Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Moto Guzzi V85 TT Travel : Confirmation réussie !

Dans Moto / Nouveauté

Elle est celle que l'on retrouve avec plaisir pour partir à l'aventure. Celle en qui l'on a confiance et dont on sait qu'elle sait et qu'elle peut tout faire ou presque, dès lors que l'on y met les formes pour le lui demander. Elle, c'est la V85 TT. Lookée comme une exploratrice, elle met son sac à dos et devient voyageuse. Nous l'avons retrouvée pour un petit périple.

Essai Moto Guzzi V85 TT Travel

Heureux qui comme elle a fait un beau voyage et s'en est revenue pleine d'usage et de raison vivre en région parisienne le reste de son âge. La V85 TT que nous découvrons aujourd'hui a pris du galon. Parée d'une rampe feux longue portée, d'une bulle haute et englobante et d'une paire de valises étanches, le best seller Moto Guzzi joue encore une fois la carte de la sobriété classe. Elle attire encore et toujours le regard, se démarquant du reste de la production.

Essai Moto Gussi V85 TT - ligne générale et valises
Asymétriques. La bonne capacité d'emport est contrastée par l'asymétrie des valises. Les malles sont de bonne qualité.
Essai Moto Gussi V85 TT - fourche réglable
Essai Moto Gussi V85 TT - pré contrainte amortisseur arrière

Pourtant, son coloris sable demeure discret, mais il se dégage de cette mécanique et de cette ligne sculpturale un je-ne-sais-quoi d'attirant. Magnétique, donc, la TT Travel n'a rien perdu de son côté pratique. Elle conserve la molette de réglage de la pré contrainte de l'amortisseur arrière, que l'on peut associer à une fourche réglable sur un fourreau seulement. Une simplicité à la mesure du reste de l'accastillage, qui fleure bon la production classique de l'usine de Mandello Del Larrio.

Essai Moto Gussi V85 TT
Style original. Avec son bicylindre en V en position transversale, la V85 TT Travel Edition se démarque immédiatement. La bulle haute et englobante paraît très protectrice. Elle est également bien rigide. Un bel ensemble pour cette Travel.
Essai Moto Gussi V85 TT - réservoir
Le réservoir de 21 l offre une grande autonomie. 400 km environ selon l'instrumentation. Un peu moins en réalité.
Essai Moto Gussi V85 TT - poste de pilotage et guidon

On apprécie la qualité des valises ajoutées. En plastique certes, avec inserts aluminium, elles sont aussi pratiques et logeables que l'on peut l'imaginer en les voyant. Pour autant, l'échappement en position latérale droite supérieur réduit le volume de la valise de gauche. Un casque intégral tiendra donc uniquement dans celle de droite. Seul reproche : la double serrure : une pour les fixer sur leur support (une opération rapide et aisée) et une pour les ouvrir. À noter une petite fragilité du capotage du mécanisme interne. Destiné à protéger le contenu et le crochet de verrouillage lors de la fermeture, il s'en va sans demander son reste si on l'accroche en chargeant. Autant le savoir.

Essai Moto Gussi V85 TT - valise
Essai Moto Gussi V85 TT -
Essai Moto Gussi V85 TT - casque intégral dans une valise

 

Essai Moto Gussi V85 TT -
Belle belle belle. Elle a tout pour plaire. Ses volumes comme sa ligne emportent les suffrages des passants
Essai Moto Gussi V85 TT - porte bagages
Le porte paquets arrière et son support en acier tubulaire contribuent à la ligne. Elle sert de poignées passager et de support aux valises.
Essai Moto Gussi V85 TT - La selle
830 mm de haut. C'est la valeur annoncée, mais les suspensions souples permettent de poser facilement le pied au sol dès 1,70 m à la toise.

Au chapitre des remarques désobligeantes, notons deux choses : une béquille latérale à l'ergot ennuyant à trouver du bout du talon et surtout un contacteur inséré dans une cuvette et horripilant à manipuler. Soit ils ont de longs doigts fins, soit ils n'ont jamais vraiment essayé de verrouiller la direction chez Moto Guzzi, mais dans un cas comme dans l'autre, on lutte pour tourner la clef au verrouillage. Chiant, tout simplement et sans autre mot.

Essai Moto Gussi V85 TT - le contacteur
Le contacteur, trop enfoncé, n'est assurément pas pratique lorsqu'il faut tourner la clef… Dommage.
Essai Moto Gussi V85 TT - serrires valises
À propos de clefs, celle de contact officie également sur les valises à 2 serrures. une pour fixer, une pour ouvrir.

 

Enfin, les commodos ne sont pas des plus agréables à manipuler, notamment la commande de clignotant offrant peu de retour. On apprécie la simplicité générale, surtout celle du régulateur de vitesse par bouton-poussoir, mais la commande des feux de jour/longue portée/éclairage n'est pas si qualitative que cela.

Essai Moto Gussi V85 TT - poste de pilotage
Essai Moto Gussi V85 TT - commodo gauche
Le clignotant n'est pas agréable à manipuler, tandis que régulateur de vitesse l'est. Lequel utiliserez-vous le plus ?
Commodo droit
Mode pour piloter l'instrumentation, et bouton de démarreur pour piloter les modes moteur. On s'y perd.

À propos d'ergonomie, toujours. Il est impossible d'accéder au menu de configuration de la moto pendant que l'on roule. De plus, si l'on désactive le contrôle de traction après une manipulation fastidieuse, il revient dès que l'on coupe le contact. Dommage que le switch "Mode", pratique et permettant de naviguer dans les informations du petit compteur LCD, ne serve pas pour sélectionner les modes moteur disponibles ou pour les configurer, y compris en roulant. Pour alterner entre Road, Rain et Off Road, l'un des 3 modes moteur, il faut appuyer sur le démarreur. Une logique à prendre, mais une contrainte aussi.

Essai Moto Gussi V85 TT - compteur digital

 

Essai Moto Gussi V85 TT - lenu instrumentation
Petite, certes, peu contrastée, certes, peu coloré, certes, mais pratiques, cette instrumentation LCD ! Les mnue sont accessibles et lisibiles. Lunettes non fournies...
Essai Moto Gussi V85 TT - Menu
Depuis le pouce droit, on peut désactiver l'ABS, mettre l'anti patinage sur OFF et régler le shift light. Par contre, à l'arrêt seulement. Dommage et juste pour cette session.

Terminons sur des notes très positives, à commencer par la présence d'une pratique prise USB, indispensable pour les gros rouleurssouahitant alimenter le téléphone/GPS. Vient ensuite le régalge de l'écartement du levier de frein, et surtout la présence d'étriers Brembo à fixation radiale.

Portfolio (69 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A quand ce fabuleux moulin sur une V7 ou les V9 (Pourquoi pas en option sur ces dernières ?)

Par

Magnifique. Une classe à part dans la production uniformisée. Et ce moteur, un bijou à regarder.

Par

J'avoue que le moteur a l'air sympathique pour un Bi manque peut être un peu de couple ? Dsl l'habitude des supermot.. J'aime bien le côté barou de cette meule et la partie cycle à l'air bien travaillé pour les adeptes de route sinueuses petit bémol sur le poids 230kg tout plein fait ça me semble un peu lourd (peut être que les Top case sont compté aussi je ne sais pas) mais un gros réservoir sympa tout ça !

Par

belle réussite pour un si petit constructeur :bien:

Par

Le design est terriblement plus séduisant que celui de l'indétrônable BMW GS.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire