Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Les essais que l'on attend pour 2018

Dans Moto / Nouveauté

Nous sommes à quelques jours de la nouvelle année. Nous avions fait le point avec vous des essais qui ont marqué cette année 2017, il est donc temps de se tourner vers ce que va nous apporter 2018. On refait donc nos valises pour vous emmener sur qui s’offre à nous dès le mois de Janvier. Voici une petite sélection de ce qu’on a hâte de vous proposer à l’essai.

Les essais que l'on attend pour 2018

Ducati V4 Panigale

Cette moto a été la révélation du dernier salon de Milan 2017. Ducati qui nous avait habitués à ses moteurs bicylindres présente un V4. Au-delà du challenge, la marque italienne s’est inspirée de son savoir-faire sur les Moto GP pour la concevoir.

Un moteur quatre cylindres en V à 90° de 1,103 cm3, 214 ch le tout pour un rapport poids puissance de 1.1 ch/kg puisque la Panigale annonce 195 kg. Elle existera en deux versions, plus une série limitée. L’une, standard, avec un ensemble de suspensions Showa et Sachs et pour sa version « S » des suspensions Öhlins. On ajoute à cela une bonne couche d’électronique et pour la version « Spéciale », elle opte pour un pot d’échappement titane et des optimisations qui font monter le moulin à 226 chevaux.

Pour les prix on est sur du 22 490 euros pour la standard, 27 990 euros pour la version S et 39 990 euros pour la série speciale.

 

Pourquoi on a hâte ?

On ne sait même pas s’il est nécessaire de poser la question en fait. Ducati qui sort un moteur 4 cylindres de 214 chevaux pour un poids de 195 kilos, le tout avec les standards d’une Hypersport à l’italienne. Y a-t-il besoin d’en dire plus ?

 

Yamaha Niken

Les essais que l'on attend pour 2018

Ça a été l’extraterrestre de cette fin d’année. Il vient bousculer les codes et n’a pas peur de se révéler à un public particulièrement exigeant et souvent réfractaire aux avancées technologiques. Pour l’instant, pas de prix annoncé, les commandes ne se font pas chez le concessionnaire mais sur internet. Dans les grandes lignes il s’agit d’un trois-roues moto reprenant, à sa sauce, la technologie multi roues inclinables à 45 degrés et avec ses doubles fourches inversées et sa direction double essieu Ackerman. Le moteur est quant à lui issu de la MT-09 avec une puissance de 115 ch à 10 000 tr/min pour un couple de 87,5 N.m à 8 500 tr/min.

Yamaha assure que les sensations seront les mêmes avec une moto classique. On ne demande maintenant qu’à confirmer.

 

Pourquoi on a hâte ?

Après avoir inondé le marché du scooter, la technologie du trois-roues fait son apparition directement dans le milieu moto, ciblant directement le motard. Au-delà des clivages que le Niken a déjà pu susciter, technologiquement parlant, il est très intéressant de voir ce qu’il peut donner avec un usage en montagne ou en campagne. Va-t-on faire le plein de sensations ?

 

Triumph Tiger 800 XC

Les essais que l'on attend pour 2018

Triumph a fait un gros effort sur sa gamme Trail pour 2018 et même si ce n’est pas la révolution d’un point de vue esthétique, le gros du travail s’est fait à l’intérieur. Les trois cylindres de 800 cm3 qui garde ses 95 chevaux, mais dont les montées en régime ont été revues fait parti de la longue liste des modifications. Il est même désormais possible d’avoir un mode Off Road parmi les 6 cartographies disponibles. L’annonce est claire, facilité l’ergonomie, le confort et apporter de série tout ce dont un motard voyageur à besoin sans en rajouter derrière.

Il sera disponible en 2 versions. Une pour la route, le XR et une pour aller tailler la bavette aux buissons, la XC. Pas de prix pour le moment mais une dispos vers le printemps prochain.

 

Pourquoi on a hâte ?

Triumph a annoncé pas moins de 200 optimisations sur son modèle 2018. Si le travail est identique que sur son grand frère, le 1200, qui a été une très bonne surprise pour nous, cela laisse présager une belle moto.

 

Honda Gold Wing 1800

Les essais que l'on attend pour 2018

C’est la moto d’amour à tous les passagers. Le rêve de confort ultime avec un large siège, des accoudoirs, le chauffage et les enceintes. Pour le pilote c’est aussi l’assurance que l’on peut traverser la moitié d’un pays en une journée en s’épargnant une certaine fatigue. Le Honda Gold Wing revient pour 2018 avec bon coup de jeune. Il a fait une cure d’amaigrissement radical, s’est beaucoup modernisé sur les technologies embarquées et son moteur 6 cylindres a été revu et fait donc aujourd’hui 126 chevaux à 5 500 tr/min pour un couple de 170 Nm à 4 500 tr/min. Il y a tellement à dire sur cette moto, qu’il nous faudrait quelques pages de plus… Mais ça devrait arriver dans pas longtemps.

Il est disponible en 2 versions, Standard et Bagger et 3 niveaux de finitions. Pas de prix pour le moment.

Pourquoi on a hâte ?

C’était l’une de nos grosses attentes. Le Gold Wing n’avait pas bénéficié d’une remise à niveau depuis bien longtemps. Mais l’attente vaut le coup au final avec une fiche technique et un niveau de finition qui donne envie. Mais ce que l’on retient surtout, c’est le gros travail d’allégement de la machine : - 45 kilos sur la balance !

 

KTM 790 Duke

Les essais que l'on attend pour 2018

105 cv à 9 000tr/min pour un couple de 86Nm à 8 000tr/min et un poids total de 190 kilos en état de marche. Voilà, la fiche est sur la table et maintenant il reste à la concurrence de commencer à trembler. En tout cas c’est bien l’intention de KTM. Un roadster radical autant dans sa forme que sur son comportement. Plus accessible que le 1290 et le cran au-dessus du 690, ce Duke vient étoffer la gamme du constructeur autrichien. Avec des suspensions signées WP et un cadre tubulaire que l’on imagine bien rigide, le roadster se dote de l’essentiel pour faire plaisir aux fans de la marque. On devine également un comportement hybride comme le reste de la machine. Avis aux amateurs de glisse !

Pour le prix, cela devrait tourner autour des 9000 euros.

Pourquoi on a hâte ?

À la suite du succès du 690, ce nouveau Duke a un sacré défi à relever et montrer ce que le moulin à dans le ventre. Reprenant les codes esthétiques de son grand frère, le 1290, il vient étoffer une gamme qui en avait besoin. Surtout pour concurrencer les stars de la catégorie comme la famille MT ou la famille Z.

 

BMW F 850 GS

Les essais que l'on attend pour 2018

Quand nous avons découvert les deux modèles sur le stand BMW, c’est la version 850 qui a retenu le plus notre attention. Non pas par son look qui reste similaire à la famille GS, mais plus de part le contenu de sa fiche technique qui le met en direct concurrence avec la Honda Africa Twin. Regardez plutôt : 95 chevaux à 8250 tr/min pour un couple de 6250 tr/min avec des jantes à rayons de 21 pouces et 17 pouces avec une monte de pneu de 90/90 à l’avant er 150/70 à l’arrière. Même si on sait au final qu’elles auront leurs avantages et leurs défauts, il est plaisant de voir que les constructeurs s’attardent vers les clients qui n’ont pas la foi d’avoir un monstre entre les jambes comme les 1200 cm3, mais qui veulent quand même aller faire du chemin.

Le F 850 GS est disponible en 3 niveaux de finitions : rouge, blanc et gris et s’affiche au prix de 11 950 euros et sera disponible en début de saison.

Pourquoi on a hâte ?

Malgré la différence de cylindrée, le GS 850 reprend beaucoup d’aspects de la Honda Africa Twin. Il se place donc en concurrence directe avec la Japonaise. Et comme l’on sait que les Allemands ne font jamais les choses à moitié, le duel risque d’être très intéressant.

 

Honda CB 1000 R

Les essais que l'on attend pour 2018

Ce maxi-roadster est en contre-courant total de la catégorie. Et chez Caradisiac, on a aimé l’audace de la marque. Ce n’est pas si courant chez Honda. Prenant le parti prix de la tendance Néorétro et des lignes épurées, on espère que l’intérieur sera aussi bien que l’extérieur. Et cela commence bien avec un bond de 20 chevaux par rapport à l’ancienne génération et la récupération du moteur de l’actuel CBR. La boite raccourcie sur les 3 premiers rapports et les montées en régime ont été étudiées pour avoir un bon coup de pied dans le derrière lors des phases d’accélérations. Annoncé avec un poids de 212 kilos pour 145 chevaux, on attendra de voir ce que ça donne sur le terrain.

Pourquoi on a hâte ?

On connaît Honda et on connaît le côté perfectionniste que la marque a pour optimiser au poil leurs motos. Son maxi-roadster 2018 va, esthétiquement, à l’encontre des tendances « Manga » du marché. L’agressivité des lignes à disparu pour laisser place à l’aspect néorétro. S’il n’a pas fait l’unanimité, nous nous avons été séduits, et en plus il récupère le nouveau moteur du CBR 1000 RR.

Pas de prix et de dispos pour le moment.

 

Portfolio (1 photos)

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le prix de la Duke 790 se trouve sur le site officiel de KTM, il est annoncé depuis au minimum une semaine.

De rien.

Par

Coquille sur le sujet bmw f850

" pour un couple de ???? 6250 tr/min"

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire