Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto Guzzi V9 Bobber Sport : Canaille en perspective - Intermot 2018

Dans Moto / Salon

, mis à jour

 Retroussez vos ourlets, astiquez votre barbe (si vous en avez une), voici venir la V9 Bobber Sport. Une version solo de la V9 Bobber, plus mordante esthétiquement.

Moto Guzzi V9 Bobber Sport

En perpétuelle évolution, MotoGuzzi marque a toujours fait preuve d'audace, en témoigne la V85 TT que nous avons également découverte à Cologne cette année. La marque sait aussi exploiter sa gamme et son patrimoine historique, bref, son Histoire. 
Juste à côté de la V85 TT, toujours sur le Stand du constructeur transalpin, se trouve la V9 Bobber Sport. Une V9 Bobber, donc, avec son ancien moteur et non la version la plus moderne (dommage, il est bien plus puissant et donc plus... Sport), accommodé de quelques pièces spécifiques. 

V9 Bobber Sport
Moto Guzzi V9 Bobber Sport Öhlins

 

Peut-on être "bobber" et "sport" ? Cette notion presque antinomique est née d'une nouvelle tendance très actuelle: le marketing. Lequel pense aujourd'hui que pour communiquer, il faut placer les mots-clés "Histoire" et "Sport" dans toute communication. Pourtant, la V9 joue sur un tout autre registre. Et cela, nul besoin de nous dire comment l'interpréter ou le ressentir, ni de trouver les mots justes. Il suffit de l'approcher. Elle dégage quelque chose. Évidemment, la V9 Bobber nous est connue et quelques changements cosmétiques ne modifieront pas la façon de la voir. C'est une fois dessus que l'on jauge les différences. 

Moto Guzzi V9 Bobber Sport : Canaille en perspective - Intermot 2018


En l'occurrence, Moto Guzzi greffe sur sa V9: une casquette de phare noire en aluminium – parce que le noir, c'est Baaaaaad* et c'est claaaasse —, une selle monoposte – parce que la moto pour les pur(e)s, c'est solo —, un guidon large essentiel pour bien écarter les bras et faire les muescles – parce que le sport, c'est aussi cela-. N'oublions pas les garde-boue  adaptés à cette nouvelle esthétique. Surtout, la V9 Bobber Sport hérite d'une ligne déchappement noire se terminant en un silencieux type slip on, biseauté et du meilleur effet. N'oublions surtout pas les amortisseurs Öhlins, gages de sportivité et de tenue de route lorsqu'ils sont de qualité, mais aussi et surtout gages de nombreux réglages. Pour ne rien gâter, l'esthétisme de la marque dorée n'a jamais vieilli.

Moto Guzzi V9 Bobber Sport


Et comme il faut un coloris plaisiant pour habiller le tout, la V9 Bobber Sport bénéficie d'un orange mat parfait pour l'occasion. On signe le tout sur les cache moteur latéraux et c'est parti mon kiki. 
Bonne nouvelle, la position de conduite, et donc celle des genoux fâcheusement en contact avec les culasses sur les premiers modèles de V9, a été intégralement revue. On peut désormais profiter à plein de l'ergonomie de la belle. Sachant combien la V9 Bobber de base est agréable à conduire, gageons que cette version un peu plus extrème ne manquera pas de concurrencer les Triumph SpeedMaster et consorts de type Bobber. Ce serait rendre à Guzzi ce qui appartient à Guzzi.

* Bad: mauvais genre, comme si l'on était un(e) vrai(e) méchant(e)

PS: peut-être l'EICMA de Milan sera-t-elle l'occasion de dévoiler de nouveaux roadsters sur base de V85 ? Ce serait ouvrir une nouvelle gamme chez Guzzi, et laisser à celles et ceux ne voulant pas trop de puissance le plaisir de rouler en V7 et V9. 

SPONSORISE

Actualité Moto Guzzi

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire