Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto 3 - Interview Alexis Masbou: "Franchement j'en ch.. !"

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto 3 - Interview Alexis Masbou: "Franchement j'en ch.. !"

Voici quelques nouvelles d'un Alexis Masbou qui vient, enfin, de se faire opérer de son fémur brisé lors d'une séance d'essai à Vallelunga. Une longue attente, une immobilisation tout aussi interminable pour entamer le délai nécessaire à la convalescence. Que le Français aimerait écourter le plus possible. Ce qui ne va pas sans heurts... Explications !


Alexis, lorsque l'on s'est quitté la dernière fois, tu te disais prêt à l'opération avec un possible retour en France dans la foulée. Or tu es toujours en Italie. Que s'est-il passé ?


Rien justement ! L'équipe médicale a d'abord attendu un certain délai pour une question d'axe de l'os. Puis il y a eu un mouvement de grève et il n'y avait pas de bloc opératoire ouvert. L'opération a enfin eu lieu lundi. Elle s'est assez bien passée. Ils m'ont mis une broche et cinq vis.


Une première étape de passée. Comment te sens tu ?


Pour te dire très franchement : « j'en chie ! ». Sincèrement, ça pique fort. J'ai eu déjà des fractures mais celle-là est vraiment difficile. Mardi, on a remis la jambe en mouvement, après une semaine d'immobilisation et on a fait ce matin des étirements. Les choses ont l'air d'aller dans la bonne direction. Mais je crois qu'il va me falloir du temps pour remarcher. Et puis parfois je ne suis pas très malin...


C'est à dire ??


Hé bien hier j'ai essayé de me lever seul. La tête m'a tourné direct et je me suis évanoui. Je fais des malaises chaque fois que j'essaie. Mon corps a perdu du sang lors de l'opération et ça fait plus d'une semaine que je suis quasiment allongé. Les muscles doivent se réanimer. A chaque effort, je suis épuisé. Il va falloir être intelligent et je vais devoir accepter de temporiser.


Quelle est la suite du programme ?


Déjà se tenir debout correctement ! Je ne lâche pas l'affaire et à l'hôpital ils me font bosser aussi. C'est bien, même si ça fait très mal. On avance et je garde ma motivation pour revenir avant la fin de la saison. Début semaine prochaine, je pense que je serai de retour en France. J'y retrouverai mes marques et je penserai à la meilleure voie à suivre pour ma rééducation. Non, je ne lâche pas l'affaire !


SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire