Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Essai Honda Forza 125 : maniable et agile

Essai Honda Forza 125 : sportivo-GT par excellence

Béquillé sur la centrale ou latérale, le Forza 125 opte une palette de cinq coloris au choix (gris mat, blanc mat et noir, argent métallique, blanc mat et bleu, noir). La selle à deux étages demeure plus fine que celle du Yamaha X-Max et plus basse de 12 mm (780 pour le Forza contre 792 mm pour le X-Max). Une fois installé à bord, force est de constater que les pilotes de moins d'1m75 ne pourront pas poser les deux pieds à plat au sol. En revanche, l'assise procure un excellent confort, une impression renforcée par le dosseret dédié au pilote. Les jambes peuvent s'allonger sur les plateformes pour une conduite typée GT ou de part et d'autre du tunnel centrale pour une utilisation axée sportive. Le guidon étroit permet de faire corps avec la machine et le pilote a l'impression de dominer le véhicule, un sentiment que l'on ne perçoit pas forcément sur d'autres machines de la catégorie. Techniquement, le Forza s'octroie une partie cycle rigide et rigoureuse comme le prouve la pose d'une jante 15 pouces en aluminium à l'avant et 14 pouces à l'arrière. Une association redoutable d'efficacité que l'on a pu vérifier lors de notre essai réalisé à Monaco et sur les routes sinueuses proposées par l'arrière-pays niçois. Le train avant garde sa trajectoire mêlant à la fois la vivacité et la progressivité à l'approche d'un virage ou dans les changements d'angle. Parallèlement, la suspension arrière fait appel à deux combinés ressort amortisseur réglables sur sept positions en précontrainte et montés sur un bras oscillant monobloc en aluminium. A l'usage, l'ensemble se montre confortable alliant à merveille le côté sportivo/GT.


Essai Honda Forza 125 : sportivo-GT par excellence


La cadre ouvert en tubes d'acier loge un tout nouveau moteur : s'il hérite de la base entrevue sur les PCX et SH, le moncocylindre eSP (enhanced Smart Power) embarque 60 % de nouvelles pièces Il s'agit d'une motorisation 4 soupapes 4 temps refroidi par eau et simple arbre à cames, alimenté par l'injection électronique PGM-FI. Il délivre la bagatelle de 15 chevaux à 8750 tr/mn pour un couple de 12 Nm à 8250 tr/mn. Compact, il s'intègre directement dans la partie droite du carter. La configuration du cylindre décentré permet de réduire les frictions entre le piston et le fut du cylindre. Un moteur aux performances en léger retrait par rapport aux 15 chevaux annoncés, certes, le compteur de nos machine d'essai affichait 500 kilomètres mais nous nous attendions à des montées en régime significatives, d'autant que le Forza ne pèse que 159 kilos tous pleins faits (ABS compris). Malgré ce petit bémol, nous avons pu observer une vitesse de pointe de l'ordre de 130 km/h accroché en légère descente avant que le rupteur ne se déclenche. Honda a vu les choses en grand avec l'adoption du fameux système ''Idling Stop'', le Forza devient le troisième scooter de la gamme après le PCX et le SH à bénéficier de cette vitrine technologique. Il s'active via le bouton au comodo droit et s'enclenche à l'arrêt après 4 secondes. Pour repartir, il suffit de solliciter la poignée d'accélérateur.


Essai Honda Forza 125 : sportivo-GT par excellence


Honda annonce une consommation de l'ordre de 2,3 litres/100 km. Notre galop d'essai d'une centaine de kilomètres environ comprenant des portions urbaines, voies rapides et routes de montagne ne nous a pas permit de vérifier avec exactitude cette donnée. Cependant, notre indicateur de consommation a indiqué 2,6 litres à la fin de notre essai contre 2,8 litres pour certains de nos confrères présents durant ce lancement. Enfin, au niveau du freinage, le Forza 125 sera commercialisé uniquement en version équipée de l'ABS (contrairement au X-Max vendu en deux versions: standard et ABS).Les disques ø 256 mm à l'avant et ø 240 mm à l'arrière restent facilement dosables aux leviers et la puissance diffusée demeure irréprochable. Le déclenchement de l'ABS n'est pas intrusif, si à l'arrière, nous avons réussi à le déclencher après avoir exercé une forte pression sur le levier gauche, impossible de le prendre en défaut sur le disque avant.


Photos (30)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire