Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Patrick PONS : premier pilote français champion du monde de vitesse.

Dans Moto / Sport

Patrick PONS : premier pilote français champion du monde de vitesse.

Né le 24 décembre 1952 dans le 16ème arrondissement de Paris, le petit Patrick est plus habitué des pistes de ski de Megève que de la banlieue parisienne dont sont issus la plupart des pilotes français de l'époque.


Sportif assidu, il fréquente aussi régulièrement les circuits automobiles en compagnie de son père.


Sa passion pour la moto viendra, comme beaucoup, après un passage par le cyclo. Suivront une 125 Yamaha puis une 450 Honda, mais cette dernière avoue vite ses limites et il faut pour notre apprenti pilote quelque chose de plus sportif. En 1970, il s'offre une 500 H1.


Le 2 avril 1971, il participe à sa première course au guidon d'une 500 H1 équipée d'une partie cycle PLT (Pierre-Louis Tebec). Dès le premier tour, dans une chicane, il fini dans les bottes de paille. Le pilote n'a rien mais la moto est détruite.


Patrick PONS : premier pilote français champion du monde de vitesse.


En 1972, il s'inscrit à la coupe Kawa qu'il remporte sur une 350 S2. Remarqué par un certain Jean Claude Olivier, il intègre l'écurie Sonauto Yamaha. La consécration viendra en 1979 avec le titre de champion du monde de vitesse en 750 cm3, non sans avoir obtenu de très bons résultats dans les différentes catégories les années précédentes.


En 1980, lors du grand prix d'Angleterre à Silverstone, il perd le contrôle de sa machine. On ne sait s'il a été percuté par Michel Rougerie ou si c'est sa moto qui a frappé son casque. Patrick Pons est transporté dans le coma à l'hôpital de Northampton, il décède deux jours plus tard, le mardi 12 août 1980.


Crédit photo :


Portrait : François Beau


Action : archives moto revue


Portfolio (2 photos)

SPONSORISE

Actualité Yamaha

Toute l'actualité

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je fais suite à votre interrogation concernant la chute mortelle de Patrick PONS ce jour funeste. Mon frère aîné était présent ce jour là dans ce fameux virage où nombre de pilotes avaient chuté durant les qualifications et les courses; Angel NIETO avait chuté au même endroit pendant sa course des 125 CM3 et mon frère ne comprenait pas pourquoi les journalistes ne se postaient pas dans ce qui était visiblement le virage de tous les dangers. Il a vu Patrick PONS qui devançait Michel Rougerie chuter devant lui : rien de grave car Patrick PONS "roulait-boulait" mais malheureusement Michel Rougerie n'a pu l'éviter et lui a roulé sur le cou pendant que le pauvre Patrick Pons effectuait une des dernières rotations ! Sans cela il s'en sortait indemne. Ironie du sort, Michel Rougerie décédera un an plus tard dans des conditions quasi similaires. J'ai gardé par devers moi le programme de ce Grand Prix de Silverstone et les tickets d'entrée. Cordialement

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire