Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Essai Aprilia Tuono 125 : facile à prendre en mains

Essai Aprilia Tuono 125 : un segment en pleine mutation

Parfaitement alignées sur la béquille latérale sur la pit lane du complexe Driving Center de Baden Baden, les Tuono se déclinent en deux coloris (rouge et argent). Une fois n'est pas coutume, la filiale allemande de Piaggio, organisatrice de l'événement a préféré des essais sur circuit et non pas sur route comme de coutume pour ce type de véhicule. Ne boudons pas notre plaisir d'en découdre sur le tracé d'environ 2,5 km et sous le soleil ! Car outre sa plastique avantageuse, la Tuono fait valoir des arguments techniques de tout premier plan à l'instar de sa grande soeur : cadre périmétrique et bras oscillant en aluminium, fourche inversée hydraulique aux tubes de 40 mm, un arsenal de belles pièces, voilà qui donne envie d'aller en prendre la pleine mesure.


Essai Aprilia Tuono 125 : un segment en pleine mutation


La première session de 20 minutes a permis d'apprivoiser le tracé long de près de trois kilomètres où s'enchaînent les virages serrés, les courbes rapides et les longues lignes droites. Un terrain de jeu parfait pour se faire une idée plus précise du potentiel de la machine ! Comme évoqué précédemment, la largesse du guidon permet d'observer une position de conduite naturelle et il ne faut pas plus d'une dizaine de minutes pour faire corps avec le véhicule. Le cadre périmétrique en aluminium (alors que la Yamaha MT-125 embarque un châssis en acier) loge une motorisation inédite et identique à celle qui équipe désormais la nouvelle RS. Moderne, compact de par son architecture et surtout homologué à la législation Euro 4, le monocylindre 4-temps libère une puissance maximale de 15 chevaux mais la fiche technique ne mentionne pas le couple. Une simple pression sur le bouton Start suffit à libérer la cavalerie, le mono s'ébroue en silence et les vibrations sont peut perceptibles grâce à la présence d'un équilibreur. Dès les premiers tours de roues, le moteur se montre particulièrement volontaire, assez criard dans les hauts régimes, sachant que pour y tirer toute la quintessence, il ne faut pas descendre sous la barre des 9000 tr/mn et que le rupteur intervient à 11500 tr/mn. Cependant, et aussi surprenant que cela peut paraître, les reprises sont très correctes à 7000 tr/mn calé à 75 km/h. Difficile de se faire une idée sur la durée car nous avons effectué notre roulage uniquement sur circuit mais notre modèle d'essai a enregistré une vitesse de pointe de 116 km/h au bout de l'interminable ligne droite du tracé germanique.


Essai Aprilia Tuono 125 : un segment en pleine mutation


Techniquement, la Tuono 125 s'octroie du matériel haut de gamme : la rigidité et l'agilité offerts par le châssis font merveilles dans les enchaînements serrés, un vrai régal ! De son côté, la boite de vitesses à 6 rapports est bien étagée avec un passage des rapports effectué avec précision et douceur. Finalement, le seul bémol est à mettre sur le compte du système ABS Bosch car celui-ci est à simple canal, autrement dit, il n'agit que sur le disque avant ø 300 mm et non sur les deux. Enfin, la native de Noale bénéficie d'une monte pneumatique d'origine Mitas qui a donné entière satisfaction lors de notre essai effectué sur le sec, cependant, nous aurions apprécié des gommes d'un certain standing.


Portfolio (26 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire