Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Un brevet Yamaha pour alerter en cas de dommages sur le cadre

Dans Moto / Nouveauté

Déniché par nos confrères de Morebikes, le brevet déposé aux Etats-Unis par Yamaha porte sur un cadre en fibre de carbone qui préviendrait le pilote de la moto en cas de dommages. Rien que ça. Une technologie encore en développement qui pourrait apporter un vrai plus en termes de sécurité et de prévention.

Des brevets Yamaha qui explorent des pistes.
Des brevets Yamaha qui explorent des pistes.

Les innovations de demain se développent aujourd’hui. Yamaha est au travail pour développer un système jusqu’ici inédit : une moto à cadre en fibre de carbone qui avertit le pilote lorsque le cadre est endommagé, et ce même si la moto tombe à l'arrêt.

Le brevet a été déposé il y a quelques semaines aux États-Unis, et découvert par MoreBikes. Dans le document complet de 29 pages tout de même, Yamaha y décrit ses plans pour une moto (en utilisant dans ses schémas ce qui ressemble grandement à une FJR 1300 actuelle) équipée d’un cadre principal en fibre de carbone avec un sous-cadre du même matériau et différentes solutions pour détecter les dommages sur ce même cadre.

Première solution : le châssis en résine de fibre de carbone a ainsi un câble électrique directement intégré dans sa structure lors de la fabrication. Ce câble a une résistance aux chocs légèrement inférieure à celle du matériau en résine de fibre de carbone qui l'entoure. En cas de chute de la moto, même à l'arrêt, le câble est endommagé, ce qui envoie alors une alerte à une unité de contrôle de détection des dommages (DDCU). Le DDCU peut ensuite informer le pilote des dommages du cadre (y compris les fissures du châssis, qui peuvent survenir l'intérieur du cadre et quasiment impossibles à déceler). Yamaha ajoute quelques options, notamment substituer ce câble électrique par une version à fibre optique qui détectera également les différences de châssis entre le cadre principal et le sous-châssis.

Une unité électronique servirait de relais pour avertir le pilote d'un défaut sur le cadre.
Une unité électronique servirait de relais pour avertir le pilote d'un défaut sur le cadre.

Les ingénieurs de la marque aux diapasons planchent également sur le matériau même du cadre, pour que celui-ci soit capable de changer de couleur en cas de détection d’un problème. Ainsi la zone endommagée serait facilement identifiable.

Yamaha émet aussi l’hypothèse d’une peinture appliquée sur le châssis qui émettrait de la lumière en cas de dégâts. L'ensemble du châssis serait recouvert d'un matériau qui, lorsque la couche extérieure est endommagée, même légèrement, permettrait à la lumière de pénétrer dans la couche supérieure. Une option qui est annoncée par le constructeur comme moins chère que les autres.

Ce type de recherches aussi détaillées est une première dans le cadre d’une réflexion autour d’une moto produite en série. Rien ne nous dit en l’état actuel des choses que l’on verra ce genre de cadre effectivement équiper les futures Yamaha, mais cela prouve que le constructeur réfléchit à des technologies de sécurité préventive autour de la structure même de la moto, ce qui reste totalement innovant.

Portfolio (1 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire