Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Essai Suzuki Address 115 cm3 : idéal en cycle urbain

Essai Suzuki Address 115 cm3 : un modèle connu

La faible hauteur de selle culminant à seulement 775 mm facilite grandement l'installation à bord. Les petits gabarits trouveront rapidement leur place, avec les deux pieds posés à plat sur le sol. De même, les arêtes prononcées du tablier permettent aux pilotes à la morphologie plus imposante de ne pas avoir les genoux qui viennent frotter contre le tablier. La selle effilée procure un confort des plus acceptable et offre une position du corps et des bras naturelle. Lors des premiers kilomètres, la sensation d'être légèrement surélevé prédomine, puis s'estompe rapidement. La prise en main devient évidente pour une clientèle novice. Toutefois, les balades en duo se cantonnent à des trajets urbains, faute de place conséquente pour le passager.


Essai Suzuki Address 115 cm3 : un modèle connu


En terme de motorisation, l'Address fait appel à un bloc doté d'une 'architecture simple : le monocylindre 4T refroidi par air, libère une puissance de 9,1 chevaux et Suzuki l'a voulu d'une grande sobriété en accomplissant un énorme travail. La marque japonaise avoue avoir travaillé avec de nouveaux composants, pour ainsi faire la chasse aux frictions internes. Le moteur adopte piston et arbre inédits, tout comme comme l'optimisation de la circulation des fluides. Par ailleurs, il conserve pour notre plus grand plaisir son kick de secours malgré l'alimentation par injection. A l'usage, ce propulseur sait se montrer volontaire lorsque l'horizon se dégage, même si son terrain de prédilection reste le cycle urbain. Durant notre essai réalisé en ville et sur voie rapide, l'Address n'a pas démérité. Lancé sur autoroute, l'aiguille accroche un 105 km/h compteur (environ 90 km/h chrono). Vigoureux au démarrage, il faut faire face à un léger temps de latence à mi-régime avant que la puissance ne revienne. La consommation s'établit à 3,0 litres/100 km, bien loin des 2,04 litres/100 km annoncés par Suzuki mais nous avons effectué la moitié de notre essai sur voie rapide. En adoptant une éco-conduite urbaine, se rapprocher de la consommation indiquée par Suzuki ne relèvera pas de l'utopie.


Essai Suzuki Address 115 cm3 : un modèle connu


Les suspensions travaillent convenablement et épargne les vertèbres du conducteur. Les roues de 14 pouces apportent stabilité et vivacité lors des déplacements effectués en ville. Le constat s'avère tout aussi flatteur sur les voies rapides mais attention au grip offert par la monte pneumatique d'origine IRC sur chaussée mouillée (comme c'était le cas durant notre essai). Dans ces conditions, les freinages d'urgence sont à proscrit car l'Address ne bénéficie pas du freinage couplé comme sur le Vision. D'autant que la puissance de freinage manque de mordant à la prise du levier ! le tambour arrière remplit parfaitement sa fonction et ne se bloque qu'après avoir exercé une forte pression sur le levier gauche.


Portfolio (24 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Certes, le Suzuki adress est moins cher que le Honda Vision mais ce dernier possède un freinage couplé avant/arrière ce qui est un gros plus pour le Honda et mérite latgement l'effort financier ton son apport en terme de sécurité est important.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire