Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Claudio Domenicali: "L'Aprilia en CRT est une interprétation assez limite du règlement. Et même un peu au-delà"

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Claudio Domenicali: "L'Aprilia en CRT est une interprétation assez limite du règlement. Et même un peu au-delà"

L'arrivée d'Aprilia dans le concert des CRT, désignées comme l'avenir proche d'un Moto GP en pleine cure d'amaigrissement de ses budgets, fait débat. Que Gresini, BQR, Forward Racing et consorts commandent un cadre à un tiers pour y mettre un moteur de Superbike, cela ne choque personne et correspond même exactement à l'esprit de cette nouvelle catégorie.


Mais que d'autres, comme Aspar, lisent entre les lignes du règlement avec un décodeur de Noale pour ramener en Grand Prix une RSV4 complète du même mondial, cela agace, car il y a fort à parier que cette machine sera plus compétitive que ses soeurs alors qu'elle ne sera peut être pas si loin des prototypes fournis à certains clients, comme ceux de Ducati par exemple.


C'est justement Claudio Domenicali qui est sorti du bois de Madonna Di Campiglio pour prévenir que Borgo Panigale suivait cette affaire de près : « Le CRT est né pour permettre à quelqu'un d'acheter un moteur et le mettre dans un cadre prototype. Mais là, nous sommes face à une machine de Superbike simplement décorée différemment pour dire que c'est une Moto GP. C'est une interprétation assez limite du règlement. Et même un peu au-delà. »


« Ce n'est pas dans l'esprit, mais disons que pour cette année, nous ne considérons pas que c'est un gros problème. Mais si, à l'avenir, des constructeurs installent leur Superbike, il en ira autrement. » On ne peut que comprendre l'homme de Ducati.


D'une part, il risque de voir le compatriote concurrent Aprilia se faire une bonne réputation avec un investissement quasi nulle doublée d'une bonne affaire commerciale. On rappellera que sa RSV4 pourra embarquer trois litres de plus dans le réservoir et aura droit à douze moteurs pour la saison.


D'autre part, voir le Moto GP version CRT absorber le reste des quatre cylindres du Superbike peut assécher brutalement ce dernier sans que Ducati soit en mesure de réagir. Car l'emblème de Bologne n'y jure que par le twin, dans une catégorie au règlement qui lui assure une certaine équité avec la concurrence.


Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Aprilia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire