Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation des deux motos

Dans Moto / Sport

2. Après un brève parcours sur route, direction les chemins

Présentation des deux motos

On enfourche les motos, une chose frappe avant de mettre en marche, le XR est un poids plume et on se sent chez soi tout de suite.


Un peu plus haut, le 250 TTR est donc plus lourd, il y a le démarreur, donc une batterie, clé de contact, et le moteur qui est plus gros.


Mise en marche, le XR est un bonheur, avec l'habitude, c'est du premier coup de kick même après des mois sans tourner.


L'autre est plus difficile au kick à froid, et en « lâche », on aura tendance à appuyer sur le bouton rouge. C'est parti sur les petites routes avec les pneus d'origine sur le TTR, ils sont parfaits pour le goudron.


La ballade est plaisante, on donnerait un plus au TTR car le XR est tellement léger, presque trop, qu'on se sent mieux sur le TTR. Si l'on peut jouer avec la boite de vitesse, on peut sans souci repartir d'un virage serré, moteur à l'agonie, ça repart tranquille quasiment sur le ralenti avec les 2 motos. Sur un mauvais revêtement, raccords en tout genre, c'est confortable avec les deux motos. Evidement, même sur de la petite route sinueuse, la modeste puissance ne fait pas bondir d'un virage à l'autre. Seule la Yamaha est homologuée 2 places, le duo est possible, le passager n'est pas si mal, malgré les pieds trop hauts, ça le fait mais on reste sur une petite cylindrée.


Bon, on ne va pas s'éterniser sur la route, un dernier test, une bonne montée de 2 kms sur une voie rapide qui calme les voitures pas trop puissantes, on ouvre en grand sur le 6ème rapport en bas à 90, et en quelques cetaines de mètres, on se retrouve déja à 110 km/h, le moteur continuant de prendre des tours sans difficulté, avec une transmission d'origine trop courte sur les 2 motos pour la route.


Sur la route, le TTR est vraiment bien, il vous emmène en ballade le dimanche avec un appétit de moineau, 3,5 litres aux 100 maximum, donc plus de 250 kms sans pompe à essence. Le XR est plaisant pour s'amuser, ne consomme pas plus, à aucun moment on ne se fait peur, mais sa légèreté est telle que de toute évidence, il est fait pour le tout-terrain.



 


Les pneus sont donc changés pour prendre la direction des chemins, 2 pneus cross sur chaque moto. L'arrière volontairement très usagé pour tester la motricité.


Dès les premiers kilomètres, sur du roulant, nous avons à faire à deux motos différentes.


Le Honda donne une confiance totale, alors que le Yamaha pêche par un avant lourd et peu sécurisant. Ca tape, cogne, rebondit dans les épaules, tout au long des différentes natures de sol, la même constatation est faite, même avec sa fourche d'origine, le XR était mieux, surprenant.


De plus, le poids qui donnait au TTR comme un plus sur la route, est pesant, fatigant.


Mais en ce qui concerne le poids, certaines personnes aiment les motos plus lourdes et s'y sentent plus à l'aise, question de gout.


On aborde du technique, là aussi pas photo, le XR passe avec une facilité déconcertante. Cette moto pardonne beaucoup tellement elle a « une bonne volonté ».


Passage au ralenti façon trial, c'est encore la même moto la plus facile, mais les deux font preuve d'une bonne motricité.


Dans les chemins rapides, la moindre ligne droite nous amène à rouler vite, hé si, la 6ème est souvent enclenchée malgré une région qui tournicote pas mal, et les obstacles inattendus sont fréquents dans les chemins.


Quand le terrain s'ouvre un peu, les deux motos acceptent d'enrouler des kilomètres en 5 ou 6ème à mi-régime en rythme rando, du velours.


Présentation des deux motos


 


Un mot sur les freins, rien à dire, très loin du freinage d'une enduro actuelle, même si on aimerait peut-être un peu plus de mordant à l'avant, on ne se fait pas surprendre. Le XR est moins bien, son disque étant d'origine et bien creusé, il n'est plus optimum.


Une chose très claire, ces motos ne sont pas faites pour rouler sur un terrain de motocross, surtout défoncé, et de plus sec, on oublie.


Par contre, plus les chemins sont mouillés, grassouillés, voir noyés, plus ces motos sont un régal, plus c'est glissant, plus le XR est plaisant.


Au niveau des moteurs, annoncés pour 30 chevaux tous les deux, 26.7 pour le XR sur d'autres sources, le TTR de ces années là a été pour les "normes" complètement étouffé au niveau de l'échappement. On a vu des chiffres de 24 chevaux, 22 et même moins au fil des ans, ce qui est clair, c'est que le 250 Honda se détache systématiquement un peu, les montées en régimes sont plus efficaces, un échappement « aéré » redonnerait surement à la bleu le souffle qu'on lui a enlevé.


Présentation des deux motos


 


La boite de vitesse du Honda est là encore un régal, pas besoin de cogner à coup de bottes, pitié, ça passe comme dans du beurre. Un petit coup d'embrayage la plupart du temps à chaque changement de rapport n'empêche pas en cas de presse, le copain qui veut passer, de rentrer 3 vitesses à la volée sans débrayer si on associe bien le petit coup de gaz au bon moment, à l'approche d'un virage serré. La boite du TTR est plus ferme, mais on est dans du standard japonais.


Au final, pour des pilotes qui veulent une moto qui soit facile, sans réglage des soupapes tous les mois, sans un moteur ouvert 3 fois par an, avec les factures qui vont avec, on a ici des motos loisirs disparues des catalogues, et qui bien emmenées peuvent faire les 3-4 enduros de votre région, les courses sur prairie des clubs locaux, avec des surprises si c'est très mouillé et si vous savez faire sur l'herbe grasse. L'humidité nivelle le matériel.


C'est sûr, sur un enduro local, vous ne taxerez pas les vedettes du coin avec leur KTM en tout genre, Gas Gas, CRF ou autre missile. Mais vous avez le risque de prendre beaucoup de plaisir, à pas cher, ce n'est peut-être pas si mal.


Un énorme regret sur la Yam, c'est vraiment cette fourche, si un pilote aime une plus « grosse » moto que le XR, haute de selle, il apprécierait vraiment cette moto infatigable. La fixation de la plaque minéralogique est à modifier, trop en porte à faux, facile. Equipée de la même fourche que le XR, le jugement du TTR aurait été tout autre.


Le XR a hélas un inconvénient de taille et surtout indigne d'un constructeur, il est impossible de trouver un pignon de sortie de boite à la bonne cote depuis très longtemps. Les 6 cannelures sur l'arbre de sortie de boite sont de 15/10ème de mm de hauteur, comme le pignon d'origine, aucun accessoiriste et pire, Honda, n'est plus en mesure de le fournir.


Vous trouverez chez les plus prestigieux et sérieux ! fabricants un pignon avec des cannelures de 12,5/10ème, Afam, Regina, Torus, Renthal, etc. Le dernier pignon Honda acheté faisait 10/10mm de hauteur de cannelure, sans la surépaisseur latérale, identique au France Equipement, avec des dégâts immédiats sur l'arbre de boite condamné en utilisation tout-terrain.


Après de très longues recherches, et l'étonnement des accessoiristes, un revendeur m'a fait faire des pignons de 250 XR à la bonne mesure, les 6 cannelures font bien 15/10mm. Nous devrions en reparler d'ici peu.


Vous avez là, 2 sympathiques motos, chacun son choix, chacun son gout.


Bien entendu, sur les deux, la possibilité de monter une fourche plus évoluée est facile, associée éventuellement à un amortisseur changé ou préparé, pour quelques centaines d'euros, cela vous fera une moto très agréable, très surprenante en performance et surtout, fiable.


Une vidange en fin de saison, une au milieu si vous roulez beaucoup, un entretien régulier de tous les axes, roulements et freins, si vous roulez dans la boue, voilà qui ne coute pas cher.


Sur le TTR, l'échappement est si lourd et bridé, que le changement par un autre, homologué bien évidement, changerait vraiment le moteur. Tout ceci en restant évidement dans la stricte légalité.


Présentation des deux motos


PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ah la XR, c'était le bon temps:roll:

Par Anonyme

il est regrettable que le marché ne produise plus genre de machines, simple avec des frais d'entretien contenus...

Par Anonyme

 Il reste les yam WR250 et les Suz' DRZ Mais beaucoup plus modèrnes, même si le WR n'est pas plus puissant qu'un XR

Par Anonyme

c'est les motos chinoises qui remplaceront ce models, avec une esthetique moderne, les motos enduro/trail chinoises utilisent les moteurs abandonés par les japonaises : refroidisement par air , seulement 2 soupapes, et une puissance de 30 chevaux comparable a ce qui se faisait sur une TTR ou XR 250 dans les années 90 ou debut  2000. ces moto existent deja , j'hesite donc entre un TTR250 ou PZF MIKILON 250 au meme prix, choix dificile

Par Anonyme

bonjour, je viens d acheter une 250 xr de 91, ou peut on trouver un kit chaine complet avec le bon pignon de sortie de boite? j ai cru comprendre dans l article que se n etait pas evident a trouver. merci d avance

Par Anonyme

steph 76, le seul endroit pour avoir la bonne hauteur de canelures c'est Moto 24.com, il faut leur demander

Par Anonyme

Miguel ....  j'espère que Steph à trouvé sa réponse depuis 2011 ....  :ddr:

Par Anonyme

 recherche moteur de  250 XR 400/350

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire