Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Une Zero SR/S revisitée par Deus Ex Machina

Dans Moto / Préparation

Véritable institution dans le monde de la moto, Deus Ex Machina ne fait pas les choses à moitié quand il s’agit de personnaliser une moto. En s’attaquant à la dernière Zero SR/S, le boss de l’atelier Deus de Venice Beach (États-Unis) n’a pas dérogé à la règle.

Une première moto électrique pour Deus Ex Machina.
Une première moto électrique pour Deus Ex Machina.

Dans le monde de la customisation, confier une moto à Michael Woolaway, dit « Woolie », le patron de l’atelier Deus Ex Machina situé à Venice Beach, sur la côte ouest américaine, c’est ne pas prendre de risque quant à la qualité du résultat. Il faut s’attendre à tout, surtout au meilleur. En témoigne cette Zero SR/S, qui a servi de base à Woolie pour la personnalisation de sa première moto électrique.

Une Zero SR/S revisitée par Deus Ex Machina

Un projet à propos duquel Woolie se montre très enthousiaste :

« Je voulais faire quelque chose d'ancien et de nouveau. J'ai commencé avec une sorte de forme vraiment ancienne. Et puis, en revenant sur la moto, je l'ai en quelque sorte transformée en quelque chose que je considère comme assez moderne. J'ai façonné la moto à la main. J'ai commencé avec le réservoir d'essence et j'ai simplement travaillé de là vers le carénage, tout était très organique. Je n'avais aucun dessin. Pas de travail sur ordinateur, rien de tout cela. Juste, du plastique, des outils de mise en forme, des outils de mesure, un peu à l'ancienne. Je l'ai fait vraiment comme cela aurait été fait dans les années trente ou quarante ou, vous savez, au début des années cinquante, c'est sûr»

Une Zero SR/S revisitée par Deus Ex Machina

Du travail à l’ancienne qui contraste avec l’ADN de cette moto électrique bardée d’électronique. La bulle et la selle ont notamment été réalisées à la main sur mesure. Woolie a également remplacé la fourche, les amortisseurs et les jantes, désormais en carbone.

Une Zero SR/S revisitée par Deus Ex Machina

Le frein arrière a été repositionné sous forme de gâchette au guidon, côté gauche, à la façon des machines de course.

Une Zero SR/S revisitée par Deus Ex Machina

Le préparateur américain a aussi décidé d’ajouter des ailerons latéraux, très à la mode sur les derniers modèles les plus sportifs qui sortent actuellement sur le marché. Plutôt inattendu pour une moto au style résolument Café Racer. Tout le carénage est réalisé en carbone, ce qui lui permet d’afficher un poids sur la balance de seulement 3,5 kg !

Une Zero SR/S revisitée par Deus Ex Machina

Pour une première, on peut dire que c’est réussi. Comme d’habitude.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire