Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Honda NC700S DCT : Un temps d'adaptation.

Honda NC700S DCT : La route dans une boite.

Avant de partir...

Esthétiquement, la ressemblance saute aux yeux et pas n'importe laquelle… Hornet ? C'est difficile de ne pas le voir en effet, les « Hornet » première génération répondaient de manière sportive aux CBF, la NC700 répond de manière calme à la Hornet 2012 !


De plus près, on se rend compte que le design est plus grossier, et les finitions même si elles sont de bonne facture - image de marque oblige - aucun doute n'est laissé sur le côté assemblage à la chaine où l'intervention et la finesse humaine ne se limitent qu'à un tampon qui dit « OK ». Cela dit, la NC700 à l'instar de l'ER6 N et de la XJ6, offre un dessin différent, moderne, qui casse avec ses ancêtres qui, avaient toutes la même tête !


Après, la NC700 cache bien son jeu… Et c'est en la manipulant un peu à l'arrêt qu'elle dévoile une partie de ses secrets ! Un roadster avec un grand coffre, vous en connaissez beaucoup ? (OK, il y avait la Mana d'Aprilia mais voilà, on peut les compter sur les doigts d'une main !) Un coffre qui contient sans sourciller un casque intégral… Et le tout caché à la place de l'habituel réservoir ! La légèreté aussi ! On nous dit qu'elle fait 227 kg… Moi je dis non ! Je ne vois pas où ils les ont mis ces kilos ! J'aurais dit un bon 170 pas plus ! Et non je n'ai pas fait de muscu pendant les vacances…


Honda NC700S DCT : La route dans une boite.


Montons dessus, la selle est moelleuse douce et sa faible hauteur (790mm) fait que la petite jeune motarde ou le motard d'1 m. 50 n'aura même pas peur de tomber au feu rouge ! Monsieur Honda, la communauté des petits bonshommes vous remercie. Les mains tombent bien sur le guidon, le dos est droit et le passager bénéficie de pas mal de place avec des grosses poignées… Donc jusque-là un sans-faute en matière d'ergonomie et d'accessibilité pour la majorité d'entre nous. Soudain, quelque chose cloche… Quelqu'un a volé le levier d'embrayage et le sélecteur! Ah non c'est la version DCT (Dual Clutch Transmission).


En soi cette boîte n'est pas une nouveauté, nous l'avions déjà vu sur la VFR 1200 et plus récemment sur l'Integra (l'engin mi-scooter mi-moto mi plein de choses dont Honda a le secret depuis le DN 01) mais on va dire que pour le coup, la marque a au moins fait l'effort de modifier un peu le commodo gauche pour que l'on ne klaxonne plus quand on veut mettre les clignotants, et ça c'est déjà pas mal ! Les commodos justement, parlons-en… Qui dit « transmission originale » sur une moto dit aménagements conséquents et pour le coup, un réel temps d'adaptation sera nécessaire avant de maîtriser pleinement la famille (nombreuse) de boutons présents sur le guidon. Parce que 3 modes de transmission et un frein à main, il faut bien les placer quelque part ! Et le pied gauche mis prématurément au chômage technique, c'est les mains qui bossent !


Honda NC700S DCT : La route dans une boite.


A gauche, on trouve les boutons habituels des codes, des clignotants et du klaxon mais également 2 mini-palettes (hey comme sur une Ferrari !) pour monter et descendre les rapports… A droite, le bouton de coupe-circuit et de démarrage ainsi que les boutons de cartographie de boîte manuelle (MT) ou Automatique (AT) et celui qui permet de passer du point mort au mode Drive (D) ou Sport (S)…


Honda NC700S DCT : La route dans une boite.


Alors, ça donne quoi une moto typée roadster transmissionnellement assistée ? On tourne la clé, le tableau de bord complet et très lisible nous permet de voir quel mode est choisi… Commençons par D, on entend un bruit de passage de première mais le pied gauche n'a rien fait… Arrf, pas évident au début mais si on tourne la poignée, la moto avance avec un petit bruit de bicylindre timide et au bout de quelques centaines de mètres un premier bilan est déjà possible : moto ultra-légère et facile à conduire ! Une puissance tout à fait honnête, ce n'est pas avec 47 chevaux que l'on va s'envoler non plus mais si la moto fait bien ses 211 kg eh bien le moulin tracte sa charge énergiquement jusqu'à 130-150 km/h. Certes, ensuite, les choses deviennent plus poussives, mais comme c'est interdit…


Question tenue de route et comportement, la bonne répartition des masses donne à la moto une stabilité et une maniabilité remarquable, et ce malgré un train avant ultra-léger que l'on soupçonnerait de vibrer à haute vitesse eh bien non ! ça ne bouge pas c'est du solide (Japan Qualited) On pourrait presque se croire sur un 125 cc mais des 125 à plus de 200 kg euh… ça s'appelle un MP3 et là on est hors sujet !


La prise d'angle est rassurante malgré un centre de gravité assez élevé, la moto se faufile et même dans les bouchons, elle se montre facilement manipulable, et la surchauffe est très bien contenue… Voilà les bons côtés mais malheureusement la NC700S boite automatique est loin d'être parfaite !


Honda NC700S DCT : La route dans une boite.


Pour commencer la sensation moteur : privilégiant une faible consommation en mode D, les vitesses montent et descendent en permanence s'accompagnant d'un bruit qui ressemble (pour les connaisseurs) aux imprimantes Canon de la fin des années 1990. Une sorte de bruit dur à définir, mélange de claquements de chaîne et de cliquetis en tout genre, relativement désagréable à la longue. De plus, ces changements de rapports incessants nous font perdre nos repères dans les virages vu que les vitesses se passent aussi à ce moment-là. Vraiment pas top ! Enfin, lorsque vous relâchez l'accélérateur pour saisir les freins, le retrogradage ne se fait pas sentir et on a l'impression d'être en roue libre… On sait que question frein moteur, les boîtes automatiques préfèrent miser sur les vrais freins, mais se sentir en roue libre à plus de 130, cela fait tout de même bizarre!


Les reprises pour leur part ne sont pas foudroyantes, mais essorer la poignée provoque une réaction rapide de la boîte qui rétrograde pour donner un peu de peps… Donc un bilan très convenable pour le moteur qui, même s'il est plein de bonne volonté et ne vous abandonne jamais, est, par contre, pénalisé par cette fameuse boîte DCT qui fait son travail consciencieusement certes mais donne une impression brouillon à l'ensemble et perturbe le conducteur habitué à etre plus maître à bord.


Honda NC700S DCT : La route dans une boite.


Le mode S (Sport), comme sur une voiture, donne un comportement clairement plus dynamique à la moto ne serait-ce que par le bruit déjà… Le petit bicylindre donne de la voix, les rapports passant beaucoup plus tard, chaque vitesse est exploitée à son maximum de rotation moteur (6250 tours/minute) et la moto donne son couple de 60 Nm… Toujours pas impressionnant mais plaisant et puis, n'oublions pas qu'il s'agit d'une moto de débutant ou de personne ne cherchant pas les performances mais un confort et un agrément de conduite. Et en la matière Honda, mère de la Goldwing n'a de leçon à recevoir de personne !


Manuel transmission (MT), le dernier mode de pilotage propose au conducteur de redevenir un peu maître de la moto en décidant tout seul comme un grand le moment où la vitesse doit être passée avec un avantage non négligeable tout de même, les vitesses peuvent à ce moment-là être passées à la volée comme vous les feriez avec un shifter sans couper les gaz… Mais la manipulation des petites palettes n'est pas du tout évidente au début… Bref, conduire une moto boîte automatique demande un réel temps d'adaptation et sans avoir à réapprendre à conduire, je vous garantis que les pinceaux vous allez vous les emmêler !


Le mois d'octobre à Paris étant ce qu'il est, j'ai surtout eu le bonheur de rouler sous la pluie et là gros carton… rouge… sur le côté rassurant de la moto mentionné plus haut ! Les pneus d'origine, ici des bridgestone bt 023 (sont juste là pour avoir un contact avec le sol mais pour l'adhérence c'est chacun pour soi… Pour ma part ajouter des petites roulettes comme sur les vélos d'enfant par temps humide avec ces pneus n'est peut-être pas si ridicule ! A voir… Et pire, décrocher de l'arrière à plus de 100 sur autoroute, ça fait juste « flipper » ! Seul bon point, les freins, couplés à un ABS en option (500 €), le simple disque avant de 320 mm et le disque arrière de 240 mm remplissent leur fonction correctement et en douceur. Le long empattement (1525 mm) de la moto vous permette une bonne stabilité lors des phases d'arrêt.


Honda NC700S DCT : La route dans une boite.


Portfolio (38 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Un bon essai moto et un belle exemple d'imobiliseme…  Une moto a 6 points d'appuis: 2 pieds sur les cales pieds, 2genoux qui serrent le réservoir et 2 mains sur le guidon. On pourra rajouter un 7eme, les fesses sur la selle. Tous ces points d'appui aident le pilote mener la moto. Un scoot a pour lui que 5 points d'appui. 2 pieds sur le "plancher", 2 mains sur le guidon et les fesses sur la selle. Pour ma part, sur scoot, je pousse avec les pieds le plancher, pour bien me caller dans la selle. Sur la moto j'agrippe celle ci avec les pieds (4 points d'appuis).  Ceci dit je me sens bien plus en sécurité sur la moto dans des situations "pénibles" genre freinage d’urgence, freinage en courbe, évitement..etc.  Je trouve que cette moto tend vers la perfection car elle réunit le meilleur des modes entre scoot et moto. On a la partie cycle d’une moto, et une boit’oto comme sur le scoot (pour moi la boite double embrayage est mieux que le variateur de scoot).  Pour faire du commuting, pas avoir passé les vitesses, consommer 4l au cent, avoir une moto fiable et pas chère est un gain considérable. Passer les vitesses comporte 3 opérations pour main et pied à faire, a répétition, maintes fois par minute. C’est de l’usure, pas du plaisir. En tout cas le moteur a une plage trop réduite pour être utilisé sans boite auto.  Pour les plaisanciers moto effectivement ça peut leur manquer de tripoter la boit’ … mais bon, on est que dans le 2eme décennie du  21eme siècle …  Finalement les défauts à mon sens de cette moto sont la chaine et son fastidieux entretien et l’absence d’un stop/start comme sur le PCX. Quant a sa boite auto, après 1000km on se demande comment on a pu s’en passer tout ce temps d’elle....

Par Anonyme

Suis assez d'accord avec ce 1er post d' "anonyme" sur le fait que la boite DCT apporte du confort pour le pilote de cette NC700S. Perso, je suis en train de passer mon permis A, et, je m'y suis très bien fait à cette boîte manuelle, mais, je ne suis pas encore un utilisateur quotidien de moto, et je ne fais que ça en ce moment de me poser cette question au sujet de l'utilité de cette boîte auto ! Je lis tous les journaux et articles que je trouve sur cette HONDA NC700 !!! Les avis sont partagés. Oui, c'est pratique sur ce moteur limité, ça évite de passer les vitesses soi-même sans arrêt, et donc le mode auto est le mieux !... Mais on aime aussi la boite manuelle, tatati tatata... Mais, il faut je pense, mieux cibler la clientèle de cette machine : filles, débutants, ou quadragénaires... Pour ma part, j'ai 41 ans, et j'irai vite essayer cette moto chez Honda ! Même si je m'amuse avec la boite manuelle en leçon, je ferai plus tard, sans doute beaucoup de trajet en ville, avant d'aller jouer au pilote de course sur autoroute... Non franchement, le côté pratique, simple, confort acceptable et coût d'achat et à l'usage fait que cette moto pourra sans doute me convenir.............. :-)

Par Anonyme

Je possède une NC700s DCT, 5000km au compteur. Utilisation -> trajets quotidiens, ville ++ et péri-urbain. Mon bilan -> que du bonheur pour l'instant. Maniabilité parfaite, la boite auto est simplement parfaite, du coup en ville, on ne se concentre que sur le pilotage et on remonte attentivement et tranquillement les files. La consommation est comme promise, ça change des 4 cylindres qui ronronnent à 10000 tours. Je conseille particulièrement la boite DCT sur cet engin, pour ne pas rupter sans cesse. Pour l'entretien -> / 12000km... ça roule... et c'est pareil pour les tarifs assurance puisque la puissance est 'réduite' ce qui ne pèse pas sur la conduite au quotidien car celle-ci est disponible à bas régime. Très bonne moto pour ceux qui cherchent une moto pratique et sûre. Pour 'arsouiller', vous rattraperez les copains à la station service  ;-)

Par Anonyme

J'aurai tout vu, tout eu ou presque: Roaster, sport, trail, trial, GT, scoot,... Que des Honda, à une exception. Tout transmis: chaine, cardan, courroie. Toutes boites: meca,auto et DCT. Et bien donnez moi une PAN en DCT: j'en bave d'avance ! Et ce que j'aurai le moins aimé c'est le scoot, comme quoi ! Bref : Pour le DCT, moi, j'en suis à c'est le pied ! Maintenant, il ne faut pas croire que les étiquettes et après essai  : Le Drive : c'est pour la route dégagée et l'autoroute; Le Sport (y'a du frein moteur) : C'est la ville, les encombrements, les embouteillages, le périférique. Le manuel :  les RN, les p'tites routes, la ballade. Et puis avec le DCT v2 on peut de plus monter ou descendre une vitesse bien qu'étant en auto. Avec ces préceptes-là, c'est banane assurée ! Allez ! Vous tenez vraiment à un sélecteur et un levier d'embrayage ?!?

Par Anonyme

 Bonjour à tous, je suis un vieux motard qui roule toute l'année avec 6 motos du 250 au 1500 gold et cette N700S DCT est un régal. Mais pourquoi caradisiac confi t-il une automatique à un essayeur récalcitrant? Je viens de faire un AR Croatie avec mes aéro freins (bagagerie) avec une conso myenne de 3l14, du jamais vu. Et cette boite quel agrément, elle réagit à mon mode de conduite que ce soit en "drive" ou "sport" et pouvoir passer ses rapports manuellement en mode auto, quel bonheur et ça lui donne un excellent frein moteur contrairement aux dires de l'essayeur et comme disait un des précedents commentateurs, quel plaisir de ne s'occuper que de la sécurité à moto sans à-coup même en virage sur route humide. Et même avec ses pneus d'origine, on s'adapte à rouler avec ce que l'on pilote, en 1970 il n'y avait pas de bi-gomme et l'on roulait sans se plaindre. Sinon c'est une moto preque parfaite pour un rouleur à solo comme moi, bonne tenue de route, bon freinage, position de conduite agréable et surtout très trsè maniable à l'arrêt comme en roulant. Peu de points négatifs, j'en vois 2, premièrement la selle n'est pas confortable et j'ai opté pour un coussin gonflable, et secondo le bruit à l'échappement trop feutré, on nous entend pas arriver.   

Par Anonyme

Pas tres d'accord avec cet essais .Je suis un vieux motard qui ne recherche plus la performance , mais la 700 nc dct , est une tres bonne machine mais qui demande une adaptation relativement longue .(200 a 300kms).Roulez en D ,et , en zone sinueuse , en ville , ou tout simplement pour regarder le paysage a faible vitesse , assez en S , et vous m'en direz des nouvelles question frein moteur et accélérations .Il faut savoir qu'en S,le passage en 6éme se fait a 150 compteur .Par ailleur , le frein moteur , a l'approche d'un rond point par exemple , peut s'ameliorer de façon très notable , en descendant les vitesses a main gauche .Je suis en province , et cet vraiment , pour moi , la machine ideale .Mon petit fils (Suzuki 1200 )la trouve de mieux en mieux au fil des essais et pense a la 1200 Honda equipée de la même boite .Amitiees a tous

Par Anonyme

Hello, je viens de finir le rodage de ma Honda NC700S DCT, cette boîte est fabuleuse. Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour la commercialiser?. Il y a un côté vieux con chez certains tarmos qui m'agace. Depuis la nuit des temps, les motos ont un frein avant à gauche, l'embrayage à droite et une fourche télescopique, et malheur à celui qui s'écarte de ce droit chemin, et bien moi, je crois au progrès, à l'intelligence. J''ai possédé une Yamaha 1000 GTS qui fut un bide commercial, il faut  dire qu'un prix de 100000 frs il y a 20 ans ainsi que l'absence de cardan ont du en refroidir plus d'un, mais quelle bécane ! Un freinage de folie qui n'altérait pas la trajectoire, une tenue de cap dans les grandes courbes qui me permettait de déposer toutes les sportives. Ensuite ( ou plutôt avant car j'ai acheté la GTS d'occasion à un  prix dérisoire et je l'ai encore! 88000kms et pas un soucis) j'ai acheté une BMW R 1100R avec sa fourche télèlever, puis une K 1200s avec duolever et suspension électronique (le top du top, jamais rien conduit d'aussi sûr), et je dois reconnaître que ces fourches sont supérieures à une fourche classique (tout au moins sur une moto de route). Bref, quant le DCT est sorti, cela ne pouvait q'attiser ma curiosité, je fus tenter par la VFR 1200 mais son autonomie limitée m'a refroidi car je suis un gros rouleur. Aujourd'hui j'ai une Goldwing, et comme j'habite Paris, je cherchais une moto pour le quotidien afin de remplacer mon FZ6 de 115000 kms. Je suis tombé sur une promo chez Moto Bastille qui bradait son stock de NC700S DCT à 5200 euros en raison de la sortie de La 750. J'ai sauté sur l'occase, ma première bécane neuve en 27 ans de permis (j'ai 45 ans)!  Et là, c'est la révélation, c'est génial. Je n'ai nul doute sur le fait que cette innovation va s'imposer car elle correspond aux attentes actuelles, avec tout ces radars, la recherche de puissance à haut régime n'a plus de sens, la conduite se doit d'être apaisée et cette boîte répond parfaitement au contexte actuel. Elle s'adapte à la conduite de chacun, il y a un mode D qui passe les rapports à 2000 trs/mn et vous permet de consommer moins de 4 litres aux 100 (J'ai fait Paris Honfleur Paris en consomment 12.5 l) et un mode S qui pousse les rapports au rupteur et ne sert à rien puisque la boîte s'adapte à votre conduite. En clair, si vous mettez la poignée dans le coin, la boîte va  comprendre que vous voulez solliciter toute la ressource du moteur, elle va rétrograder si nécessaire et pousser les rapports au maxi, et là, grosse frustration, car au moment où on s'attend à voir débarquer les watts, on passe au rapport supérieur, car ce moteur ne fournit que 45 CV et ne dépasse pas les 6500 trs. Ne cherchez pas la moinde once de passion dans cette moto, c'est une utilitaire, elle ne consomme rien, est très pratique avec son coffre de réservoir qui accueille un intégral mais niveau plaisir, RAS. AU début de mon post, je parlais du côté vieux cons de certains tarmos, car même si cette moto ne déclenche aucune passion chez moi, je la garderai pour sa boîte. Nombre de mes amis se moquent de moi, pourtant, si je ne m'abuse, les MotoGP ont une boîte à double embrayage tout comme les F1 et depuis une dizaine d'années toutes les supercars sont équipées d'une telle boîte. Honda fait figure de précurseur, quant à moi, je rêve d'un roadster 1000 DCT que j'utiliserais en mode auto la semaine et en manuel le weekend car n'oubliez que l'avantage de cette boîte, c'est qu'en toute circonstance, le conducteur en reste maître grâce au mode manuel qui permet de passer les rapports en 1/6ème de seconde.

Par Anonyme

 Bonjour à tous. Je suis parfaitement d'accord avec ces posts. Le seul problème, c'est notre age. Nous ne sommes plus en accord avec la jeunesse (100 CV mini, pneus 180 à l'arrière, et une méchante gueule, un selecteur de vitesses et un levier d'embrayage. Voilà ce que doit etre une moto) Tant pis si la selle est un bout de bois, tant pis si les amortisseurs vous démontent le dos. C'est à 50 ans (enfin je crois) que l'on découvre que le confort ça existe. C'est pour cette raison qu'on signe pour la 700 DCT. Je viens de signer pour une NC 700 X DCT (j'ai 57 ans) Je vais pouvoir continuer la moto, sans me prendre la tête, rien que pour le plaisir. Tant pis si les autres (les vrais motards) me renient. J'ai fait pareil lorsque les premiers maxi scoot sont sortis. Mais j'étais plus jeune et pas encore assez sage. C'est ainsi, ça se nomme génération. Je tiens à vous dire qu'après 60 kilomètres d'éssai, je suis enchanté par cette moto. Du couple, de la nervosité, un grand confort et un tout petit coût de revient. Je pense que je vais en profiter pendant un moment. Salut motard  

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire