Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai Suzuki Inazuma 250 : Vers un monde sans saveur.

Dans Moto / Nouveauté

Essai Suzuki Inazuma 250 : Vers un monde sans saveur.

Le travail des constructeurs, c'est quoi ? Proposer des machines répondant aux demandes des clients… ça, c'est plutôt bien fait ! Mais aussi d'en faire d'autres qui répondent aux nouvelles législations avec les nouveaux permis moto. Je dis « les nouveaux permis moto » car si jusqu'à présent on en comptait deux - A1 pour les motos allant jusqu'à 125 cc et A pour les plus puissantes - il n'a pas du échapper à une majorité d'entre vous que dès ce début d'année un petit nouveau, le A2, limitant la puissance à 47 chevaux avec un rapport poids/puissance inférieur à 0,2 kw/kg viendra remplir une nouvelle ligne du fameux papier rose… Avec la Suzuki Inazuma 250 cc, on est en plein dedans !


Une semaine… C'est le temps que l'on m'a accordé pour essayer cette Inazuma… Une petite cylindrée importée du marché indien et chinois pouvant parfaitement répondre aux nouvelles normes du permis A2… Alors avec ses 248cc et 183 kg tous pleins faits, un bicylindre de 4 temps refroidi avec de l'eau ! Et surtout un look de mini B-King dans une jolie robe rouge métallisée, elle vaut quoi ? Et c'est sur les routes de Paris et sa région contre vents et marées (même s'il n'y a pas eu de marée, j'ai quand même reçu beaucoup de pluie…) que j'ai trouvé la réponse et que je sais aujourd'hui à quelle sauce un détenteur de ce nouveau permis allait être mangé!


Essai Suzuki Inazuma 250 : Vers un monde sans saveur.


Essayer une nouvelle moto, c'est comme ouvrir un cadeau de Noël, on espère être surpris même si on sait en général à quoi s'attendre. Et en ce qui concerne l'Inazuma, je savais que je n'allais pas piloter un avion de chasse mais une petite meule pépère atrocement formatée pour rentrer dans les cases performances débutant. L'ambiance qui devait régner dans les bureaux d'études et de conception ne devait pas être la même que dans ceux de la GSX-R! Alors oui, on va me dire que je m'égare, qu'il ne peut pas y avoir du fun partout, qu'il faut du pas puissant, du accessible, du pratique, du robuste qui vous emmène loin mais j'ai bien peur que pour cette moto, on en arrive à se poser la question suivante : un peu de fun, c'était trop demander ?


Je suis sévère, cruel et méchant ? Peut-être… C'est une petite moto toute gentille qui n'a rien fait à personne mais elle coute quand même 3999 €. Mais quand on a en face Honda avec sa CBR250R qui propose de meilleures prestations pour le même tarif, Suzuki aurait pu développer son produit avec plus de convictions.


Photos (28)

SPONSORISE

Actualité Suzuki

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire