Publi info

2. Essai - Honda CBR 250R C-ABS 2011 : Plus VFR que CBR

Essai - Honda CBR 250R C-ABS 2011 : De la ville au circuit...

Lors de la conférence de presse de la veille, Sébastien Pernel - qui s'occupe des relations presse pour la France - nous présente cette nouvelle Honda CBR 250R comme une machine aussi bien à l'aise dans les rues étroites des villes que sur les vibreurs des pistes tout en étant fun et pratique à la fois mais aussi accessible et économique. Voilà un programme plutôt étendu…


Sur le plan purement visuel, la Honda CBR 250R ressemble d'avantage à un VFR 1200, grâce à son carénage intégral multicouche mais aussi sa fine partie arrière et son échappement, qu'à une CBR. L'appellation VFR étant destinée aux modèles disposant d'une motorisation quatre cylindres en V, celle-ci n'a pu être affichée sur la 250R puisqu'elle dispose d'un inédit monocylindre 4 temps de 249,6 cc compact et plus léger qu'une solution à multicylindres. Le poids étant l'ennemie de la performance…


Plus Sport GT que Sportive

En selle, le positionnement du pilote est lui aussi d'avantage orienté pour une utilisation Sport GT que sportive pure, permettant ainsi de s'ouvrir à un plus large public et d'en faire une machine parfaitement vivable au quotidien.


Essai - Honda CBR 250R C-ABS 2011 : De la ville au circuit...


La grande qualité des Honda est ici aussi respectée. Que vous soyez un homme, une femme, un jeune permis ou un motard avec plus d'expérience, l'ergonomie générale de cette nouvelle CBR 250R et sa facilité de prise en main vous permettront de profiter immédiatement de l'ensemble, que ce soit à la ville en semaine et à la piste ou en balade le week-end. En revanche, les plus grands (+ d'1,80 m) se trouveront surement à l'étroit…


A la ville…

Reposant sur des pneumatiques de 110 à l'avant et de 140 à l'arrière montés sur des jantes de 17 pouces, les 161 kilos tous pleins faits de cette 250R se font tout simplement oublier dès que les deux pieds ont quitté le sol. Très bien équilibrée, les évolutions citadines seront une simple formalité pour cette Sport GT qui sera se défaire d'une circulation difficile et dense. Son moteur offrant tout son potentiel dans les mi-régimes, il ne nécessite pas de jouer avec la boite (à 6 rapports, douce et précise) sans cesse pour relancer, comme nous avons pu le constater sur la CBR 125R, qui sera prochainement aussi à l'essai.


Essai - Honda CBR 250R C-ABS 2011 : De la ville au circuit...


Au rayon des aspects pratiques, la 250R offre la possibilité de ranger un antivol de type «U» sous la selle passager mais rien de plus. La finesse de la partie arrière ne permettant pas de proposer un gros volume de rangement. Pas de mauvais point, en revanche, pour la rétrovision.


Moto 3 inside…

Mais qui dit CBR, dit aussi sportivité. Derrière son allure de VFR, la 250R donne envie à son pilote de mettre du gaz et ce n'est d'ailleurs pas anodin si elle reçoit un monocylindre 4 temps puisque cette motorisation sera l'unique représentant de la catégorie Moto 3, dans le Championnat du Monde vitesse. Loin d'être aussi pointu que ces derniers, le mono de la CBR cogne sous 3 000 tours et donne tout son potentiel entre 5 000 et 9 000 rotations. Le reste du compte tour servant juste à tirer une vitesse maxi sur le dernier et 6ième rapport par exemple. A ce titre, votre serviteur a affiché sur le bloc compteur, à l'aspi d'un confrère journaliste en mode limande, la vitesse de 175 km/h. Le record de la journée étant détenu par un sudiste «toutencarton» avec 177 km/h, à l'aspi d'une moto plus volumineuse…


Essai - Honda CBR 250R C-ABS 2011 : De la ville au circuit...


Si, à ces vitesses, le châssis tubulaire double poutre en acier commence à montrer ses limites dans les grandes courbes rapides, il s'est montré parfaitement à la hauteur durant toute la balade. Coté partie cycle, c'est du même tonneau. Si l'amortisseur arrière Pro-Link s'est montré un peu raide sur les raccords, l'ensemble est cohérent et parfaitement adapté au large programme d'action de la moto. Il faudra juste se méfier de la monte pneumatique d'origine (IRC Road Runner) sur chaussée humide et pour ceux qui veulent augmenter le rythme et alors se tourner vers des pneumatiques plus sportifs. D'autant plus que la version C-ABS testée ici ne sera pas (pour le moment) disponible pour le marché Français… Honda souhaitant proposer sa 250R à un tarif placé…


Photos : Francesc Montero, Ula Serra, Fabrice Berry


Portfolio (34 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

http://world.honda.com/design/designers-talk/cbr250r/index.htlm

Par Anonyme

Erreur dans le mesage précédent : http://world.honda.com/design/designers-talk/cbr250r/index.html

Par Anonyme

un essai de 80 kms !!! C'est limite se moquer du monde ;

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire