Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP - Malaisie D.1: Lorenzo le roc veut oublier les gravillons

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP - Malaisie D.1: Lorenzo le roc veut oublier les gravillons

Jorge Lorenzo est plus que jamais déterminé à mettre le mauvais souvenir de Phillip Island derrière lui. Par chance, le calendrier du Moto GP ne lui a été pas donné l'occasion de trop ruminer et le roc décrit par Valentino Rossi lui-même ne s'est pas fragilisé. Avec ce meilleur chrono signé à l'issue de la première journée à Sepang, il s'est même encore un peu plus consolidé, même si quelques douleurs lui rappellent qu'il a fait une belle chute en Australie:


« J'ai une douleur constante dans la main » reconnaît ainsi « Por Fuera ». « C'est un peu gênant lors des phases d'accélération et de freinage, au moment où il faut exercer une forte pression sur le guidon. Malgré tout, je suis à l'aise sur la moto et j'ai eu de bonnes sensations dès le début sur ce circuit. J'ai juste perdu dix minutes pour un changement d'amortisseur. On a souvent quelques doutes en arrivant sur un circuit, mais je me sens rapide sur la moto et mes temps au tour sont assez bons. C'est toujours important de bien commencer dès la première journée. »


Moto GP - Malaisie D.1: Lorenzo le roc veut oublier les gravillons


Voyant son illustre équipier relégué au delà de la demi-seconde tandis que Stoner n'est qu'à un souffle et Pedrosa tout aussi près, l'Espagnol tempérait la simple lecture de la hiérarchie du jour: « Il est au même niveau que nous. La seule différence, c'est qu'il n'a pas monté les gommes tendres à l'arrière. »


SPONSORISE

Actualité Yamaha

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire