Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Essai Yamaha YFZ 450: sportif dans l'âme

Essai Yamaha YFZ 450: une nouveauté 2012 qui sait séduire

FAIT POUR LA GLISSE ?


L'ambiance une fois à bord n'a rien à voir avec son cousin, né la même année, le Grizzly 300 (pour retrouver son essai, c'est ici). Guidon large au cintrage plus aplati facilitant l'effet de levier, assise pensée pour l'attaque, selle fine facilitant les transferts de masse bref tout est fait pour vous donner envie de jouer de la gâchette.


449 cc d'adrénaline tel est le shoot que vous propose Yamaha, enfin si vous le voulez, puisqu'il prétend pouvoir être piloté en conditions loisir.


Même si l'on a l'impression d'être assis sur le guidon (sportivité oblige) je dois bien avouer que le YFZ 450 se montre docile si toutefois on n'est pas trop généreux sur les gaz, facilitant grandement la prise en mains lorsque l'on débute, comme moi, en quad.


Essai Yamaha YFZ 450: une nouveauté 2012 qui sait séduire


Le fabricant aux trois diapasons nous invite à faire plus ample connaissance avec la nouveauté sur un tracé à plat avant de voir ce qu'il vaut sur une piste typée MX… bonne idée.


Il suffira de quelques tours de piste pour comprendre le fonctionnement du quad. Riche d'une direction vive, le quatre-roues peut compter sur un freinage prenant son rôle au sérieux sans pour autant faire des excès de zèle pas toujours agréables. Répondant présent à la moindre poussée sur la gâchette, le YFZ 450 se montre tour à tour parfaitement gérable mais aussi vif si on le fait monter dans les tours.


Joueur il l'est par son moteur et sa direction mais ce n'est pas pour autant qu'on le prendra pour un dealer de fun pur et dur. En effet le Yam n'est pas si facile que ça à mettre en dérive, là où d'autres n'ont aucune difficulté à le faire… suspensions indépendantes obligent. Il faudra donc une dose supplémentaire d'expérience pour en profiter pleinement, laissant certains sur leur faim… moi le premier !


Je dois bien l'avouer, je suis frustré de rester autant dans l'axe lors des prises de courbes, limitant grandement le côté joueur du quad nippon qui laisse un petit goût d'inachevé en bouche.


VISSÉ AU SOL


A défaut d'être une usine à sensations, le 2 x 4 sait être efficace avec un train avant précis vissé au sol et un châssis rigoureux qui séduiront sans conteste les plus exigeants ou fana de la gâchette.


Sans faux point mort, la montée des 5 rapports se fera tout en souplesse sans jamais batailler même si elles sont passées à la volée. Ne croyez pas pour autant que l'embrayage est à la traine, loin de là, il est au contraire du genre précis.


Les suspensions ne sont pas en reste non plus et gommeront les irrégularités du terrain tout en gardant le cap choisi lorsque le rythme augmente pour devenir intense.


Essai Yamaha YFZ 450: une nouveauté 2012 qui sait séduire


Le pilote appréciera la précision de la gâchette, agréable au quotidien, qui sait être douce ainsi que la réponse immédiate du moteur prouvant à eux seuls leur potentiel pistard. Idée reprise par les suspensions qui préfèrent au confort l'efficacité.


Stable en courbe et en ligne droite quelle que soit votre vitesse, le quad se montre cependant agile, virant là où vous le désirez. L'empâtement court (1 280 mm) y est pour beaucoup, lui permettant d'être dans son élément dans le sinueux ou les portions rapides et montre sa polyvalence, bien sympathique, donnant l'impression de savoir tout faire en vous le faisant payer dans les avant-bras en fin de journée. Il a du caractère et du pep's le bougre… mais je ne m'en plaindrai vraiment pas !


LOIN D'ÊTRE ANÉMIQUE


Le monocylindre 4 temps à refroidissement liquide n'est pas poussif pour un sou. Regorgeant de vitalité, le 5 soupapes reprend bas dans les tours pour vous emmener vers la zone rouge sans défaillir. Avec un couple de bûcheron pardonnant les erreurs de rapport qui ne nécessiteront pas de jouer de la boite de vitesse à chaque instant, le quad se sortira des mauvais pas et autres conditions pénibles sans défaillir tout en vous remerciant de l'emmener sur piste, son terrain de jeu de prédilection.


Plein à tous les étages, le quatre et demi appréciera sans vice la conduite sportive en vous permettant de faire le c… à chaque instant sans le faire payer au prix fort au débutant et en donnant la banane aux plus expérimentés d'entre vous.


POUR CONCLURE


Faite pour la piste, cette nouveauté Yamaha saura aussi vous emmener vers d'autres contrées. Ayant comme allié un moteur plein et exploitable, une direction vive et précise, des freins puissants mais gérables, un châssis sain, l'YFZ 450 nécessite un minimum de physique et de technique pour être utilisé comme il le mérite.


Flatteur pour le regard, vif pour les sensations, on lui reprochera une glisse pas si facile que ça à déclencher, qui diminuera son effet "fun toys" et pourra laisser un goût de trop peu.


Essai Yamaha YFZ 450: une nouveauté 2012 qui sait séduire


Portfolio (14 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire