Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

MotoGP - Hervé Poncharal KTM Tech3 : « au Qatar, on s’en est bien sortis »

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Si le premier Grand Prix de l’année, au Qatar, a beaucoup ressemblé, dans son final, à celui de l‘an passé, avec un duel entre Dovizioso et Marquez, pour d’autres les années se suivent et ne se ressemblent guère. Il en est ainsi team Tech3, aux avant-postes en 2018 avec Yamaha et dans la seconde partie du peloton avec KTM en 2019. Mais l’histoire ne fait que commencer…

MotoGP - Hervé Poncharal KTM Tech3 : « au Qatar, on s’en est bien sortis »

Et à cette aune, on ne peut pas attendre de miracle. Dès lors, le patron Hervé Poncharal fait ainsi le bilan de son escapade à Losail : « dans l’ensemble, je dirais qu’on s’en est bien sortis. Miguel Oliveira s’était qualifié aux côtés de Pol Espargaro, sachant que les pilotes officiels sont un peu notre référence… Malheureusement il a calé sur la grille ; un événement presque passé inaperçu avec ce qui est arrivé à Fabio. Mais contrairement à lui, Miguel a pu repartir avant que la pitlane ne ferme.

Du coup, il a quand même été en mesure de prendre place en fond de grille et je reconnais avoir été bluffé au départ, car au premier virage il en avait déjà doublé huit. Il a ensuite passé les deux factory, ainsi que Jorge Lorenzo jusqu’à atteindre la 11e place. Mais il a sans doute trop tapé dans ses pneus au début et s’est retrouvé en difficulté sur la fin… Le manque d’expérience dirons-nous

Pour ce qui est de la moto en elle-même, les performances étaient plutôt pas mal, même s’il y a encore beaucoup de choses à travailler. Miguel avait d’ailleurs un très bon feeling dessus. En tout cas, je suis très impressionné par son rythme, son calme et sa capacité d’analyse ! »

Le 31 mars, ce sera l’Argentine… « Nos deux pilotes apprécient le tracé, après à voir ce qu’il en sera sur la KTM. Il faudra continuer à aller de l’avant et mieux cerner la moto, pour être le plus proche possible du binôme Johann Zarco – Pol Espargaro avec Miguel Oliveira, voire devant, sachant que les trois se tenaient dans un mouchoir de poche au Qatar. En d’autres termes, l’objectif sera de marquer des points. Ça ne sera pas simple, vu le niveau de la grille. Les écarts sont incroyablement serrés, ce qui rend d’ailleurs notre sport encore plus excitant cette année. Mais nous allons nous battre et globalement, nous avions plutôt le sourire en partant du Qatar. »

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire