Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

4 heures d’endurance de Spa-Francorchamps : la tricherie serait-elle en train de gagner le monde de la moto classique ?...

Dans Moto / Sport

Jean Jacques Cholot

4 heures d’endurance de Spa-Francorchamps : la tricherie serait-elle en train de gagner le monde de la moto classique ?...

Une épreuve d'endurance réservée aux motos classiques d'avant 1980 est organisée depuis plusieurs années, à l'occasion des Bikers Classics par DG Sport sur le splendide circuit de Spa-Francorchamps, .


Cette course ne s'inscrit dans aucuns championnats. Ici, on court pour le plaisir, ce qui n'empêche pas certains pilotes déjà auréolés d'un palmarès plus que respectable, de vouloir inscrire cette épreuve à leur CV. Malheureusement, cette année, il semblerait qu'il y ait eu tricherie. En effet, l'équipage qui, dans un premier temps, a été déclaré vainqueur, s'est vu disqualifié pour moto non-conforme. Les problèmes relevés par les commissaires concerneraient les pneumatiques utilisés, la vanne de remplissage rapide du réservoir et le freinage. A noter que ce dernier point avait été signalé par les contrôleurs lors du passage de la moto aux vérifications techniques.


4 heures d’endurance de Spa-Francorchamps : la tricherie serait-elle en train de gagner le monde de la moto classique ?...


Toujours est-il que cela est regrettable pour la beauté du sport, d'autan que la lutte pour la victoire dans la dernière heure de course, a été palpitante. L'équipage composé de Christian Haquin et Gille Hampe, alors en deuxième position, se trouvait à plus d'une minute des leaders lorsqu'à une demi-heure de la fin de l'épreuve, la Kawasaki n°2 rentrait dans les stands afin que Christian Haquin, plus rapide, tente une remontée sur la Moto Guzzi du Team Motobox. Reprenant de cinq à dix secondes au tour, tout semblait possible mais sachant que les « chasseurs » perdaient vingt secondes à chaque ravitaillement sur le gros bicylindre, on comprend que cela ait éveillé quelque peu les soupçons, d'autan que ce team avait déjà été disqualifié lors de la dernière édition du Bol d'Or Classic.


4 heures d’endurance de Spa-Francorchamps : la tricherie serait-elle en train de gagner le monde de la moto classique ?...


Y a-t'il eu tricherie ? La décision a été prise par la direction de course dans ce sens. Toujours est-il que ce team espagnol a fait plusieurs milliers de kilomètres pour venir disputer une épreuve, avec tous les frais que cela engendre pour aligner une moto compétitive, sans parler des risques pris par les pilotes, pour finalement repartir bredouille…


SPONSORISE

Actualité Kawasaki

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire