Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

MotoGP - Appel à Shuheï Nakamoto : Monsieur Honda montrez vos preuves !

Dans Moto / Sport

MotoGP - Appel à Shuheï Nakamoto : Monsieur Honda montrez vos preuves !

Le rideau est lourdement tombé sur une saison 2015 de MotoGP qui a sacré Jorge Lorenzo. Avec ce sentiment désagréable d'un Valentino Rossi dindon de la farce, préparée par Marc Márquez. Les machines de la prochaine campagne 2016 sont déjà à l'œuvre sur la piste de Valence et beaucoup voudraient que les nouveaux vrombissements des moteurs à l'électronique unique couvrent définitivement la polémique et que les Michelin effacent les traces des blessures commises. Mais c'est nous inviter au déni. Et peut-être accepter l'infamie.


Chez Repsol on a mis au frontispice de son communiqué les valeurs morales dont celle de la dignité. Pour subodorer que l'adversaire vaincu en manquait. Au HRC, on a regretté cette ambiance délétère à laquelle on s'est dit totalement étranger. Sur ce point, il y a doute. Non pas sur les origines, mais sur la suite.


Car tout de même, la sanction subie par Valentino Rossi, qui s'est égaré sur la piste de Sepang en voulant se faire justice lui-même, a été d'abord motivée par ce coup donné, ou non, par le Doctor à une Honda pour la flanquer par terre. Le geste clamé a été un élément essentiel dans le rejet de l'appel de Valentino Rossi auprès du tribunal arbitral du sport. Avec les conséquences que l'on sait sur le déroulé de la dernière épreuve de Valence.


Or, avant que la décision ne soit rendue, Shuheï Nakamoto, vice-président du HRC, a déclaré dans un communiqué officiel qu'il avait les preuves de la télémétrie d'un coup de pied de Rossi. Dans un premier temps, le Japonais a dit qu'il mettrait tout sur la table. Puis le même a dit que ça viendrait plus tard pour préserver le calme relatif dans le déroulé de Valence. Ce Grand Prix est consommé et qu'avons-nous ? Rien.


M. Shuheï Nakamoto vous devrez produire ce que vous avez dit possédé et nous montrer. A défaut, il y aura comme un doute insupportable sur votre éthique. Et une question de légitimité à votre poste. Nous voulons voir vos preuves pour que la messe soit dite une bonne fois pour toute. Pas question d'un enterrement de première classe qui plongerait le MotoGP dans la fosse commune.


SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire