Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Montpellier passera à 30 km/h en juillet

Dans Moto / Pratique

Après Nantes, Lille ou encore Grenoble, une autre agglomération française va limiter la vitesse en ville à 30 km/h : Montpellier. Une nouvelle mesure qui entrera en vigueur dès le mois de juillet prochain.

Vitesse maximale autorisée à Montpellier dès juillet : 30 km/h !
Vitesse maximale autorisée à Montpellier dès juillet : 30 km/h !

C’est une vraie tendance. Après la généralisation des 80 km/h sur le réseau routier français voulue par le Gouvernement, ce sont maintenant les agglomérations hexagonales qui les unes après les autres décident d’abaisser la vitesse maximale autorisée à 30 km/h.

Déjà en vigueur à Lille, Nantes ou encore Grenoble, la limitation de la vitesse en ville à 30 km/h va ainsi devenir la norme dès le mois de juillet, comme le confirme Manu Reynaud, adjoint au maire de Montpellier : « À partir du mois de juillet, ce sera 30 km/h par défaut dans toute la ville. Le 50 km/h deviendra l'exception. »

En abaissant la vitesse maximale autorisée à 30 km/h sur l’ensemble de son territoire, l’objectif de la municipalité est bien entendu de réduire les accidents, mais également de favoriser les modes de transports plus « doux » (piétons, vélo, etc.) et les transports en commun. Cette mesure s’inscrit d’ailleurs dans un plan global de réduction de la place de la voiture dans les centres urbains.

Une volonté assumée par Julie Frêche, fille de l’ancien maire de Montpellier Georges Frêche, et vice-présidente chargée des transports et mobilité de la métropole de Montpellier : « Ce sont des enjeux de tranquillité publique, de bienveillance, d'apaisement. Chaque utilisateur de la voirie va être plus attentif à ce qui se passe autour de lui car l'automobiliste ne va plus être seul sur la voirie. »

Et l’élue de conclure, histoire d’éviter tout malentendu et de souligner une nuance assez floue : « Notre politique, ce n'est pas de faire la guerre à la voiture. C'est d'inciter les gens qui peuvent faire autrement à le faire. »

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire