Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

MV Agusta : fin du partenariat avec Loncin et augmentation de capital

Dans Moto / Nouveauté

Conclu en juillet 2019, l’accord entre MV Agusta et le géant chinois Loncin vient d’être dissous. Un coup d’arrêt pour la production des modèles de petites et moyennes cylindrées MV Agusta. De son côté, MV Agusta a également annoncé une augmentation de capital de 30 millions €. Ça bouge chez MV.

MV Agusta développe ses partenariats en Chine.
MV Agusta développe ses partenariats en Chine.

Un géant chinois pourrait en remplacer un autre. L’accord passé entre MV Agusta et le groupe chinois Loncin, vient d’être dissous à la demande de la firme italienne. En cause, les difficultés de communication et de collaboration entre l’Italie et la Chine depuis le début de la crise sanitaire mondiale.

Si l’accord devait aboutir à la conception d’une nouvelle gamme de motos MV Agusta de 350 à 500 cm3, l’abandon de celui-ci met un léger coup d’arrêt au projet, toutefois loin d’être abandonné. Il se murmure ainsi que MV Agusta pourrait maintenant profiter du partenariat conclu avec le groupe QJ Motor il y a quelques mois pour la distribution des motos sur les marchés asiatiques, pour en demander plus à son nouvel allié, et lui confier le développement de cette nouvelle gamme. QJ Motor, est, on le rappelle, aussi le propriétaire de Benelli.

Selon les rumeurs, le géant indien Bajaj serait également sur les rangs pour concevoir les MV Agusta destinées à être commercialisées en Asie. Un constructeur déjà en affaires avec d’autres européens, le groupe KTM et Triumph en tête.

MV Agusta : fin du partenariat avec Loncin et augmentation de capital

On le voit, les alternatives ne manquent pas pour MV Agusta, qui vient par ailleurs d’annoncer une augmentation de capital de 30 millions d’euros. Un nouvel apport destiné à accompagner le plan de relance à l’intrnational de la firme de Varèse, comme confirmé par le P.-D.G. de MV Agusta, Timur Sardarov : « L'un de mes premiers objectifs était de résoudre la situation de stress financier que connaissait l'entreprise et de jeter les bases industrielles et commerciales de sa croissance. Aujourd'hui, ces objectifs sont atteints et nous pouvons désormais regarder vers l'avenir avec une confiance renouvelée. Cette injection de capital donnera un regain d'énergie à notre activité sur tous les fronts, de la conception au développement et à la production de motos neuves, en passant par la fourniture d'une assistance de premier ordre à tous nos clients passionnés. En 2021, nous prévoyons dépasser les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires pour la première fois de notre histoire, et tripler ce chiffre d'ici 3 ans. »

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une très bonne chose cette marque italienne prestigieuse. Ouf !!! Les Chinois devaient, comme d'habitude, vouloir récupérer les technos à leur compte pour ensuite, comme d'habitude, éjecter MV et faire eux mêmes des motos. Ça s'appelle du phagocytage..... A finit mal pour l'hôte !!!

Si MV s'obstine dans cette voie, gardez vos MV, elles vont vite devenir collector !!!!!

Des MV 300 cm3..... sans blague... L'image de marque ça en prendre un coup. Tout ça sur l'hôtel du profit toujours toujours toujours plus......

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire