Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Essai CF Moto UForce 800 cm3 : finition soignée et bien équipé

Essai CF Moto UForce 800 cm3 : la marque monte en puissance

Avant d'entrer dans le vif du sujet et de décortiquer dans ses moindres détails le Tracker 8000, il est intéressant de faire un petit rappel historique de la marque : CF Moto jouit d'un passeport chinois, la marque exporte ses véhicules (quad, SSV, moto et scooters) dans plus de 60 pays à travers le monde et possède un importateur pour chaque pays. Créée en 1989, CF Moto dispose d'infrastructures conséquentes : située à Hangzhou à environ 150 km de Shanghai, l'usine s'étend sur un superficie totale de 190 000 m2 et pas moins de 200 000 véhicules sont sortis des lignes de production en 2012. Au total, 25 000 quads se sont écoulés partout dans le monde en 2012, mais l'usine voit les choses en grand pour cette année avec des perspectives de ventes chiffrées à 35 000 unités.


massif et équipement pléthorique


Essai CF Moto UForce 800 cm3 : la marque monte en puissance


Il faut bien avouer qu'au premier abord, un SSV ne présente pas un physique attrayant : un gabarit imposant, des formes carrées définissent souvent ce genre de véhicule. Toutefois, ils proposent un énorme avantage celui d'être pratique au quotidien dans les milieux ruraux ou à la montagne. Conscient du travail à accomplir pour séduire un marché français toujours plus exigeant, les ingénieurs ont travaillé sur la conception d'une machine à la finition soignée, doté d'un équipement pléthorique tout en gardant sa praticité. La naissance du Tracker 800 regroupe tout les ingrédients d'un utilitaire tout en apportant une petite touche de sportivité. L'engin dévoile un gabarit imposant mais reste dans les standards pour la catégorie, le Tracker affiche 2980 mm à la toise pour 1430 mm de large. En scrutant d'un peu plus près, les plastiques de qualité s'ajustent au millimètre et la présence de jantes en aluminium témoigne de la volonté du constructeur à proposer des machines plus esthétiques. La large face avant emporte des projecteurs soulignés par des lignes à Led, même constat à l'arrière où les diodes à Led se chargent de prévenir les véhicules venant de derrière. A l'intérieur, le Tracker respecte les standards automobiles : les sièges englobent correctement la morphologie du conducteur, ils disposent de réglages en profondeur suivant la taille du pilote tout en basculant vers l'avant ou l'arrière pour obtenir la meilleure position de conduite possible. Obligatoire sur ce style de véhicule, la ceinture de sécurité s'attache et se détache comme dans une voiture. L'instrumentation, matérialisée par une imposante planche de bord embarque un large cadran digital, celui-ci affiche le niveau de carburant, la vitesse, le rapport engagé (vitesse longue, courte, point mort, frein de parking, marche arrière), une horloge, la température moteur, un odomètre, un totalisateur journalier. Il comporte également le sigle qui permet de savoir si l'on est en position 4x4 ou 4x2. Pour effectuer cette opération, il suffit d'une simple pression sur le bouton placé à gauche du volant. Au dessus du cadran se trouve la plupart des témoins utiles au quotidien (warning, clignotants, feu de route). Enfin, le Tracker se dote d'une boule d'attelage et d'un treuil avant de série actionnable grâce à une télécommande et pouvant tracter jusqu'à 1,7 tonnes.


Au chapitre des rangements, le Tracker 800 fait valoir des arguments non négligeable : placée entre les deux sièges, la console centrale permet de loger quelques effets personnels, de même, la boite à gants passager s'ouvre au moyen de la clé de contact et permet également de loger de nombreux objets. A l'arrière, la benne amovible, entourée de barres de renforts chromées libère une surface de rangement de 300 litres. Elle bascule électriquement grâce à une manette située des deux côtés. La liste des équipements demeure intéressante mais nous aurions aimé le rajout d'un toit et d'un pare-brise (tous deux en option).


moteur bicylindre


Essai CF Moto UForce 800 cm3 : la marque monte en puissance


Si esthétiquement le Tracker séduit, la partie technique présente des caractéristiques techniques affriolantes : outre la production de quads/SSV, et de deux-roues motorisées (125 cm3 au 650 cm3), CF Moto fabrique des moteurs. En 2012, 16 000 moteurs se sont vendus au niveau mondial et les perspectives pour 2013 grimpent à 20 000 unités. Tout naturellement, le dernier de la gamme hérite du bloc bicylindre 800 cm3 déjà présent sur le Terralander. Ce V-Twin, 4 temps 8 soupapes envoie une puissance maximale de 46 Kw (62 chevaux) disponible à 6700 tr/mn pour un couple phénoménal de 72 Nm à 6000 tr/mn. et est alimenté par une injection de type Delphi. La partie-cycle s'articule autour de deux doubles suspensions indépendantes (avant/arrière), tandis que le pilote peut switcher du mode deux roues motrices en 4 roues motrices selon le terrain rencontré. Lors de notre essai effectué sur le tracé verglacé du circuit de Val Thorens réservé pour la manche du Trophée Andros, nous n'avons pas pu exploiter l'intégralité de la puissance, il devient difficile d'en tirer des véritables conclusions sur le potentiel réel de ce bloc. Cependant, les premières impressions révèlent des accélérations franches et progressives. La conduite sur la glace demande d'être sur un filet de gaz et à la réaccélération, la puissance arrive de façon onctueuse. Dans le même temps, nous n'avons pu mesurer durant cette prise de contact les aptitudes de franchissement du véhicule. Toutefois, la direction se montre d'une douceur et d'une précision remarquable.


Portfolio (18 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire