Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Honda SH 125 (2020) : toujours plus haut ?

Dans Moto / Nouveauté

Le SH 125 signe un énième retour et il a une mission : se renouveler sans tout bouleverser. Pour cette nouvelle génération, Honda procède à une sérieuse mise à jour : coup de crayon affûté, aspects pratiques réactualisés, introduction d’un moteur homologué Euro5 et d’un système de contrôle de traction. Le truculent japonais repart en opération séduction avec en point de mire le Piaggio Medley.

Essai - Honda SH 125 (2020) : toujours plus haut ?

Si le marché du scooter à grandes roues progresse en France, il n’atteint pas les volumes astronomiques de ceux engendrés par la catégorie GT. Cependant, les ténors du marché commencent à tirer leur épingle du jeu comme le Piaggio Medley et le Honda SH. Ce dernier, star indémodable en Europe du Sud, s’est écoulé à près de 19 000 unités à travers le vieux continent en 2018. Alors pas facile pour une marque de toucher à une icône sans frôler l’accident industriel. Ce millésime 2020, produit en Italie à l’usine d’Atessa (tout comme les Forza et le PCX), prend logiquement une direction similaire que son devancier tout du moins en matière de style.

Le bloc feu arrière retravaillé bénéficie de la technologie à Led.
Le bloc feu arrière retravaillé bénéficie de la technologie à Led.
Le moteur de dernière génération est homologué Euro 5. Plus puissant, et toujours aussi discret.
Le moteur de dernière génération est homologué Euro 5. Plus puissant, et toujours aussi discret.
Pour faire défiler les informations disponibles, il suffit juste de presser les modes A ou B.
Pour faire défiler les informations disponibles, il suffit juste de presser les modes A ou B.

 Globalement, le look de ce nouvel opus perpétue la tradition avec l'apport de quelques subtiles modifications : lignes fluidifiées, éclairage à Led à l’avant comme à l’arrière ainsi qu’un feu de position au design retravaillé. Les dimensions restent identiques à la précédente génération sortie en 2017 si ce n’est l’empattement qui s’est allongé de 13 mm, la hauteur portée à 1 612 mm si vous optez pour le pare-brise transparent (option facturée 170 €) et un poids légèrement revu à la baisse (400 grammes de moins sur la balance) portant la charge tous pleins faits à 134 kg. Force est de constater que le Honda SH 125 2020 séduit au premier coup d’œil avec en prime une finition toujours aussi léchée.

Essai - Honda SH 125 (2020) : toujours plus haut ?

Si la précédente génération était dotée d’une instrumentation à double lecture l’actuel opus change radicalement son fusil d’épaule : le tableau de bord fleure bon la modernité avec un passage intégral au mode digital. Le poste de pilotage, scindé en deux parties, propose dans sa partie haute les informations utiles au quotidien (compteur de vitesse, odomètre, horloge, température extérieure, voltage de la batterie) que l’on peut faire défiler grâce au bouton A placé au commode gauche. La partie du dessous recense les totalisateurs kilométriques, la consommation moyenne, ainsi que le système de contrôle de traction déconnectable. Pour cela, une longue pression sur le bouton B suffit à le déconnecter (il se maintient sur le mode ON par défaut). Si la plupart des témoins usuels sont présents, le témoin de réserve et le compte-tours brillent par leur absence. De plus, la lisibilité n’est pas optimale lorsque le soleil atteint son zénith. En revanche, la lisibilité est parfaite en utilisation nocturne.

La Smart Key reste d'actualité et demeure active jusqu'à deux mètres.
La Smart Key reste d'actualité et demeure active jusqu'à deux mètres.
Le coffre sous la selle loge un casque modulable et une paire de gants.
Le coffre sous la selle loge un casque modulable et une paire de gants.
Le tableau de bord passe au full digital. Dommage que les données ne soient pas très lisibles en plein soleil.
Le tableau de bord passe au full digital. Dommage que les données ne soient pas très lisibles en plein soleil.

 Le millésime 2020 prend du grade en matière de praticité : sur ce point, les ingénieurs n’ont pas ménagé leurs efforts. Grâce à une géométrie du cadre revue et à la migration du réservoir dans le plancher, la surface de rangement s’agrandit de 10 litres par rapport à la précédente génération, soit une progression de 55 % passant de 18 à 28 litres. Désormais, l’utilisateur peut y mettre un casque intégral (un casque modulable rentre sans difficulté), tandis que le compartiment qui jouxte la soute peut accueillir une paire de gants ou autres objets personnels. Le natif d’Atessa fait moins bien que son rival transalpin (le Piaggio Medley loge deux casques). Toutefois, inutile de paniquer car le SH est commercialisé avec un top-case de série où un autre casque intégral pourra y être rangé. De plus, le constructeur propose, enfin dirons-nous, un port USB de série pour recharger votre smartphone.

Portfolio (30 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

[URL='http://xechaydien.com/tact-nhap-khau-pc42394.html']xe Tact[/URL]

Par

En réponse à sang.xebn

[URL='http://xechaydien.com/tact-nhap-khau-pc42394.html']xe Tact[/URL]

http://xechaydien.com/tact-nhap-khau-pc42394.html

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire