Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Moto GP - Espagne D.2: Guintoli, dans la galère Ducati

Dans Moto / Sport

Moto GP - Espagne D.2: Guintoli, dans la galère Ducati

Définitivement, il n'y a que Stoner capable de comprendre le fonctionnement d'une Ducati de Grand Prix. Il ne faut évidemment rien espérer de grave pour le Champion du Monde, mais un jour, s'il arrive à manquer, tout sera dépeuplé à Borgo Panigale. Car ce n'est rien de dire que les autres pilotes connaissent des difficultés sur leur GP8. Et à Jerez, tracé où le blason transalpin connaît autant de difficultés que les gommes Bridgestone, ces problèmes sont encore exacerbés, jusqu'à donner des airs de débâcle.


Marco Melandri se retrouve ainsi tout simplement dernier sur la deuxième machine d'usine, tandis que du côté de chez D'Antin si on évite la cuillère de bois, on n'en mène pas plus large sur la sixième ligne de la grille de départ.


Moto GP - Espagne D.2: Guintoli, dans la galère Ducati


Sylvain Guintoli, dix septième, fait malheureusement partie de cette galère : « On a un peu progressé, mais regardez le classement. Il parle de lui-même. Ce matin, c'était pire. Avec les pneus de qualification j'ai amélioré mes chronos de deux secondes. C'est la seule chose dont on peut se satisfaire. C'est frustrant. Il me faut du temps pour comprendre la moto. Je fais tout mon possible et j'espère que des bons résultats finiront par arriver. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire