Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Honda: L'Etat de San Marin aide son compatriote De Angelis à rester en Moto GP

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Honda: L'Etat de San Marin aide son compatriote De Angelis à rester en Moto GP

C'est fait, la dernière machine disponible parmi l'élite, soit la Honda Scot, vient d'être attribuée. Et elle reviendra en 2010 à Alex De Angelis qui fait actuellement sur la piste ce qu'il faut pour garder son statut de pilote de Grand Prix. Le voilà à présent du paquet en lice pour la septième place finale au championnat. Mais il fait aussi ce qu'il doit en coulisse puisque ni plus ni moins que sa République de San Marin natale s'est investie dans les négociations du paddock pour sauver son citoyen. Qu'on se le dise, De Angelis est devenu une affaire d'Etat !


« Obtenir un bon résultat à cette période est évidemment une bonne chose puisque j'attends toujours de signer un contrat pour l'an prochain. Mon père et mon représentant légal sont en négociations avec Cirano Mularoni, le directeur du Team Scot, et j'espère que ce résultat nous permettra de finaliser notre accord » avait déclaré l'intéressé en descendant de sa Honda au Grand Prix d'Australie.


Moto GP - Honda: L'Etat de San Marin aide son compatriote De Angelis à rester en Moto GP


Des pourparlers qui ont reçu une valeur ajoutée avec l'arrivée de Fabio Bererdi dans le jeu, soit le Secrétaire d'Etat aux Sports et au Tourisme de la petite, mais passionnée, République. L'homme politique a promis que le RC212V de Mularoni serait un vrai présentoir des forces vives de sa contrée, ce qui a bien sûr ravi le boss qui fait coup double: un pilote certes fantasque mais rapide qui, en plus, apporte le nerf de la guerre. Un plan qui a aussi plu à Honda qui ne veut plus entendre parler de Talmacsi.


Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire