Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

3. Essai - Yamaha TMax 560 mod. 2022 : l'avis de la rédaction

Essai Yamaha TMax mod. 2022

Sans surprise, le TMax 202 demeure le scooter le plus équilibré de la production, le plus performant également, Gilera GP 800 et émulations mises à part. Celui qui ne connaît toujours pas à ce jour de rival à même d'offrir la même prestation, celui que personne n'ose raffonter en frontal (sauf peut-être Kymco avec son AK 550), continue de progresser dans touts les domaines.

Prisonnier de son image autant que de son architecture, il n'a de cesse de se renouveler et de susciter de l'intérêt. À son petit coffre sous la selle on préfère bien entendu celui de son moteur, devenu une véritable référence et un excellent compagnon de route, même une fois Euro5 et sous l'égide d'une électronique bien calibrée. Finalement, il n'est victime que des temps, avec une gadgetisation "voulue par la clientèle" introduisant des fonctionnalités que d’aucuns jugent hautement dispensables là où d'autres ne savent déjà pas vivre sans. Nous parlons là de l'infodivertissement, ces stations multimédia connectées à même de vous afficher la météo en même temps que vos derniers messages et de vous permettre de gérer des communications téléphoniques en vous orientant à l'aide d'un GPS affiché sur une instrumentation TFT au look dernier cri. Alors oui, la navigation est un plus, mais quitte à prôner la sécurité, on sent bien que la prochaine phase d'évolution destinée à contrecarrer une distraction aussi grandissante que dévorante, pourrait être si ce n'est une motorisation plus vertueuse au regard des politiques, une assistance encore et toujours renforcée pour les usagers distraits incapables de se passer d'un radar d'approche ou d'angle mort, ne sachant pas se mettre eux-mêmes en sécurité au travers de leur comportement.

Car pour ce qui est de tenir la route de belle manière, d'offrir un comportement aussi serein qu'il pourra être débridé à la moindre occasion, le TMax sait y faire. Il y a 20 ans, il a été conçu pour ça, comme ça, en un temps où l'on n'imaginait pas encore qui nous serions à présent. En un temps où l'on roulait, où l'on pouvait, où l'on voulait. Aussi le TMax subit-il aujourd'hui les travers de la société et celles des demandes. Il doit intégrer des commandes à la main de plus en plus complexes, des menus, des crans et tout un tas de choses pas toujours utiles destinées à compenser qui le vol, qui l'usage délirant que l'on peut en faire, faisant s'envoler son tarif. Un prix que les clients fidèles sont prêts à mettre, une fois encore. Un prix mérité, peut être, mais certains d'entre nous aimeraient au même titre qu'il existe un Tech Max hyper équipé, un TMax à moins de 10 000 € avec un coffre un peu plus grand, quelques aspects pratiques supplémentaires et pas autant d'électronique ou juste celle nécessaire, un bel écran pour s’orienter, une navigation simple dans les menus, histoire de se concentrer sur l'essentiel et sur ce qu'il offre par ailleurs : prendre la route en toute simplicité, sans puissance inutilement excessive et avec panache.

Et pour vous, à quoi ressemble le TMax de rêve ?

Yamaha TMAx 560 mod. 2022
Look
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
Design
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Qualité de finition/montage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Aspects pratiques
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
Instrumentation
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Espace de rangement
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Équipement de série
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Ergonomie/confort
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
  • 7.333333333333333
Position de conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Protection (vent/pluie)
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Duo
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Confort
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Prise en main
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Déplacement à l’arrêt
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Moteur
  • 6.166666666666667
  • 6.166666666666667
  • 6.166666666666667
  • 6.166666666666667
  • 6.166666666666667
Sonorité
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Puissance/performance
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Couple
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Reprise/souplesse/vibration
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Boîte de vitesses
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Gestion cartographie
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Châssis
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Répartition des masses
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Tenue de route
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Remontée d’informations
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Qualité de suspensions
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Réglages suspensions
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Gestion des assistances (TC, antidribble, vérin…)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Freinage
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
  • 7.666666666666667
Feeling au levier/pied
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Qualité d’ABS
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Efficacité de freinage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Budget
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
  • 7.5
Prix d’achat
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Rapport qualité/prix
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Rapport à la concurrence
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Consommation
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Yamaha TMax mod. 2022 - Fiche technique

MOTEUR

Cylindrée : 562 cm³. Alésage x course : 70,0 x 73,0 mm. Taux de compression : 10:9 : 1. Puissance maximale : 35 kW à 7 500 tr/min. Couple maximal : 55,7 N. m à 5 250 tr/min. Transmission : Automatique CVT à courroie trapézoïdale.

PARTIE CYCLE

Cadre : périmétrique aluminium moulé. Suspension avant : Fourche télescopique non réglable. Débattement avant : 120 mm. Suspension arrière : mono amortisseur. Débattement : 117 mm.

DIMENSIONS

Frein avant : Double disque, Ø 267 mm. Frein arrière : Simple disque, Ø 282 mm. Pneu avant : 120/70-15. Pneu arrière : 160/60-15. L x l x h : 2 195 x 780 x 1 415 mm/1 525 mm. Hauteur de selle : 800 mm. Empattement : 1 575 mm. Garde au sol minimale : 135 mm. Poids tous pleins faits : 220 kg.

Caradisiac a aimé

  • Les progrès de la partie cycle
  • La nouvelle instrumentation
  • Le nouveau dispositif sans clef
  • Les performances largement suffisantes
  • La sonorité d'origine
  • La compatibilité permis A2 (!)

Caradisiac n'a pas aimé

  • La béquille centrale qui frotte trop vite
  • Le commodo gauche usine à gaz et peu pratique
  • Les valves coudées...
  • L'inflation tarifaire
  • L'inflation technologique

Photos (53)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Yamaha

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire