Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Honda CB 125 F mod. 2021 : Le PCX version moto !

Dans Moto / Nouveauté

D'abord CBF 125 puis CB 125 F, la mouture 2021 de la basique Honda, accessible avec un permis B, revendique plus de possibilités et une autonomie encore améliorée. Vraiment ? À 2 799 €, cela pourrait bien valoir le coup !

Essai Honda CB 125 F

Que l'on soit permis A ou permis B, professionnel du transport (coursier, livreur, artisan) ou simple particulier, on peut être à la recherche d'une moto à la fois simple, économique et suffisamment séduisante pour être conduite avec plaisir et pourquoi pas entrain.

La CB 125 F fait partie d'une catégorie que l'on avait coutume d'appeler "basique" par le passé. Basique du fait d'une construction plus simple que les canons "modernes" du genre en cours. Chez les roadsters, elles étaient une version simplifiée d'un modèle, ou tout simplement un modèle destiné à de nombreux marchés, dont l'Asie, moins exigeants en matière d'assistances ou de luxe et plus attentifs à une robustesse et une utilisation peu coûteuse. Il fallait alors faire un choix entre le côté pratique et pas cher et le côté performant et sexy.

Essai Honda CB 125 F
Joli minoi. Cette petite CB 125 F en impose grâce au style Néo Sport Café. Plutôt sexy pour une basique fluette.
Essai Honda CB 125 F
Sympa. Optique et écopes lui donnent de la contenance. 
Essai Honda CB 125 F
New. Un moteur eSP dote ce nouveau millesime.

Essai Honda CB 125 F
Impressionnant. Il est aussi sobre de look qu'en matière de consommation ou de vibrations. Ue vraie réussite. Il affiche 8 kW et 10,9 Nm de couple, et à l'intérieur, tout glisse ! La technologie eSP réduit les frictions et diminue la conso.

La CB 125 F nouvelle génération en est la démonstration. Bien évidemment, pas d'ABS ou de contrôle de traction sur ce modèle. Tout commence par une ligne toujours gracile, mais plus travaillée et plus proche de celle des best sellers, à l'image de la CB 125 R. Un tantinet Néo Café Sport dans l'âme, la CB 125 F reprend le principe des écopes inscrites dans la ligne du petit réservoir de 11 litres, ainsi qu'un arrière travaillé niveau design. Il propose un bloc d'éclairage flatteur, certes, mais moins que celui du tête de fourche. L'optique avant, à LED et particulièrement volumineux, est inspiré de celui des CB 600 F. Une autre marque de fabrique des roadsters Honda depuis la Hornet. Il lui confère des airs de grosses cylindrées, on ne s'étonnera donc pas d'être salué par les motards croisés et redoublé par ceux que l'on vient de dépasser lorsqu'ils réaliseront que ce n'est qu'une 125…

Essai Honda CB 125 F
Bon compagnon. Clair, lisible et suffisamment complet, le compteur de la CB 125 F participe du plaisir de rouler à bord.
Essai Honda CB 125 F
Pas de superflu. Simple, vous avez dit simple ?
Essai Honda CB 125 F
Idem. À l'heure où tout se complique… voici du basique.

 

 

 

 

 

 

 

Essai Honda CB 125 F
Relevée ! Le poste de conduite est sobre et très agréable. Le guidon relevé ménage ergonomie parfaite.

Mais revenons-en à nos poncifs. Les clients d'aujourd'hui ont droit aux derniers raffinements, y compris sur des motos à moindre coût. Premier élément à être concerné : l'instrumentation. Le numérique est devenu la norme et il est aisé à produire. La qualité du bloc de la CB 125 F est largement présente. Il profite d'un affichage simple et clair, ainsi que d'une lisibilité au top. On apprécie immédiatement la présence d'un indicateur de rapport engagé (boîte 5 vitesses) et de l’indicateur de consommation instantanée ou moyenne, sans oublier une montre et les totalisateurs. Plus anecdotique, le témoin de conduite ECO fonctionne de manière plus précise et sûrement plus juste que celui d'autres modèles, mais nous allons le voir, il n'est pas des plus aisé à exploiter pour adopter une conduite écologico économique.

Essai - Honda CB 125 F mod. 2021 : Le PCX version moto !
Essai Honda CB 125 F
Tambour battant. Petit mais costaud, le tambour arrière ! On peut en régler la garde et donc l'attaque et le blocage.
Essai Honda CB 125 F
Pédale. Le disque avant est couplé au tambour arrière si l'on freine à la pédale. Le CBS est excellent.

 

Autre point à faire les frais d'un tarif d'entrée de gamme : le freinage. Mais attention, soit-ce une version dégradée ou économique, celui-ci repose sur un simple disque de diamètre 240 à l'avant et sur un tambour à l'arrière. Le couplage s'opère dès que l'on actionne la pédale de frein, le levier droit continuant ne contrôler que le frein avant -on en reparle dans l'essai-. Autre source d'économie de production et d'équipement : les repose-pieds, fixes sur la CB.

Essai Honda CB 125 F
À l’ancienne. Rustique, mais bien fini et efficace. Les commandes aux pieds sont précises et agréables.
Essai Honda CB 125 F
Monté rigide. Les repose-pieds ne plient pas ! Heureusement, la garde au sol est bonne.

Essai Honda CB 125 F
Signature. Le joli feu arrière est surmonté d'un "spoiler" : la poignée passager. Donc beau et pratique. Comme la CB. 

Si une basique se doit d'être pratique, notre 125 F hérite essentiellement d'une béquille latérale et d'une béquille centrale. La platine arrière, à vocation utilitaire, cède ainsi sa place à une poignée passager en forme d'aileron. Un raffinement esthétique supplémentaire qui contraste grandement avec les commandes aux pieds métalliques et pour le coup particulièrement basiques. Par contre, le toucher des commandes est agréable et la robustesse au rendez-vous. Simplicité, donc, mais aussi et surtout efficacité. Maître mot de cette moto.

En route !

Essai Honda CB 125 F

Portfolio (43 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Cette petite CB 125 F en impose grâce au style Néo Sport Café. Plutôt sexy pour une basique fluette" ... Style Neo Sport Cafe dont elle ne bénéficie manifestement pas. Pas d'optique rondes et un dessin tout a fait moderne qui n'est pas sans rappeler les dernières Hornet... en version vélomoteur.

Par

que d éloge.... un poil chère quand même ,vu la concurrence, notemment chinoise. Et le compte tour ? il a été économisé... dommage ça participe a l effet qualitatif et ça occupe quand on roule loin...repose pied rigide ? la on revient 40 ans en arrière... incompréhensible....Bref l ancien modèle était plus cossu, Je l ai vu dernièrement et je confirme la 1ere impression

désolé, mais vous êtes trop bienveilant

Par

En réponse à MrKmebs

"Cette petite CB 125 F en impose grâce au style Néo Sport Café. Plutôt sexy pour une basique fluette" ... Style Neo Sport Cafe dont elle ne bénéficie manifestement pas. Pas d'optique rondes et un dessin tout a fait moderne qui n'est pas sans rappeler les dernières Hornet... en version vélomoteur.

Elle est bien inspirée de la CB 125 R au niveau des écopes et du réservoir, et il est bien précisé dans le texte que l'inspiration vient de la CB 600 F qui s'appelait aussi Hornet. Au niveau du tête de fourche. Donc vous êtes d'accord :)

@Ntv650. On ne peut pas trouver de réelle concurrence à ce tarif, surtout en Chine. Les modèles auxquels vous pensez sont sûrement équipés d'un moteur lointainement issu de la Suzuki GN 125, moins agréable et plus gourmand... Et niveau qualité de fabrication, prestation, il n'y a pas non plus de commune mesure. Quant aux repose pieds rigides, ils ne sont pas si gênants que cela, on oublie vite une fois dessus, cela ne choque plus, même si, comme vous le remarquez, c'est un curieux retour en arrière. C'est toujours mieux que sur certaines chinoises qui en ont de repliables... qui restent repliés. Ouch.

La bienveillance vient d'une prestation globale très intéressante et surtout de ce qui a pu être fait au cours de cet essai. Entre la consommation, le maintient des performances, le comportement dynamique, on ne trouve pas réellement de concurrence à ce jour. Quant au compte-tours, on roule rarement en le regardant (surtout sur une 125) et comme dit, on passe les rapports au son moteur... au feeling aussi. Un comparatif entre ancien et nouveau modèle s'imposerait.

Par

En réponse à Bennutz

Elle est bien inspirée de la CB 125 R au niveau des écopes et du réservoir, et il est bien précisé dans le texte que l'inspiration vient de la CB 600 F qui s'appelait aussi Hornet. Au niveau du tête de fourche. Donc vous êtes d'accord :)

@Ntv650. On ne peut pas trouver de réelle concurrence à ce tarif, surtout en Chine. Les modèles auxquels vous pensez sont sûrement équipés d'un moteur lointainement issu de la Suzuki GN 125, moins agréable et plus gourmand... Et niveau qualité de fabrication, prestation, il n'y a pas non plus de commune mesure. Quant aux repose pieds rigides, ils ne sont pas si gênants que cela, on oublie vite une fois dessus, cela ne choque plus, même si, comme vous le remarquez, c'est un curieux retour en arrière. C'est toujours mieux que sur certaines chinoises qui en ont de repliables... qui restent repliés. Ouch.

La bienveillance vient d'une prestation globale très intéressante et surtout de ce qui a pu être fait au cours de cet essai. Entre la consommation, le maintient des performances, le comportement dynamique, on ne trouve pas réellement de concurrence à ce jour. Quant au compte-tours, on roule rarement en le regardant (surtout sur une 125) et comme dit, on passe les rapports au son moteur... au feeling aussi. Un comparatif entre ancien et nouveau modèle s'imposerait.

Pour a peine plus chère la concurrence propose du refroidissement a eau maintenant !! enfin ...regardez!

Par

Et bien moi je l'ai, et j'en suis pour le moment ravi!

Je n'ai pas eu envie de prendre une chinoise, aussi jolie soit-t'elle car pas assez de recul, souvent concession multi marque et alors là, pour avoir une pièce en SAV etc, cela peut prendre du temps (plusieurs confirmations et regrets parfois).

Par

En réponse à titmate974

Et bien moi je l'ai, et j'en suis pour le moment ravi!

Je n'ai pas eu envie de prendre une chinoise, aussi jolie soit-t'elle car pas assez de recul, souvent concession multi marque et alors là, pour avoir une pièce en SAV etc, cela peut prendre du temps (plusieurs confirmations et regrets parfois).

y a pas que le minois....la p'tite zontes 125 roadster , gtie 3 ans, 14,5 CV, liquide est a 2900 euros....va voir les finitions et l equipelent....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire