Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP: France: Sylvain et Randy, bravo et merci !

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP: France: Sylvain et Randy, bravo et merci !

Revenus sur leurs terres ils avaient à cœur de bien faire. Sylvain avait déjà irradié le paddock de son coup de guidon depuis l'entame du meeting alors que Randy travaillait sur sa Kawa pour la régler aux petits oignons. Mais ce dimanche, c'est le ciel qui est tombé sur la tête du Moto GP, et malgré une légende ancestrale, bien que Gaulois malgré ces conditions, ils n'ont pas faibli. Bien au contraire, sur le mouillé, ils ont mis le feu.


La course tout juste lancée, le poleman Edwards sombrait et la foire d'empoigne commençait sur une piste à l'adhérence plus que précaire. En slick, c'est d'abord Sylvain qui faisait un festival effectuant une remontée météorique. Randy ne voulait pas être en reste et les deux compères ont ainsi remonté jusque tout haut dans le classement.


Moto GP: France: Sylvain et Randy, bravo et merci !


Puis c'est le fait historique, devant nos yeux écarquillés et un public en liesse. C'est d'abord Randy qui prend la tête du Grand Prix de France, puis Sylvain qui s'impose deuxième avant de mener à son tour. Incroyable et que du bonheur ! Randy repasse mais, trois fois hélas, c'est Sylvain qui part d'abord à la faute en chutant lourdement. Un tour plus tard, Randy y allait aussi.


Moto GP: France: Sylvain et Randy, bravo et merci !


Certes, les esprits chagrins parleront d'un feu de paille. Mais Elias, Checa, Nakano et Hayden ont aussi tâté du bitume dans cette course échevelée. Nos Français ont fait ce qu'ils avaient à faire sur leur circuit devant leur public. Et ils l'ont bien fait, même si ça n'est pas allé au bout.


Au passage, Sylvain est remonté sur sa moto, il est rentré au stand et bien que sérieusement chiffonné, il est reparti pour aller conquérir la dixième place finale. Celle qu'il ambitionnait d'ailleurs avant le départ. Sauf qu'au moment de faire ce pronostic, hier, il n'imaginait sans doute pas qu'au préalable il aurait mené, ne serait ce qu'un instant, son Grand Prix national.


Bravo et merci !


Moto GP: France: Sylvain et Randy, bravo et merci !


SPONSORISE

Actualité Kawasaki

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire