Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Melandri: "Bien plus dur que prévu"

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Melandri: "Bien plus dur que prévu"

Marco Melandri a maintenant suffisamment de recul pour juger du travail qu'il lui reste à faire pour s'adapter à sa nouvelle Ducati. Et force est de constater que le chemin à arpenter pour atteindre avec elle les sommets est encore très long et particulièrement semé d'embûches. Les motos de Borgo Panigale sont décidément très spéciales, et, passée une période Capirossi, seul Stoner est à présent à même d'en décoder le mode d'emploi.


Ce qui manque à l'ex pilote Gresini ressemble fort à un inventaire à la Prévert; « C'est plus dur que prévu. Je ne me préoccupe pas encore de mes chronos, je cherche toujours à faire corps avec la moto. J'ai une grande sensibilité avec elle et chaque changement a son importance. Alors j'y vais pas à pas. »


« J'ai beaucoup de problème avec l'avant. Avec la Honda j'étais habitué à y avoir plus de poids, alors on a revu la répartition des masses. Je travaille aussi beaucoup sur les suspensions. Les Öhlins sont très différents des Showa. Quant au moteur, j'aimerais bien changer quelque chose pour que je puisse mieux exploiter sa puissance, mais je ne sais pas dans quelle direction aller. »


Moto GP - Melandri: "Bien plus dur que prévu"


Un bilan qui fait froid dans le dos. Et ce n'est pas fini: « Maintenant, il faut aussi que je revois mon style, ma remise des gaz. Il faut que je m'imprègne de ce que fait Casey et de ce que me dit la télémétrie. Les ingénieurs m'ont dit qu'ils avaient trouvé ce dont j'avais besoin si bien qu'il me tarde d'être à Phillip Island pour les essais. »


Un châssis incompris, un moteur qui l'est tout autant et un style sur lequel il faut faire table rase, le bilan de Marco ressemble fort à un cri de détresse. Pourtant, Livio Suppo ne dramatise pas: « La situation de Marco est différente de celle qu'a connu Loris. Marco a juste besoin de temps pour retrouver les sommets. »


Quant à Stoner il reconnaît que sa bonne volonté n'est pas d'une grande utilité à son nouvel équipier. « Nous avons discuté ensemble avec Marco et nous travaillons dans des directions différentes en fonction de nos styles respectifs. Je ne crois pas être le mieux placer pour l'aiguiller. Mais il a le talent pour s'en sortir. Laissons lui du temps avant de tirer des conclusions. »


Moto GP - Melandri: "Bien plus dur que prévu"


Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Ducati

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire