaces végétalisés.

On ne peut pas dire que c'est une surprise, tant Anne Hidalgo n'a jamais caché son hostilité envers tout ce qui possède un moteur thermique.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire