Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Monster Experience AR : découvrez le nouveau Ducati Monster en réalité augmentée

Dans Moto / Nouveauté

Suite au lancement d’une toute nouvelle génération du Ducati Monster, la marque de Bologne innove en proposant une nouvelle expérience numérique : la « Monster Experience AR ». Ducati utilise ainsi la réalité augmentée pour poursuivre son processus de digitalisation de ses motos.

Le nouveau Ducati Monster 2021 est arrivé en concessions.
Le nouveau Ducati Monster 2021 est arrivé en concessions.

Après le Ducati Scrambler 1100 Pro ou encore la nouvelle Triumph Trident 660, la réalité augmentée compte un nouveau membre : le Ducati Monster.

L'initiative lancée par l'entreprise de Borgo Panigale offre ainsi aux fans des quatre coins du globe la possibilité de voir le nouveau Monster sur leur smartphone ou leur tablette à tout moment. Le fonctionnement de la " Monster Experience AR " est simple : il suffit d'accéder au site Internet de la marque depuis un smartphone ou une tablette et de sélectionner la version du Monster de votre choix.
La technologie de la réalité augmentée permet ensuite de visualiser la moto sur l'écran, insérée dans l'environnement visé par la caméra de l’appareil mobile. L'image 3D permet d'apprécier le design de la moto mais aussi de découvrir de près tous ses détails. Les passionnés peuvent aussi visualiser le véhicule à l'intérieur de leur garage.
La technologie permet de modifier la taille ou de faire pivoter le Monster à volonté et de prendre une photo pour la partager avec des amis ou avec le concessionnaire de référence avant de réserver un essai.

Le nouveau Ducati Monster est le premier de la famille Monster à abandonner le cadre tubulaire. Une petite révolution pour l’un des modèles les plus emblématiques de la marque italienne.

Pour rappel, le Ducati Monster 2021 est disponible en concessions à partir de 11 290 €.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il faudra le répéter aussi souvent que nécessaire...... Ce n'est plus un Monster. C'est une moto japonaise à la sauce italienne !!!!! Plus de cadre treillis, plus de monobras, du plastique partout....

Le marketing a fait main basse sur une icône, voilà le résultat.... Une déception énorme.....

On achète une ducat pour son design comme nulle autre moto, pour ses spécificités, parce qu'on en voit pas partout....

Mais Ducati a oublié d'où il vient, ce qui a fait sa réputation, son histoire. Ils crachent dans la soupe pour quoi ?? Pour toujours plus de profits, toujours plus de clients, quitte à se fondre dans la masse, l'uniformisation, rentrer dans le rang... Bref, tout l'inverse de ce qui a construit l'image Ducati....

J'espère qu'ils feront un bide avec ce truc qui usurpe son nom, afin qu'ils reviennent à une vraie identité de Monster.

J'en vois déjà dire qu'il faut savoir évoluer et vivre avec son temps. Mais ce n'est pas parce que tout part en vrille, que tout devient lisse et fade qu'il faut faire pareil !!

C'est dit ........

Par

«Il faudra le répéter aussi souvent que nécessaire» pourquoi?

Parce qu'elle est un blasphème aux yeux des puristes?

C'est bon, on a compris, hein.

Il y a forcément des clients pour cette machine, qu'elle se vende bien ou non, qu'est-ce que ça change? Ça t'empêche de rouler? Non. Cela t'empêche de te trouver une «ancienne» Mostro (qu'on peut peut-être encore trouver neuve) ? Non plus.

Alors quoi?

C'est fou ça, tu donnes l'impression que les ducati fans sont plus sectaires que les harleys, que je ne voit pas hurler quand on parle de la sortie d'un SUV tout en plastique!

Désolé du coup de gueule, juste que, on peut ne pas adhérer à un projet, voire, à détester un modèle, le dire une ou deux fois, mais de là à se sentir obligé de «le répéter aussi souvent que nécessaire», pour faire une sorte de prosélytisme du dénigrement, je ne vois vraiment, sincèrement, que du bruit aussi pénible qu'un échappement libre de mobylette.

Par

Pas de soucis pour le coup de gueule.

Ce n'est pas une question de sectarisme, juste de mettre le doigt sur un "blasphème"...... Sectaire, blasphème, elle est drôle non

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire