Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La création du Championnat du Monde de Vitesse Moto.

Dans Moto / Sport

Jean Jacques Cholot

La création du Championnat du Monde de Vitesse Moto.

Alors qu'une nouvelle page de l'histoire du championnat du monde de vitesse moto va se tourner, voici un bref retour sur la première saison 250cc.


Nous sommes début 1949, la France sort difficilement du conflit mondial qui n'est terminé que depuis à peine quatre ans. L'essence et les pneus sont encore rationnés, ce qui ne facilite pas la vie du motard de l'époque qui doit bien souvent faire appel au marché noir pour rouler !!! Moto Revue, dans son édito du 1er juillet écrit ceci :


« …Quand les pneus n'ont plus de sculptures,on dérape, quand ils montrent la toile, on dérape et on est exposé à des accidents graves, plus encore en moto qu'en auto. Faute de pouvoir trouver à des prix abordables des « rechanges » (alors qu'au marché noir, on trouve tout ce qu'on veut), nous devons faire rechaper nos enveloppes, mais par là, immobiliser notre moto, ou alors rouler jusqu'à l'éclatement, avec tous les risques que cela présente. Nous en avons assez… ».



Création du premier championnat du monde de vitesse.


C'est dans ce contexte pas très idyllique qu'est créé le premier championnat du monde moto.


Toujours dans Moto Revue, le 18 février, est publié le communiqué de presse suivant :


« En 1949, sera disputé un Championnat du Monde Motocycliste portant sur les épreuves suivantes : T.T. Anglais, Grand Prix de Hollande, Grand Prix de Suisse, Grand Prix de Belgique, Grand Prix de l'Ulster et Grand Prix des Nations (Italie). Il est ouvert à tous les concurrents des catégories 125, 250, 350, 500 et side-cars 600. Le classement se fera par addition de points, comme pour le championnat de France des conducteurs ».


La création du Championnat du Monde de Vitesse Moto.


Des points sont attribués aux 5 premiers de chaque épreuve : 10 points, 8, 7, 6 et 5. Un point supplémentaire est accordé au pilote ayant réalisé le meilleur tour et ayant fini la course. A la fin de la saison, seuls les trois meilleurs résultats seront retenus pour l'attribution du titre.


Un championnat du monde « constructeur » est également créé. Chaque marque se voit attribuer les points de son pilote le mieux placé, qu'il soit pilote officiel ou pas.


En fait, les 250cc ne courront que dans quatre grand prix : TT Anglais (Ile de Man), Grand Prix de Suisse, Grand Prix de l'Ulster et Grand Prix des Nations (Monza).


Photos (4)

SPONSORISE

Actualité Benelli

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire