Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Essai - Suzuki V-Strom 650 ABS 2011 : Valeur sûre !

Essai - Suzuki V-Strom 650 ABS 2011 : Couteau suisse...

Même si la meilleure période de l'année est derrière nous, ce n'est pas une raison pour laisser sa moto au garage. Et ca, Suzuki l'a bien compris en mettant un coup de jeune à son best seller de la catégorie des trails j'ai nommé la V-Strom 650. Une moto faite pour tous les programmes et ce, quelque soit le temps. Nous on vient de s'en infuser plus de 500 bornes et vous savez quoi… on en redemande !!


10 ans, c'est un bel âge même si c'est loin d'être celui de la maturité. Pour rester dans le coup et toujours occuper la tête des ventes de la catégorie, Suzuki a donc donné un coup de jeune à sa V-Strom en lui imposant de nouvelles lignes sans pour autant bouleverser cette recette qui marche tant. Ainsi, le trail d'Hamamatsu reçoit une nouvelle face avant avec deux optiques, un carénage plus dynamique ainsi qu'un nouvel échappement, le tout faisant passer l'ancien modèle pour une grosse mémère. Et sur la balance, cela se ressent puisque pas moins de 6 kilos séparent les deux millésimes à l'avantage de la petite dernière avec 214 kilos tous pleins faits...


Essai - Suzuki V-Strom 650 ABS 2011 : Couteau suisse...


Instinctif

Que les choses soient claires. Avec une hauteur de selle de 835 mm (+/-20 mm, en option), il faudra que les moins d'1m70 passent par la case accessoires pour prendre commande d'une selle basse. Sinon, il faudra jouer les ballerines et se contenter du contact de la pointe des pieds. En revanche, à peine la clef tournée et le moteur en route, 500 mètres suffisent pour s'y sentir comme à la maison. Facile, instinctive, naturelle, stable, la nouvelle V-Strom 650 se laisse apprivoiser sans problème bien aidé par des commandes douces et un moteur ayant gagné en onctuosité dans les bas régimes permettant de reprendre sous les 2 000 tours sans qu'aucune forme d'agressivité ne se manifeste. Et ce, sans avoir sacrifié le haut de compte tours.


Essai - Suzuki V-Strom 650 ABS 2011 : Couteau suisse...


Dérivé du V-Twin de la Gladius (et donc de la SV), le bloc du trail a subit de nombreuses mise à jour pour arriver à cet onctueux résultat. Ainsi, le profil des cames a été modifié, les cylindres reçoivent un traitement de surface réduisant les frottements et favorisant la dispersion de chaleur, les soupapes sont plus légères et leurs ressorts moins chargés, le vilebrequin arbore un nouveau dessin, le corps d'injection est nouveau et l'unité de contrôle du moteur (ECU) est alimentée par un processeur 32 bits à haute performance, favorisant au passage, la consommation de carburant.


Sans fausse note

Sur le papier, la nouvelle V-Strom 650 propose 69 chevaux à 8 800 tours pour un couple de 6 mkg à 6 400 rotations. Quand on est à son guidon, outre le fait que le confort de selle permette de tailler de la borne sans souffrir et que la protection au vent (bulle réglable… avec des outils !) soit bonne, la 650 dispose d'une grande disponibilité moteur mais aussi d'un champ d'action étendu. Bien sur, il ne faut pas s'attendre à un avion de chasse, la V-Strom reste avant tout un trail qui ne rechigne pourtant pas à aller au charbon quand on vise la poignée dans le bon sens. Et bien que le feeling des pneumatiques ne nous a pas apporté entière satisfaction dans cet exercice, l'agilité de la japonaise et son efficacité nous a filé la banane.


Essai - Suzuki V-Strom 650 ABS 2011 : Couteau suisse...


Avec sa position de conduite naturelle permettant de gérer n'importe quel imprévu et son train avant précis, il faudra cependant faire avec des débattements d'amortisseur généreux et une roue avant de 19 pouces de diamètre. En ce qui concerne le freinage, la japonaise dispose de simple étriers à deux pistons pinçant des disques de 310 mm. En plus d'avoir un bon feeling au levier tout en disposant d'une bonne puissance, il bénéficie, sur ce millésime 2012, d'un système ABS de série. Si c'est un gage de sécurité, il a tendance à se déclencher trop rapidement sur les irrégularités de la route et avec cette monte pneumatique. En lui adaptant des pneus plus appropriés, l'ABS sera surement moins intrusif…


Photos : Olivier Breselec


Portfolio (33 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Trés excellent. Merci!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire