Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Radars : la machine à cash, une enquête explosive sur la scandaleuse gestion des marchés publics

Dans Moto / Pratique

C’est une enquête qui risque de faire du bruit. Résultat de plus d’un an de travail et d’investigations, de la part de journalistes d’ExtraMuros et Reflets. Info, l’enquête révèle les petits arrangements de sociétés privées pour faire main basse sur les marchés publics des radars, et les rôles ambigus des deux anciens ministres Thierry Breton et Francis Mer. Un document à ne pas rater.

Un document choc.
Un document choc.

Très documentée, l’enquête a été menée par Stéphanie Fontaine, Lizzie Treu, Antoine Champagne et Jacques Duplessy pendant plus d’un an sur un sujet explosif : les radars.

Fruit d’un vrai travail d’investigation, le documentaire met en lumière une facette peu connue du système, la gestion des marchés publics. On apprend notamment que ces marchés publics ont été passés sans appel à la concurrence, en contradiction totale avec la législation en vigueur, avec la bénédiction (au minimum…) de l’État. Il est ainsi surprenant d’y apprendre que deux anciens ministres, Messieurs Thierry Breton et Francis Mer, après avoir travaillé sur le dossier des radars ont été embauchés au sein même des sociétés bénéficiaires des marchés publics, Atos et Safran.

Surprise toujours, ces mêmes entreprises privées qui ont donc récupéré l’exploitation du traitement automatisé des infractions ont également surfacturé de nombreuses prestations.

Pour la première fois, des journalistes ont cherché à en savoir plus sur ces contrats passés entre l’État et ces sociétés privées. Ainsi, depuis l’apparition des radars automatiques en 2003, ce sont plus d’une centaine de marchés publics qui sont concernés. Une manne financière qui représente depuis 2009, plus de 2,5 milliards € au profit de ces sociétés.

À travers des documents inédits, des interviews d’acteurs politiques et d'interlocuteurs placés au cœur du système, les journalistes d'ExtraMuros et de Reflets.Info révèlent ainsi le laisser-aller de l’État dans la gestion de cet argent public.

Deux informations judiciaires ont d’ailleurs été ouvertes à la suite des plaintes déposées par l’association anticorruption Anticor.

Un document exclusif à ne pas manquer !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bravo pour cette excellente enquête.

Tentez le tout pour le tout, faut absolument que ça passe à la télé, les citoyens doivent savoir qui se cache derrière certains dirigeants.

Pourquoi on ne vous entend pas sur les chaines d'info ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire