Publi info

Électrique - Ducati : le patron Domenicali dit qu’il est urgent d’attendre

Dans Moto / Nouveauté

L’électrification des gammes des constructeurs moto va suivre la même tension que ce qui est à présent devenu courant chez leurs homologues de l’automobile. Aux prises avec une pression politique et sociale, la course aux engins équipés de batteries en lieu et place d’un moteur thermique est engagée. Côté moto, Ducati, qui fait partie d’un groupe Audi-Volkswagen mobilisé sur le sujet, a d’abord pris date. Mais à présent, le patron Domenicali change de ton et affirme qu’il est urgent d’attendre…

Électrique - Ducati : le patron Domenicali dit qu’il est urgent d’attendre

Ducati et le futur électrique sont une route jalonnée par une recherche effrénée d’alternatives au moteur à combustion interne, qui implique aussi toutes les grandes marques. L’avenir va dans cette direction et les différents constructeurs étudient, expérimentent, sélectionnent la meilleure voie à suivre, en tenant toujours compte de deux paramètres : les besoins de la mobilité future, mais aussi les désirs des passionnés.

Claudio Domenicali, président de Ducati, dans une interview donnée aux Américains de motorcycle.com indique clairement quels sont les mouvements en cours au sein de la marque bolognaise. Électrique oui, mais uniquement lorsque la technologie appliquée aux batteries permettra de créer une véritable moto qui réponde à toutes les attentes que les motards peuvent espérer en épousant la cause d’une maison comme Ducati.

Le patron clarifie avant tout une situation qui a peut-être été mal comprise lors de récents entretiens concernant l’arrivée prochaine de la première Ducati électrique : « je pense qu'il y a peut-être eu des erreurs d'interprétation. L'avenir est sûrement électrique » explique Domenicali « et nous étudions beaucoup de choses sur le sujet, mais avant de s’engager sur le chemin de la production de masse, dans notre cas, s’écoulera encore du temps ».

La raison en est simple : « c’est un concept que nous envisageons. La combinaison du poids et du coût de la batterie, ainsi que la possibilité de rendre la moto très légère et agile, est difficile avec l’état actuel des batteries. Mais la technologie est en développement et nous voulons en faire partie. C'est pourquoi nous avons un groupe qui étudie attentivement toutes les possibilités ».

Pour le moment, le souci est que, contrairement aux voitures, les batteries ont beaucoup plus de mal à trouver leur place dans un espace réduit en raison de leur taille. Par ailleurs, leur poids est aussi un sujet. « Je suis à peu près sûr que nous verrons bientôt quelque chose de nouveau dans le développement de la technologie de batterie. C’est là que tout commence. Le problème, c’est que les motos sont dans une situation différente de celle des voitures. Nous verrons si la moto électrique aura le même succès à long terme ».

Avec la technologie actuelle explique Domenicali « il est nécessaire de faire des compromis si vous voulez avoir une moto légère ».

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire