Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Une moto volée retrouvée grâce aux réseaux sociaux

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

C’est l’une des préoccupations principales au moment de la vente d’une moto : se faire voler son véhicule par une personne malintentionnée. Si de nombreux particuliers renoncent à faire essayer leur monture par crainte d’un vol, le phénomène touche aussi les professionnels. La concession Honda de Cognac a connu cette mésaventure avec une CBR1000RR. Une moto qui a ensuite été retrouvée avec l’aide des réseaux sociaux.

La Honda CBR1000RR Fireblade est de retour à la concession de Cognac.
La Honda CBR1000RR Fireblade est de retour à la concession de Cognac.

Un rapide coup d’œil aux petites annonces répertoriant les ventes de motos des particuliers suffit pour s’en rendre compte : il est aujourd’hui très rare, voire impossible, d’essayer une moto d’occasion avant de l’acheter. Nombreux sont en effet les vendeurs qui refusent tout simplement que le potentiel acheteur de leur véhicule n’effectue le moindre mètre au guidon de leur moto. Une précaution prise pour des questions d’assurance, mais aussi, et surtout, par crainte que l’essayeur ne file avec le véhicule sans régler la note.

Dans le cas d’une occasion récente, le discours est alors souvent le même : si on veut essayer la moto, nous pouvons le faire en concession.

Une technique peut-être suivie à la lettre par ce voleur, qui a dérobé à la concession Honda ADN Motos de Cognac, en Charente (16) une CBR1000RR Fireblade. Venu essayer la sportive japonaise, il ne l’a jamais ramenée à son propriétaire.

Une moto volée retrouvée grâce aux réseaux sociaux

Réactive, la concession a alors posté un message sur les réseaux sociaux, expliquant la situation et l’illustrant de nombreuses photos du véhicule. Largement relayé et partagé, le message a attiré l’attention d’un motard attentif, qui en contactant la concession a signalé avoir vu la moto à près de cent kilomètres de Cognac.

Alertée, la brigade anticriminalité locale a manqué une première interception, mais a finalement récupéré la moto la semaine dernière, avant de la rendre à la concession avec 600 kilomètres de plus, et du liquide de frein sur la bulle, comme seules mauvaises surprises.

Pas d’inquiétude toutefois à avoir pour le futur acheteur, la concession, soulagée de retrouver la moto, a déjà fait le nécessaire pour remettre la moto en parfait état afin de la proposer à nouveau à la vente.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire