Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les avertisseurs de radars bientôt neutralisés !

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

Dans le viseur des autorités depuis un petit moment déjà, les avertisseurs de radar et de contrôle des forces de l’ordre seront neutralisés à partir du 1er novembre prochain. Un décret vient à cet effet d’être publié pour définir l’application de cette mesure visant à interdire toute signalisation de la présence des forces de l’ordre.

Les applications d'aide à la conduite seront privées de signalisation des contrôles des forces de l'ordre dès le mois de novembre 2021.
Les applications d'aide à la conduite seront privées de signalisation des contrôles des forces de l'ordre dès le mois de novembre 2021.

Dix ans que cela dure. La guerre entre nos instances dirigeantes et les systèmes d’avertisseur de radar, devenu depuis simples assistants d’aide à la conduite, vient de connaître un nouvel épisode. L’article L-130-11 qui a été ajouté au Code de la route en décembre 2019 vient de voir son décret de mise en application publié au Journal Officiel ce 19 avril dernier.

Concrètement, « l’autorité administrative » a désormais la possibilité d’interdire à tous les exploitants de systèmes d’aide à la conduite et de navigation par géolocalisation de partager la localisation des contrôles des forces de l’ordre. Autrement dit, il ne sera plus possible pour l’application de partager l’emplacement des radars et autres contrôles des forces de l’ordre, et ce à partir du 1er novembre 2021.

Si dans un premier temps seuls les contrôles d’alcoolémie et d’usage de stupéfiants sont concernés, il ne fait guère de doute qu’à terme tous les contrôles seront concernés par cette neutralisation. L’interdiction peut-être décidée par le préfet, ou par le ministère de l’Intérieur, et ne peut excéder une durée de deux heures pour un contrôle d’alcoolémie ou de drogues.

L’interdiction de partage d’informations sur la présence des forces de l’ordre et leur localisation ne concerne en revanche par les groupes et pages sur les réseaux sociaux.

Une mesure qui pourrait bien voir le retour en force d’une méthode plus traditionnelle : les bons vieux appels de phares.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire