Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Retour à 90 km/h dans l'Indre

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

Alors que l’expérimentation fêtait ses deux ans hier, le département de l’Indre a rendu effectif le retour de quelques portions de routes départementales à 90 km/h. Seuls 220 kilomètres sont concernés.

La valse des panneaux se poursuit.
La valse des panneaux se poursuit.

Du côté de l’exécutif, la fin de l’expérimentation du passage généralisé de l’ensemble du réseau routier à 80 km/h embarrasse. Que faire de cette période de probation qui s’achève ? Si l’hypothèse la plus plausible est vraisemblablement le maintien de la mesure sur le long terme, la Loi mobilités promulguée fin 2019 offre la possibilité aux élus locaux d’envisager un retour de la vitesse maximale à 90 km/h (sous conditions).

Une porte ouverte dans laquelle se sont engouffrés plusieurs départements (Charente, Haute-Marne, Corrèze, Cantal, etc.). Dernier en date à franchir l’obstacle, l’Indre est depuis le 1er juillet un des départements français où il est possible de rouler à 90 km/h sur certaines portions.

Un premier pas timide puisqu’il concerne seulement 220 km du réseau géré par le département, soit moins de 10 %.

Sont concernées les routes qui relient la préfecture de l’Indre, Châteauroux, aux autres villes importantes du département et des alentours : la D943 vers Tours à l'Ouest et Montluçon à l'Est, la D951 vers Poitiers, la D940 vers Guéret, la D956 vers Blois, la D925 vers Lignières, et la D927 qui relie les D943 et D951 au sud du département.

Serge Descourt, le président du département a par ailleurs affirmé qu’un bilan de la mortalité sera fait dans un an, et qu’en fonction des résultats il ne s’interdisait pas d’augmenter le nombre de routes à 90 km/h.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire