Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Ducati Scrambler 800 Full Throttle 2019 : un bi qui flat' !

Dans Moto / Nouveauté

Devenue icône de la mode et modèle phare d’une famille à part, la Scrambler 800 se perfectionne pour 2019. Et elle fait encore plus fort ! Balaise.

Essai Ducati Scrambler 800 Full Throttle 2019

Apparue en 2016 sur les routes de France, la Scrambler 800 a depuis été déclinée en version 400 et 1100 cm³. Elle constitue depuis la référence en matière de roadster trailisant et routier. La nouvelle Scrambler 800 mod. 2019 est une version plus évoluée, reprenant la base mécanique et esthétique de la précédente. Non qu’elle change grandement, mais elle tient compte des remarques formulées à l’encontre de sa devancière. Nous avons sorti du parc presse la version Full Throttle : la version inspirée par le « flat track », mais surtout la plus chère des déclinaisons du phénomène Scrambler.

 On ne peut pas dire que Ducati ait été avare en présentations concernant ce nouveau modèle. Tout au long de cette fin d’année 2018, de nombreuses animations ont eu lieu pour mettre en avant les nouvelles Scrambler 800 : la version Icon, Desert Sled, Café Racer et Full Throttle. Aux Salon EICMA de Milan puis Salon de la moto de Paris, nous avons découvert la genèse et les évolutions des nouvelles Scrambler transalpines. Projet de fin d’études né sous les crayons de Julien Clément, devenu réalité et succès commercial, la Scrambler peut légitimement faire confiance à son créateur pour améliorer son potentiel. C’est ce qu’il a d’ailleurs fait au travers de petites touches essentielles. Des touches esthétiques, d’une part, dynamiques d’une autre, mais surtout des retouches « ergonomiques ». Enfin « il », plutôt « ils », les ingénieurs Ducati n’ayant pas chômé pour peaufiner le concept.

Essai Ducati Scrambler 800 Full Throttle
Essai Ducati Scrambler 800 2019
Essai Ducati Scrambler 800 mod. 2019

L’assise, la position des repose-pieds et le cintre du guidon assez plat par rapport à la version originale vue sur l’Icon, forment à présent un triangle voulu plus confortable pour le conducteur. La selle a également pris de l’épaisseur, histoire de se montrer plus agréable pour les fessiers délicats. Une attention d’autant plus appréciée qu’elle est conjuguée avec les nouvelles suspensions. Orientés vers un filtrage plus précis des reliefs de la route, la fourche inversée non réglable et le mono amortisseur, réglable pour sa part en pré contrainte, font en tout cas un bon ensemble. De quoi perpétuer les sensations Trail, comme nous allons le voir lors de l’essai dynamique. La partie arrière, quant à elle, est habilement habillée par des flancs simili plaques numéro. Seul inconvénient : la serrure permettant d’ôter la selle monobloc est masquée et encore moins accessible qu’à la normale. D’autant plus dommage que le capot de selle, livré de série, ne s’enlève qu’en le dévissant directement sur la semelle de ladite selle.

Essai Ducati Scrambler 800 mod. 2019
Essai Ducati Scrambler 800 2019
Essai Ducati Scrambler 800 2019

 

On trouvera au passage dans le petit compartiment sous la selle une jolie petite sacoche outils, bien complète. Un clin d’œil à l’image de fiabilité des Ducati des temps passés ? Surtout une affirmation du côté baroudeur de la Scrambler gratifiante pour les nouveaux acheteurs en recherche d’évocation du Passé. Les révisions sont en effet espacées de 12 000 km et la moto garantie 2 ans. L’autre changement agréable concerne l’instrumentation. Elle se complète désormais d’une jauge à essence et surtout d’un indicateur de rapport engagé. Autre coquetterie : l’éclairage LED avant incluant feu de jour et signature visuelle en croix. Le feu arrière est également à LED, tout comme les clignotants. Un petit coup de jeune donc, pour ce qui est de la visibilité de la Scrambler 800.

Pour en finir avec la partie esthétique, les flancs du petit réservoir de 13,6 litres sont en aluminium. Parés d’une décoration bi ton dénommée Hooligan. Hoouuuu, la Scrambler s’encanaille ! Avec ce coloris, spécifique à la Full Throttle, on s’amuse de voir combien cette Scrambler 800 prend des airs de Yamaha. Il n’est d’ailleurs pas rare que les motards la croisant fassent l’erreur… Peut-être ses faux airs de XT 500 ? Les jantes pourraient en tout cas les détromper. Très X-Diavel dans l’esprit, les cercles à bâtons affichent un traitement noir avec chanfrein sur les branches. De quoi relever considérablement la ligne et le look. La roue avant de 18 pouces participe à l’aspect allongé de la moto. Elle s’impose visuellement, surtout chaussée de son pneumatique à crampons. Le pneu arrière de 17 pouces, participe quant à lui à l’effet de force et au côté trapu de Scrambler. En résulte une moto petite d’aspect et basse, inspirant légèreté et facilité.

Essai Ducati Scrambler 800 mod. 2019
Essai Ducati Scrambler 800 mod. 2019
Essai Ducati Scrambler 800 mod. 2019

Quant au moteur, il n’évolue pas directement. Seul l’embrayage, auparavant par câble, est à présent hydraulique. De quoi assouplir le passage des vitesses et profiter pleinement de la réduction de couple, au demeurant sommaire. L’antipatinage est toujours absent de la dotation d’origine de la Scrambler 800. On notera par contre la nouvelle plaque de protection du silencieux, lequel ne change ni en sonorité, ni en emplacement. En position inférieure droite, la parure de pot frottera sur le bitume lors de la prise d’angle… Enfin de gros angle, les repose pieds étant pourvus de tout petits limiteurs (ergots). Oups.

 Le bicylindre en V (en L dans l’alphabet Ducati), est simple dans sa conception comme dans son exploitation. À refroidissement par air, il est hérité de la lignée des 796 aujourd’hui disparues. Sa puissance de 73 chevaux lui ouvre naturellement les portes de la catégorie des motos bridables pour les permis A2, tout comme son ABS. L’anti blocage a beau être signé Bosh, appartenir à la famille 9.1 M, être actif sur l’angle - une nouveauté 2019 -, et être couplé à des étriers Brembo, il dispose d’un comportement très particulier, que nous n’allons pas tarder à découvrir et dont nous allons rapidement nous méfier. Fut-ce avec le sourire. Ah, avant d’oublier, les commodos font peau neuve. Ils sont repris à la 1100, tout comme les leviers réglables en écartement. Au passage, les clignotants sont à arrêt automatique, et l’on peut désactiver cette fonction, tout comme il est possible de passer l’ABS sur Off au travers des menus accessibles depuis l’instrumentation. Enfin, remarquons une fois encore la béquille latérale peu facile à trouver lorsque l'on est sur la moto. Peut-être la prochaine version aura-t-elle droit à une latérale plus agréable à déployer ? Pour l'heure, il est temps de la replier ! 

C'est parti pour l'essai de la nouvelle Scrambler 800 FullThrottle. Gaz !

Essai Ducati Scrambler 800 mod. 2019

 

Portfolio (55 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

merci pour l essai, plutôt complet :bien:

Par

je viens d'en voir une hier en jaune également, je savais pas que ça existait, c'est rigolo, dommage ce compteur décalé à droite :tourne:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire