Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

Dans Moto / Loisirs

Le bLU cRU Camp Yamaha a pour ambition d’aider de jeunes pilotes prometteurs à progresser dans leur discipline grâce à l’appui de professionnels chevronnés du monde de la moto. Des entraîneurs de renom, des Team Managers des plus grandes équipes Yamaha en piste et cross, et évidemment la présence de l’ensemble des pilotes Pro Yamaha sont la bienvenue pour prodiguer sur terre, comme sur asphalte, les meilleurs conseils pour nos futurs champions. Caradisiac a assisté à la seconde édition.

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

Yamaha est sûrement l'un des constructeurs qui s'impliquent le plus dans le sport moto que ce soit en motocross, enduro, raid, endurance ou vitesse que ce soit au niveau national, européen ou monde avec le MotoGP en point d'orgue. La marque au diapason dispose en effet dans sa catégorie du légendaire Valentino Rossi. Cette politique se retrouve également dans la gamme de la firme japonaise où l'on retrouve également de nombreux modèles à vocation sportive, toutes disciplines confondues.

Conscient de la compétition dans son image de marque, Yamaha souhaite désormais repérer les futurs pilotes professionnels de demain en les sélectionnant dans le plus jeune âge et en les faisant participer à un camp d'entraînement unique : le bLU cRU Camp. Caradisiac a assisté à la deuxième session qui s'est tenue du 24 au 27 juillet dernier sur le site du circuit du Mas ZF Grand Prix à Eyguières dans le sud-est de la France.

Le bLU cRU Camp, c'est quoi ?

Ce Camp d’été s’articule autour d’une sélection de vingt-cinq jeunes garçons et filles pratiquants, soit la piste en section « Vitesse », soit la terre en section « Motocross ». Âgées de 11 à 17 ans, ces jeunes pousses roulent déjà toute l’année dans divers championnats sur des machines Yamaha et ont su convaincre le staff pour gagner leur place au camp. Si les matinées sont réservées aux séances de roulage et exercices pratiques sur la piste et en MX, les après-midi sont dédiés à différents ateliers préparatoires pour les sensibiliser à tous les aspects d’un pilote professionnel. Si effectivement sur la piste, les qualités de pilotage sont primordiales pour gagner, il est impossible aujourd’hui d’être un champion sans savoir gérer sa préparation physique, sa préparation mentale ou celle des médias. L’ensemble du staff Yamaha et Christophe Guyot, Team Manager Yamaha du GMT 94 en Championnat du Monde Superbike étaient là pour insister sur la nécessité d’apprendre l’anglais aujourd’hui pour réussir et savoir communiquer autour de son projet. Après de nombreux conseils pratiques prodigués à chacun au bord de la piste, Christophe réunira les jeunes sous le grand Hospitality Yamaha pour les ateliers théoriques. Ce camp s’appuie sur des valeurs éducatives fortes qui serviront aux jeunes pilotes pour progresser dans leur sport, mais aussi dans leur vie de tous les jours. Ces quelques jours pousseront les jeunes à se surpasser sur la piste. Ils développeront l’esprit d’équipe en organisant toutes les activités par groupe, et aiguiseront l’esprit de compétition de chacun en n’oubliant jamais le chrono sur la piste. Et puis, qui dit camp d’été, dit aussi moments de détente entre les copains autour de séances de Karting ou de wakeboard dans l’après-midi.

Témoignages

S’il y eut une certaine parité entre le nombre de pilotes sur terre et sur macadam, il y eut encore cependant bien plus de garçons, que de filles présents au bLU cRU Camp. Justine Pedemonte, 12 ans et seule fille en « Vitesse » nous parle de son expérience.

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme
À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

Engagée en Italie au Championnat CIV, Justine roule à moto sur piste depuis l’âge de 9 ans. Son père, motard de longue date, participant à deux reprises au Bol d’Or et ex-Champion de la Montagne, lui a filé le virus… Elle roule aujourd’hui sur une Ovale 160, mais l’année prochaine, ce sera le championnat PromoSport 400 ! Depuis l’année dernière, Championne d’Occitanie, elle ne mâche pas ses mots. « Pour le moment, dans mon championnat en Italie, je suis la seule fille toute catégorie mélangée… L’année dernière nous étions deux, mais cette année, je suis toute seule. Avec les garçons, dans les paddocks tout se passe bien, ils sont gentils avec moi et viennent facilement me voir. Sur la piste, c’est différent, ils prennent souvent ma roue et me suivent à la trace pour pouvoir me doubler ! Je suis un pilote comme un autre. En fait, c’est surtout les parents sur le bord de la piste qui sont parfois un peu méchants. Ils ne se gênent pas pour dire à leur fils « Regarde, tu t’es fait doubler par une fille… » ; « Qu’est-ce que c’est que ça, une fille devant toi… » Ce n’est pas très sympa je trouve »

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

Justine a débuté sur une PW. Puis au noël suivant, changement de deux roues pour une Bastos, suivie d’autres machines jusqu’à l’Ovale. Habitant Nice, elle a connu le bLU cRU Camp par les réseaux sociaux et a tenté sa chance en participant à la sélection. Sa vidéo de présentation qu’elle avait faite avec ses parents a heureusement séduit le jury et elle a été sélectionnée. Ravie de pouvoir faire aujourd’hui partie de la promotion 2019, elle nous explique : « J’aime beaucoup le bLU cRU Camp ! Rouler avec des pilotes Pro comme ça, c’est vraiment extra. On est assez à l’aise avec eux, on peut leur parler facilement, ils sont très gentils avec nous. En plus, on fait de nouvelles rencontres et je me suis fait de nouvelles copines en "Motocross". Et puis les activités de l’après-midi sont vraiment top, on a fait du karting et cet après-midi, du Wakeboard… C’est top ! On a vraiment de quoi rigoler tous ensemble et l’ambiance entre nous est sympa. »

Fabio Quartararo, pilote MotoGP et révélation de cette année est même venue encourager les jeunes pousses.
Fabio Quartararo, pilote MotoGP et révélation de cette année est même venue encourager les jeunes pousses.

Au début du Camp, des groupes ont été formés pour faire travailler ensemble les jeunes autour d’exercices pratiques : « Chacun peut poser ses questions en fonction de ce qu’il veut un peu plus travailler sur la piste. Ça nous pousse à avancer ! C’est bien, le staff est toujours à l’écoute, c’est sympa. J’ai appris par exemple à bien mettre un petit coup de gaz, quand on tombe un rapport de boîte pour éviter à la moto de trop glisser de l’arrière. C’était intéressant. » Du coup, Justine adorerait revenir l’année prochaine. Si elle stressait un peu avant le début du Camp, une fois sur place tout s’est dissipé et elle rêve déjà de revenir en 2020 !

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme
À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

 Parmi les pilotes Yamaha Pro présents, on pouvait compter sur l‘expérience de Xavier de Soultrait, pilote Yamalube Rally. Après avoir enchaîné plusieurs Dakar et dernièrement le Silkway Rally entre la Russie, la Mongolie et la Chine, il nous raconte sa première expérience au bLU cRU Camp Yamaha. « Ce format de Camp de vacances/roulages est vraiment top pour les jeunes, selon moi. C’est paradisiaque pour eux ! Moi-même j’aurais adoré pouvoir participer à ce type de stage à leur âge… J’ai commencé seul par l’Enduro et ce n’était pas simple de débuter dans le milieu. J’ai dû tout payer au début avec des petits boulots et beaucoup de démerdes… J’ai longtemps été palefrenier le week-end pour me payer mes premières motos. Ces quelques jours donnent un vrai coup de pouce à ces jeunes je pense. Ça leur apporte plusieurs solutions pour la prépa. physique, la prépa. mentale et les médias… »

Au sujet de l’encadrement Yamaha « Y a pas plus crédible que des mecs comme Christophe Guyot qui ont vraiment fait leurs preuves et savent de quoi ils parlent. Mon rôle à moi, comme tous les pilotes officiels Yam. Europe, c’est de pouvoir rouler avec eux pour leur apporter un peu de mon expérience de pilotage. Par le dialogue, des conseils et quelques détails, j’aime leur transmettre des éléments que je connais aujourd’hui… C’est la future génération ! Il y a parfois un peu de timidité de leur part et je le comprends. Ils sont surtout à l’écoute de ce qu’on peut leur apporter et c’est intéressant. »

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

Pour Xavier, après ce passage dans les Alpilles, retour ensuite à l’entraînement en septembre au Maroc où ce champion y prépare une nouvelle fois activement le Dakar. Cette année plus que jamais, Yamaha sera présent sur la compétition pour la gagne. Après des victoires en étape et de bonnes places, Yamaha veut la victoire au général. Après neuf victoires depuis le début au Dakar, celui qui apportera la 10e au compteur sera historique !

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme
À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

 Au troisième jour du bLU cRU Camp, au bord de la piste à l’asphalte brûlante, nous faisons la connaissance de Marcus Delestre qui vient de Normandie. Âgé de 15 ans, il a commencé la moto à 4 ans en faisant du Motocross. « Après deux années d’entraînement et d’apprentissage du cross quand j’étais tout minot, j’ai fait trois années de compétition. Mais mon niveau stagnant un peu trop face aux copains à ce moment-là, j’ai décidé de changer de discipline en passant à la Vitesse sur piste. La première année, j’ai participé au Championnat de Normandie en finissant deuxième. Puis ce sera le Championnat de France PromoSport et le Challenge Yam en 125 avec quelques sponsors dégotés ici et là, et une troisième place au général. Passage ensuite en Championnat PromoSport 400 avec pour le moment une place dans le tiercé de tête ! Ça se passe bien, mais il faut que je m’améliore. »

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

Marcus a connu le bLU cRU Camp par des amis lui indiquant que les inscriptions étaient ouvertes. Ni une, ni deux, il fit lui aussi une petite vidéo de présentation et eu la chance d’être sélectionné pour participer. Présent pour la première fois à cet évènement, Marcus connaît la plupart des autres pilotes de vitesse, engagés tout comme lui, en Championnat de France. « C’est très cool d’être si bien entouré au bLU cRU Camp. Le staff donne les conseils au fur et à mesure, on peut ainsi bien progresser à notre rythme, c’est agréable, on n’est pas perdu. Du coup, là j’améliore bien mes chronos. Christophe est de très bon conseil, c’est enrichissant et on progresse. Il a réussi à me mettre en confiance, me disant qu’il ne fallait surtout pas que j’hésite à lui poser des questions. Ça m’a rassuré et j’ai bien envie de revenir l’année prochaine. »

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

 Et puis on ne pouvait pas assister à cette édition 2019 du bLU cRU Camp, sans poser quelques questions à Christophe Guyot en personne qui a quelque peu chapoté le staff encadrant. « On essaye par le biais de ce type de manifestation d’être ouvert aux différentes disciplines qui peuvent exister à moto. On veut rassembler tous les acteurs Pro du sport moto en même temps (Enduro, Dakar, Cross, le sable, la vitesse…) pour encadrer au mieux les jeunes. Le niveau cette année est très bon et de manière générale je suis étonné par le niveau de la nouvelle génération ! Les 14-17 ans que j’ai l’habitude de côtoyer me donnent tous la même sensation de grande maturité qu’on ne connaissait pas avant. Ils ont d’un côté cette fraîcheur et cette candeur quand ils arrivent, voyant les champions en vrai qu’ils admirent le reste de l’année. Et puis de l’autre, ils ont une très surprenante aisance dans les rapports aux autres. Ça m’impressionne vraiment.

À la découverte du bLU cRU Camp Yamaha 2019 : l'antichambre du professionnalisme

Ce bLU cRU Camp est véritablement un modèle pour moi. Cela devrait être décliné, modifié et amplifié par le plus grand nombre pour faire progresser au mieux la jeunesse. C’est une école très riche d’enseignements, pour le monde de la moto, mais pas que. C’est aussi une école de vie où on n’est pas forcément là pour trouver particulièrement le champion de demain, mais plutôt donner les moyens à chacun de l’être un jour s’il en a les capacités. »

Dès lors, rendez-vous est pris l’année prochaine pour la troisième édition du bLU cRU Camp avec toujours plus d’accueil, de prise en charge et d’écoute pour les jeunes pilotes en herbe !

Portfolio (53 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire