Publi info

EICMA 2018 - Kymco : SuperNEX électrique et avec embrayage.

Dans Moto / Pratique

L’électrification des gammes a apparemment le don de faire péter les fusibles. Ainsi, le taïwanais Kymco qui nous mettait généralement au courant sur des scooters à moteur thermique a cette fois décidé de se mettre en lumière avec un concept sportif qui envoie du jus. Et si la Supersport à batteries se passe d’essence, elle ne fait pas l’économie d’un embrayage. Quant aux performances, c’est carrément du Flash Gordon…

EICMA 2018 - Kymco : SuperNEX électrique et avec embrayage.

La marque taïwanaise Kymco est probablement mieux connue pour ses scooters de petite et moyenne capacité. Le grand dévoilement de sa nouvelle SuperNEX électrique à l’EICMA a donc été un peu une surprise. La SuperNEX est essentiellement une super-moto électrique, dotée d'un style agressif et sportif et d'une gamme de fonctionnalités uniques lui permettant de se démarquer de toit ce que l’on a pu voir jusque-là.

Tout d’abord, le concept livré avec le système électronique FEP (Full Engagement Performance) de Kymco, qui comprend le contrôle du démarrage, de la levée de la roue avant, de la traction et il est affublé de divers modes de conduite. Il est également assez bien équipé : freins Brembo, suspension Öhlins et cadre en aluminium. Et contrairement aux motos électriques classiques, il est livré avec une boîte à six rapports avec embrayage.

EICMA 2018 - Kymco : SuperNEX électrique et avec embrayage.

Kymco affirme que ses engrenages contribuent à améliorer non seulement son efficacité et sa réactivité, mais également son accélération et sa vitesse de pointe. En conséquence, le constructeur affirme que le SuperNEX peut passer de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, de 0 à 200 km/h en 7,5 secondes et de 0 à 250 km/h en 10,9 secondes. Du jamais vu. Mais à ce stade, il est assez difficile d’avoir une idée sur la précision de ces chiffres.

Bien entendu, Kymco s’est déjà engagée dans le développement de deux-roues électriques, dévoilant auparavant son scooter Ionex et son système intelligent d’échange de batterie. La marque taïwanaise serait donc en mesure de produire une sportive électrique. Mais sans nouvelles de la disponibilité future, seul le temps le dira.

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"se démarquer de toit" : Raté ! C'est le "u" qu'il fallait, pas le "i"...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire