Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Essai - Honda SH 125 2020 : agréable au quotidien

Essai - Honda SH 125 (2020) : toujours plus haut ?

Disponible sur le marché français en quatre coloris (blanc, rouge, gris, noir), la nouvelle livrée du SH 125 conserve une ergonomie identique à celle entrevue sur la génération antérieure : l’assise culmine toujours à 799 mm, ce qui permet au scooter à grandes roues de capter une clientèle féminine et masculine. Cependant, les morphologies plus imposantes (environ plus d’1m85) devront se méfier lors des manœuvres à faible vitesse sous peine de voir les genoux toucher le guidon. Pour les autres, l’espace à bord est très appréciable. Les virées en duo peuvent être largement envisagées car le passager profite d’un carré de mousse conséquent, de deux repose-pieds escamotables, et peut même se payer le luxe de s’adosser au top-case.

Essai - Honda SH 125 (2020) : toujours plus haut ?

Mais c’est sur le plan de la motorisation que le SH essayé ici présente une nouveauté majeure : en effet, la norme Euro 5 est entrée en vigueur depuis le 1er janvier dernier pour les nouvelles productions (rappelons que les véhicules déjà en cours ont jusqu’à la fin de l’année 2020 pour s’y conformer…ou pas). L’ancien bloc Euro4 tire logiquement sa révérence et laisse la place à un mono cylindre de dernière génération.toujours aussi discret à l'allumage. Il en résulte une architecture moteur de type eSP+ (enhanced Smart Power, appellation bien connue chez Honda), coiffé de quatre soupapes et refroidi par eau. Les changements techniques apportés engendrent un léger gain de puissance par rapport à celui que nous connaissions depuis 4 ans avec 9,6 kW à 8250 tr/mn contre 8,9 kW obtenus 250 tr/mn plus haut. Légère hausse au niveau du couple désormais porté à 12 Nm à 6500 tr/mn (contre 11,5 Nm ressentis 500 tr/mn plus haut). Si sur l’ancien modèle, un temps de latence avait été observé au démarrage, il semble que celui-ci soit en partie gommé. En effet, le moteur actuel monte tout doucement dans les tours avant d’insuffler une petite poussée à mi-régime une fois passée les 85 km/h pour atteindre une vitesse de point de 114 km/h compteur, ce qui est plus qu’honorable pour la catégorie. Des impressions à prendre avec des pincettes car notre modèle d’essai était neuf, une fois le rodage terminé, les performances globales pourraient être réévaluées à la hausse. Le SH reste avant tout un véhicule conçu pour un usage urbain et péri-urbain. Bien entendu, les parcours sur les voies rapides sont envisageables mais les perturbations aérodynamiques perçues au niveau du haut du corps et des épaules n’invitent pas à la surconsommation des portions autoroutières. Côté consommation, le SH 125 2020 frappe fort, les améliorations ont porté leur fruit, puisque nous avons enregistré 2 litres/100 km lors de notre essai réalisé sur un parcours mixte avec le système Idling Stop enclenché (rappelons que cette fonction coupe le moteur à l’arrêt au bout de 4 secondes le moteur chaud, il suffit de remettre les gaz pour relancer la machine).

Essai - Honda SH 125 (2020) : toujours plus haut ?

La partie-cycle proprement dite n’évolue guère : la rigidité du châssis associée aux roues de 16 pouces fait merveille. Les suspensions bien réglées, assurent un confort de premier plan sur toutes surfaces, la précision du train avant rassure lorsque le rythme s’accélère aussi bien à l’abord des courbes rapides que dans les virages plus serrés. De plus, la maniabilité et la stabilité sont des atouts indéniables pour les novices comme pour les usagers confirmés. À l’instar de son devancier, notre hôte du jour tire profit d’un système de freinage ABS à deux canaux : l'ensemble diffuse une puissance satisfaisante, même si le levier gauche manque un chouille de progressivité, de plus, l’ABS se déclenche plus facilement qu’à l’avant où il est quasi impossible à prendre en défaut. Mais ce n’est pas tout car en matière de sécurité, Honda a vu en grand avec l’introduction cette année d’un système de contrôle de traction déconnectable. Certes, on peut se demander la pertinence d’un tel bagage pour un scooter 125 mais il peut s’avérer utile durant la saison hivernale.

Photos (30)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire