Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

3. Essai - Kawasaki W800 : L'avis de la rédaction

Essai Kawasaki W800 mod. 2020

Vous vous posez la question de savoir comment vous faire plaisir en pseudo-ancienne ? La W800 apporte un très sérieux élément de réponse. Parfaitement dimensionnée pour l'exercice de l'évolution en ville, très agréable sur route, elle peut compteur sur la rigueur de sa conception et sur celle de sa partie cycle pour séduire.

Certes, la W800 ne dispose pas d'anti patinage, mais aussi bien la facilité de dosage des gaz que le comportement moteur permettent de s'en affranchir dans les conditions sèches. On se méfiera bien entendu des bandes blanches sur le mouillé, auxquelles les K300 GT se montrent sensibles, mais la Kawasaki old school conserve sinon un comportement prévisible et sain lorsque les conditions de route se dégradent. D'autant plus qu'elle dispose enfin d'un freinage à la hauteur de la prestation de son moteur.

Jamais embarqué par son poids, sauf peut-être lors des manœuvres à la poussette où les 221 kg et son "côté poids en bas" se ressentent (à l'inverse de trails avec leur poids en haut…), la W800 demeure une moto que l'on aime trouver dans son garage le matin. Une de celle avec lesquelles on part pour tout type de trajet, tout en sachant que l'on y prendra plaisir. Un plaisir simple provoqué tant par la mécanique que par sa facilité et son équilibre général. Et pour ce genre de prestation, ce type d'agrément, quel prix seriez-vous prêt(e) à mettre ?

Si c'est dans les 10 000 €, la W800 vous emmènera longuement et durablement, sans vous faire souffrir d'inconfort trop prononcé (même la selle demeure ferme). D'autant moins que l'autonomie est à la hauteur des exigences : grâce à son moteur coupleux et à son coffre rapidement disponible, la W800 permet de rouler aux environs des 5 l/100 km la plupart du temps. Un peu moins si l'on se laisse tenter par ses possibilités moteur…

Alors on aurait aimé qu'elle soit moins chère pour rejoindre le garage idéal, cette W800. Eut-elle pu atteindre les 9 000 € qu'elle aurait déjà fait tourner les têtes et n'aurait pas souffert de l'existence d'une certaine Triumph Bonneville T100. À 8 000 € et en grande série, elle aurait été un véritable carton, surtout face à une Royal Enfield Interceptor à 6 490 €  par exemple. Mais après tout, la rareté fait aussi la valeur et à ce titre, la W800 nouvelle génération est on ne peut plus sûre, dans tous les sens du terme. Select, la bougresse !

Crédit photos : Statiques et actions - Bertrand Dussart, détails pleins de reflets : Benoit Lafontaine

Essai Kawasaki W800
Kawasaki W800 mod. 2020
Look
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
  • 8.5
Design
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Qualité de finition/montage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Aspects pratiques
  • 4.5
  • 4.5
  • 4.5
  • 4.5
  • 4.5
Instrumentation
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Espace de rangement --
Équipement de série
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Ergonomie/confort
  • 6.833333333333333
  • 6.833333333333333
  • 6.833333333333333
  • 6.833333333333333
  • 6.833333333333333
Position de conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Protection (vent/pluie)
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Duo
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Confort
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Prise en main
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Déplacement à l’arrêt
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Moteur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Sonorité
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Puissance/performance
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Couple
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Reprise/souplesse/vibration
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Boîte de vitesses
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Gestion cartographie --
Châssis
  • 7.2
  • 7.2
  • 7.2
  • 7.2
  • 7.2
Répartition des masses
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Tenue de route
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Remontée d’informations
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Qualité de suspensions
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Réglages suspensions
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Gestion des assistances (TC, antidribble, vérin…) --
Freinage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Feeling au levier/pied
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Qualité d’ABS
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Efficacité de freinage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Budget
  • 6.75
  • 6.75
  • 6.75
  • 6.75
  • 6.75
Prix d’achat
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Rapport qualité/prix
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Rapport à la concurrence
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Consommation
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

 Kawasaki W800 - Fiche technique

MOTEUR

Type : bicylindre vertical, simple arbre à cames en tête, 8 soupapes, 4 temps, refroidissement par air. Cylindrée : 773 cm3. Alésage x Course : 77 x 83 mm. Taux de compression : 8.4 : 1.

PARTIE CYCLE

Type : cadre double berceau, acier haute résistance. Freinage : Frein avant à simple disque de diam. 320 mm. Étrier 2 pistons. Frein arrière à simple disque daim. 270 mm. Étrier 2 pistons. Suspension avant : fourche télescopique standard, diam. 41 mm. Débattement : 130 mm. Suspensions arrière : 2 amortisseurs réglables en pré contrainte.

DIMENSIONS

Débattement : 107 mm. Pneu avant : 100/90 - 19. Pneu arrière : 130/80 - 18. L x l x H : 2 190 x 790 x 1 075. Chasse : 108 mm. Empattement : 1 465 mm. Hauteur de selle : 790 mm. Poids tous pleins faits : 221 kg.

Caradisiac a aimé

  • Les sensations de vitesse immédiates
  • L'excellente motorisation
  • La rigueur de la partie cycle
  • Le look au top
  • Le plaisir de rouler différent

Caradisiac n'a pas aimé

  • Les rétroviseurs vibrants au possible
  • Fourche non réglable et amortisseurs peu réglables
  • Le tarif supérieur à 10 000 €

Photos (34)

SPONSORISE

Actualité Kawasaki

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire