Publi info

Essai - Triumph Scrambler 1200 XC : Force, douceur et volupté

Dans Moto / Nouveauté

La Scrambler 1200 XC est une anglaise. Ceci dit, tout est dit ! Classieuse et piquante, elle arrive bientôt en France pour bouleverser l'ordre établi. Au programme: tout terrain et route. Chiche ! 

Essai Triumph Scrambler 1200 XC

En 2019, il y aura Scrambler et Scrambler. Ceux de Ducati, contre ceux de Triumph. Après les 900 déjà bien installés, les Scrambler 1200 font leur apparition au catalogue Triumph. La motorisation n'est autre que celle des Bonneville T120 et dérivés, Thruxton en tête. Autant dire un gros morceau de twin parallèle, titrant ici 90 chevaux et 110 Nm de couple. Ce bloc moteur évolue constamment et limite au maximum l'inertie de ses éléments mécanique internes. Ceci afin d'offrir souplesse et confort d'utilisation, tout en réduisant les vibrations.

Essai Triumph Scrambler 1200 XC
Essai Triumph Scrambler 1200 XC
Essai Triumph Scrambler 1200 XC

 

En résulte un moteur "allégé", répondant au quart de tour et dont les pistons ne donnent jamais l'impression de pousser abusivement lorsque l'on coupe les gaz. Pour autant, le frein moteur est bien présent sur les premiers rapports, qu'on se rassure. Il est même très agréable à utiliser tant le couple est bien amorti. Il n'est pas impossible que l'arrière se mette à dandiner lors d'un lâché d'embrayage plus rapide qu'à l’accoutumée, mais la moto se remet aisément et doucement en ligne, tout du moins sur route. Autre élément adouci: la boîte de vitesse. Agréable, verrouillant parfaitement, elle est également étagée de manière pertinente afin d’offrir de l’allonge et de permettre une conduite plus « sportive ».

Pas de déferlement de puissance, la courbe est constante, tout comme celle du couple. Les valeurs se renforcent régulièrement, jusqu’aux maximums obtenus respectivement à 7 400 tr/min et 3 950 tr/min. Les 5 modes de conduite implémentés peuvent être sélectionnés depuis le commodo droit et sur la superbe instrumentation digitale. On retrouve ainsi les comportements Rain (pluie), Road (route), Sport et Off-Road, ainsi qu’un mode User (utilisateur), permettant de retenir plusieurs configurations. Ces modes agissent en effet sur plusieurs paramètres : la réactivité du moteur à la commande des gaz, le contrôle de traction et la sensibilité du freinage ABS.

De fait, les battements de ce cœur vaillant sont d’une bienveillance redoutable. En position haute côté droit, l’échappement double et la ligne d’imposant diamètre, laissent s’échapper les gros gaz. Ils entonnent volontiers le chant du maxi-trail. Car la Scrambler 1200 XC revendique fièrement dans son dossier de presse la possibilité d’aller faire un tour dans la terre. Elle a du coup été équipée en conséquence, notamment grâce à un partenariat avancé avec le fabricant de suspensions Öhlins.

Essai Triumph Scrambler 1200 XC
Essai Triumph Scrambler 1200 XC
Essai Triumph Scrambler 1200 XC

 

La partie cycle a donc été adaptée à un usage mixte terre/route. On retrouve du coup de superbes jantes tubeless à rayons ancrés sur le cercle, ainsi qu’une montre pneumatique mixte. D’origine, il s’agit de Metzeler Tourance, mais les Pirelli Scorpion Rallye ont également été homologués pour la moto en vue d’un usage plus enduro. La traditionnelle roue avant de 21 pouces répond elle aussi présent. Le cadre berceau ne change pour sa part qu’au niveau de l’angle de chasse de la fourche inversée. De diamètre 45 mm, ses tubes offrent un véritable impact visuel, et inspirent le respect. Ils sont surtout d’une efficacité supérieure à ceux d’une fourche conventionnelle, selon les études menées par Triumph lors du développement. On ne s’en plaindra pas, d’autant que l’important débattement a été porté à un très généreux 200 mm. Pour comparaison, la plupart des roadsters actuels affichent 120 mm de débattement, à l’image de la Thruxton.

Essai Triumph Scrambler 1200 XC

La Scrambler 1200 XC est une moto des plus attractive, même si elle reste discrète dans sa robe vert kaki. Le réservoir, séparé en deux par une jolie bande inox, affiche une capacité de 16 litres. Il est censé s’accommoder facilement des 4,9 l/100 km de consommation annoncés par Triumph. Dans les faits, notre moto aura fait disparaître près de 5,9 l/100 km lors de nos escapades, effectuées il faut le reconnaître à très bon rythme. Ne comptez du coup pas trop dépasser les 250 km d’autonomie, surtout si vous empruntez de grands axes. Moins encore si vous avez décidé de vous faire plaisir… Apprécions par contre cet appétit modéré pour le précieux Sans Plomb, obtenu sans concession sur le plaisir au guidon. Le gros couple n’est pas étranger à ce phénomène, vous allez le découvrir.

Paraissant allongée et relativement basse, malgré sa très jolie selle affichant quelques 840 mm de hauteur, la nouveauté 2019 Triumph affiche de belles pièces, au nombre desquelles un bras oscillant en aluminium, des pontets de guidon réversible et un cintre de section variable. L’inévitable sabot aluminium, apanage des motos tout-terrain, vient parer le bas du berceau, tandis que de petites grilles latérales complètent la dotation et empêchent, tant que faire se peut, la terre de rentrer dans les interstices.

Essai Triumph Scrambler 1200 XC

Difficile de faire court sur la présentation d’un modèle haut de gamme moderne, surtout avec les prétentions revendiquées par la Scrambler 1200. Triumph titrait ainsi sobrement « L’excellence » dans son dossier de presse, tout en disant établir la « nouvelle référence du segment ». Nous vous laissons du coup apprécier le look de la Scrambler 1200 XC sur les clichés, tandis que nous allons tenter de faire vite sur la dotation en équipements d’origine. Passons sur les feux et clignotants à LED, lesquels sont à présent de plus en plus généralisés, tout comme les feux de jour. Rappelons toutefois que les indicateurs de direction bénéficient d’un arrêt automatique. Sympa, surtout lorsque leur commutateur se trouve si proche du joystick 5 axes permettant de piloter l’instrumentation TFT et la connectivité BlueTooh avec votre smartphone. On notera au passage 2 présentations différentes des informations, l’une moderne, en chiffre, l’autre plus classique à aiguilles numériques, ainsi que plusieurs 3 niveaux d’information et 2 niveaux de contraste, outre le mode contraste inversé (fond noir).

Essai Triumph Scrambler 1200 XC
Essai Triumph Scrambler 1200 XC

 

Véritable Smartbike, la Scrambler 1200 XC est le premier modèle moto à bénéficier de partenariats originaux : l’un avec GoPro, fabricant de caméra d’action et l’autre avec Google. Point d’Androïd aux commandes, mais un système de navigation natif reposant sur les applications Google, et s’affichant sur le tableau de bord via l’application Triumph dédiée. Par contre, il faudra passer par le module Bluetooth en option pour bénéficier de ces fonctionnalités. Concernant GoPro, ledit module sera en capacité de piloter une GoPro Hero 7, une fois encore depuis le joystick et l’instrumentation. Le téléphone pourra trouver place sous la selle, dans un boîtier prévu à cet effet. Une alimentation USB 5V est également disponible.

Essai Triumph Scrambler 1200 XC

Soulignant la richesse de la proposition de base pour une moto placée à 14 800 € lors de son lancement, la Scrambler 1200 XC intègre d’origine un démarrage sans clef. Dommage par contre que le transpondeur n’agisse pas sur le bouchon à essence, toujours à ouverture manuelle et placé sous le couvercle en aluminium style « Monza ». Sur ce point, BMW fait mieux (même s’il s’agit d’une option). Pour finir cet inventaire, on retrouve également un régulateur de vitesse. Seules manquent les poignées chauffantes (en option). Bien entendu, la Scrambler 1200 XC est équipée de série d’un embrayage assisté, du contrôle de traction et d’un ABS pilotant des étriers radiaux Brembo M50 (!). ABS et TC sont d’ailleurs déconnectables au travers du menu « Home », implémenté sur le commodo droit.

Pour vous comme pour nous, l’impatience guette après une telle énumération de points enthousiasmants. Il est donc temps de prendre possession de la Scrambler 1200 XC, son guidon nous tend l’aluminium, tandis que ses pneus sont déjà dans la terre...

 

Portfolio (47 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire