Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Intermot 2022 - Triumph TE-1 : la Speed Triple de demain

Dans Moto / Nouveauté

Olivier Pagès

Si certains constructeurs perdent leur âme en passant à l'électrique, ce n'est pas le cas de Triumph, qui prouve que l'on peut rester fidèle à une philosophie et à un style tout en y mêlant une bonne dose de modernité.

Intermot 2022 - Triumph TE-1 : la Speed Triple de demain

Contrairement à ce que certains pourraient penser, vous n'avez pas devant les yeux une nouvelle génération Speed Triple, mais bel et bien un modèle historique pour le constructeur anglais puisqu'il s'agit de la première électrique de la firme d'Hinckley.

Dévoilée cet été, la Triumph TE-1 partage de nombreux éléments avec le gros roadster anglais comme en attestent la ligne générale mais également certains détails comme le système de freinage Brembo, les roues avant et arrière ou le monobras. Il existe toutefois des différences avec une coque arrière particulièrement courte et écran TFT inédit.

Intermot 2022 - Triumph TE-1 : la Speed Triple de demain
Intermot 2022 - Triumph TE-1 : la Speed Triple de demain

La boucle arrière et l'instrumentation sont quelques-unes des spécificités de ce concept.

Bien évidemment, pas de moteur thermique mais un électrique implanté sous la selle tandis que les batteries se situent pour leur part sous le réservoir aminci puisqu'il ne sert plus à rien. Le poids, ennemi de tout modèle, est plutôt central mais légèrement orienté vers l'avant. Développée en partenariat avec Williams Advanced Engineering (WAE), la batterie ne nécessite que 20 minutes pour passer de 0 à de 80% de la charge.

La batterie est fournie par Williams Advanced Engineering.
La batterie est fournie par Williams Advanced Engineering.
Plus de chaîne mais une courroie.
Plus de chaîne mais une courroie.

De quoi récupérer rapidement de l'autonomie sachant que celle-ci est donnée pour aux environs de 160 km grâce notamment à un système de freinage régénératif. Parmi les autres spécificités, on notera la présence d'une courroie en lieu et place de la chaîne, ainsi que la disparition de l'embrayage et de son levier, comme sur la plupart des électriques. L'ensemble est enchâssé dans une pièce en aluminium de toute beauté.

Question performance, ce bloc développe une puissance maximale de 130 kW (177 chevaux) pour un couple maximum de 109 Nm. Lors des premiers tests officiels, ce prototype quasi définitif a réalisé un 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et il n'a besoin que de 6,2 secondes pour atteindre les 160 km/h.

Intermot 2022 - Triumph TE-1 : la Speed Triple de demain

Pas de date de commercialisation pour l'instant, mais une chose est sûre, il faudra encore patienter quelques mois ou année pour voir arriver le modèle définitif signé Triumph

Photos (8)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Triumph

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire