Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Radars automatiques: toujours plus d'argent pour l'Etat

Dans Pratique / Radars

Si l'argent des radars finance pour l'esentiel des actions de sécurité routière, on relève que la part dévolue au désendettement de l'Etat augmente fortement chaque année: entre 2018 et 2020, elle sera passée de 8,8% à 20,9% !

Radars automatiques: toujours plus d'argent pour l'Etat

Malgré la forte baisse des recettes enregistrées l’an dernier pour cause de dégradations, les radars automatiques restent une affaire qui roule pour les finances publiques. Le contrôle automatisé a rapporté la somme de 864,4 millions d’euros en 2018, chiffre en baisse de 14% par rapport à l’année précédente. Et la bonne nouvelle, rappelons-le, est qu’il n’y a dans le même temps jamais eu aussi peu de morts sur les routes de France (encore 3 259 victimes à déplorer, malgré tout).

C’est dans ce contexte que les pouvoirs publics publient ce matin une mise au point sur l’effort financier consenti par l’Etat en faveur de l’amélioration de la sécurité routière, en précisant que celui-ci « augmente plus vite que les recettes des radars » (ces chiffres sont issus d’un rapport officiel annexé au Projet de loi de finances 2020) : les autorités assurent consacrer 3,7 milliards à la question, quand les radars rapportent 864 millions.

Concrètement, cette dernière somme est redistribuée selon quatre circuits. La part la plus importante concerne l’alimentation du système de contrôle/sanction lui-même: celui-ci représente quelques 269,6 millions d’euros, qui serviront aussi bien à assurer le bon fonctionnement du parc qu’à financer des campagnes de communication. On note que cette allocation est en hausse de 8% alors même que les recettes ont, pour mémoire, baissé de 14% l’an dernier.

L’agence de financement des infrastructures et transports de France, ou AFITF, est la deuxième bénéficiaire de l’argent récolté. Celle-ci recevra 243,1 millions, ce qui représente près d’un dixième d’un budget annuel qui permet de financer des travaux d’entretien et de rénovation des routes et ouvrages. On relève toutefois que l’allocation « radars » à l’AFITF est en baisse sensible : en consultant le site de la sécurité routière, on découvre que ce montant s’élevait à 405 millions en 2018.

De même, les collectivités territoriales voient leur part fortement baisser: elle ne recevraient pour 2020 « que » 171,3 millions, contre 270 deux ans plus tôt. La sécurité routière précise toutefois que cette dernière baisse est compensée par les sommes récoltées au travers des forfaits post-stationnement mis en œuvre depuis le 1er janvier 2018, dont les recettes bénéficient directement aux collectivités territoriales.

Enfin, l’argent des radars constitue aussi, pour qui en douterait, une manne pour les finances publiques : 180,4 millions d’euros contribueront au désendettement de l’Etat, soit 20,9% du produit des amendes générées. En 2018, c’était seulement 8,8% du total…

 

Radars automatiques: toujours plus d'argent pour l'Etat

source infographie: Sécurité routière

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas grave les gilets jaunes sont la pour les cassé

Par

Dire une manne pour parler du désendettement...

Surtout que personne ne vous oblige à commettre des infractions.

Le seul "impôt" qu'on paye par choix !

Par

Ceux qui ne paient pas d'impôts contribueront de cette manière détournée au désendettement de l'Etat.

Par

180 millions pour le désendettement de l’état. Pour désendetter complètement il faudrait installer 10 millions de radars et le tour est joué

Par

Si l ont comprends bien l état est pret à s endetter pour toujours plus de repression routiere. A l image des banques centrales / marchés financiers / immo. (Remaque ils ont pas tort de s endetter avec les taux negatif des banques centrales). Ca commence a faire beaucoup de bubules tout ça ! Tout vas bien les amis ;)

Par

Je croyais qu'il s'agissait de sauver des vies. J'ai du rêver ou alors notre premier sinistre n'a pas été clair dans son discours.:blague:

Par

En réponse à Bobin71

Dire une manne pour parler du désendettement...

Surtout que personne ne vous oblige à commettre des infractions.

Le seul "impôt" qu'on paye par choix !

On peut pas passer notre vie a regarder le compteur.. et v'la le nombre de zone a 90km/h sans raison sur autoroute.

Enfin sans raison... sans raison sécuritaire...

Par

En réponse à Axel015

On peut pas passer notre vie a regarder le compteur.. et v'la le nombre de zone a 90km/h sans raison sur autoroute.

Enfin sans raison... sans raison sécuritaire...

C'est vrai que toi, tu t'en br**les, de la quiétude des gens qui habitent aux environs... Remarque, comme tout ce qui ne tourne pas autour de ta petite personne... :bah:

Par

En réponse à Axel015

Commentaire supprimé.

Manque de bol, l'été dernier j'ai pris un logement (chambre d'hôtes) que je savais être à proximité immédiate d'une belle autoroute. Grâce à street view, j'ai vérifié la limitation de vitesse. 90. J'ai pris. J'étais content. C'aurait été 130, je n'aurais sans doute pas dormi.

Et souvent, les habitants et les villes sont là avant l'autoroute... :bah:

Par

Et certains veulent nous faire croire que c'est pour notre sécurité....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire