Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Essai Yamaha XV950 : Le sportster à la sauce wasabi

Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude

Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


Oubliez tout ce qui caractérise à ce jour le custom de base. Oubliez chromes ostentatoires et autres gadgets justes bons pour frimer à la terrasse du café ! Ici on est en présence de l'essentiel. Deux roues, un moteur, un réservoir et une selle minimaliste. Pas besoin de plus. Style totalement épuré, la XV950 est la définition du dark bobber à la sauce nippone et le moyen idéal de s'initier au monde de la personnalisation ultime. Et tout concourt à l'expression de ce style en vogue : avec un phare avant tout rond, un guidon cintré des plus raccourcis, un réservoir tout en longueur, en forme de goutte d'eau et une selle encadrant au plus près vos rondeurs, vous avez la définition stricte du "bobber" minimaliste voulu par Yamaha.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


Mettez-y une pincée de variantes de noir allant du noir mat au noir brillant et le tour est joué. La base à toute personnalisation préalable est là sous nos yeux ébahis.


Sur un châssis inédit avec cadre double berceau acier, une fourche de 41 mm et deux amortisseurs latéraux, la Bolt affiche fièrement son 942 cm3.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


Alors certes avec ses 52 ch et ses 8.1 mkg, nous ne sommes pas en présence d'un foudre de guerre mais encore une fois, ce n'est pas la philosophie recherchée. Et malgré ses performances contenues, ce moteur embarque toutes les technologies actuelles. Cylindres en céramique composite, pistons en aluminium forgé et de tous nouveaux paramètres d'injection, tout cela afin de réduire la consommation de carburant tout en garantissant des accélérations de bon aloi.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


Autres concessions à l'ère moderne, cette fois esthétiques, on trouve un très joli feu arrière à LED et des disques pétales. Le compteur digital reste des plus simples puisqu'il ne comporte que les indications de kilométrage totaux avec deux partiels (A et B), l'heure, la vitesse et.... absolument rien d'autre.


Coté freinage, vous ne disposerez que d'un unique disque de 298 mm par roue, couplé à un étrier 2 pistons à l'avant et un étrier monopiston à l'arrière. L'ensemble pourra être assisté d'un ABS de série sur la R (en option sur notre modèle).


Globalement et malgré un prix somme toute contenu, la Bolt jouit dans l'ensemble d'une excellente finition à l'image des roues 12 branches.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


Si la prise en main de la moto est facilitée par une selle positionnée très bas – 690mm- , elle reste à l'arrêt, pénalisée par des repose pieds positionnés trop en arrière qui viennent heurter les tibias lors des manœuvres, ce qui demandera une certaine habitude en exagérant l'écartement des jambes pour s'en sortir. Idem pour vos genoux cagneux, même si Yamaha annonce avoir revu entièrement le système d'admission et le filtre à air, (15% de moins que la XVS950 A), le genou droit vient cogner dessus quand à gauche, l'autre genou vient taper avec la barre de protection du cylindre arrière légèrement décalé.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


On vous le répète, nous sommes dans le plus pur style brut et sans compromis du "bobber", cela ne fait aucun doute. La Bolt vous le rappellera, du moins à l'arrêt. Car malgré ses 247 kilos tout plein fait, la partie cycle - dépassé les 30 km/h – fait rapidement oublier le sentiment de lourdeur sur les manœuvres à basse vitesse. Si comme beaucoup de customs de cette géométrie, , la Bolt « engage » un peu de l'avant dans les rond points par exemple, la Yamaha reprend son aisance dans la circulation urbaine, grâce à un embrayage et une boîte de vitesses des plus souples. A noter que la courroie de transmission utilisée par Yamaha est une des plus fines à ce jour (21mm). Le son distillé par le système d'échappement 2- en-1 est clair et puissant tout en restant conformes aux normes européennes.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


Les suspensions par contre sont sèches. Trop sèches. La course limitée de ces dernières ne vous épargneront pas les lombaires et chaque raccord ou bosse devient rapidement une épreuve. En cela, on lui préférera sans doute le confort de la « R » avec ses amortisseurs à bombonne séparée, plus rigoureux en la matière.


Coté freinage, et parce que c'est aussi un custom "pur jus", on s'aidera volontiers de l'assistante du frein arrière – qui bloque facilement – lors de freinages appuyés. Le disque de 298 mm de l'avant ne suffit pas en effet à stopper efficacement les 247 kgs lancés. Pour le coup, l'option ABS devient un plus non négligeable.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


En dynamique, la Bolt, malgré une garde au sol limitée notamment à droite, reste très neutre et homogène en mouvement. Monté rigide dans un cadre double berceau, le 943 cm » fait tous ses efforts malgré ses 53 ch. Et même s'il dispense son couple maxi dès 3.000 tr/min, sur une première très (trop) courte, les vibrations vous obligent à jouer rapidement de la boite pour rouler tranquille et trouver le bon rythme. De toute façon, au-delà des 140 km/h, la moto s'attaque à un terrain hors de sa portée philosophique. Pourtant, l'engin affiche bien plus d'agilité que les Midnight Star, en faisant preuve d'une précision de guidage et d'une homogénéité insoupçonnées sur l'angle.


Essai Yamaha XV 950 : Simplissime attitude


Le mode duo sur la Bolt est fidèle à son image sans concession. Courte et ferme, la selle passager n'est pas des plus accueillante et oblige le passager à avoir les genoux un peu haut tout en s'agrippant au pilote sous peine d'en glisser inévitablement à terme....


Photos (19)

SPONSORISE

Actualité Yamaha

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire