Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Giacomo Agostini

Dans Moto / Sport

Jean Jacques Cholot

3. Jim Redman.

Giacomo Agostini

A bientôt 81 ans, Jim Redman est aussi sympathique que discret. Auréolé de six titres de champion du monde, ce pilote, né en Angleterre s'expatriera au Zimbabwe pour des raisons familiales. Il se lance dans la compétition moto au milieu des années cinquante, aux guidons de machines anglaises. Dès 1960, il intègre l'usine Honda pour qui il obtiendra le doublé 250cc 350cc en 1962 (exploit qu'il renouvellera l'année suivante). En 1964 et 1965, il décrochera à nouveau le titre 350cc. Très apprécié pour ses qualités de metteur au point, il avait également la réputation d'être très méticuleux, ne laissant jamais rien au hasard, ce qui lui valu la confiance du blason ailé pour l'organisation du team.


Il est également le premier pilote à remporter trois catégories dans la même journée lors du grand prix des Pays-Bas en 1964. Autre fait marquant de cette saison, en février, sur le circuit de Monza, il fera faire les premiers tours de roues à la fabuleuse Honda Six (qu'il mènera à la seconde place de l'épreuve).


Après six titres mondiaux, quarante cinq victoires et quatre-vingt-dix-huit podiums, Jim Redman décide, en 1966, de mettre un terme à sa carrière après une terrible chute à plus de 250 km/h lors du grand prix de Belgique sur une piste transformée en piscine par la pluie. Il s'en sort miraculeusement avec "juste" un poignée fracturé.


Peu connu du grand public malgré un palmarès que beaucoup peuvent lui envier, Jim Redman n'a pas eu la tache facile puisqu'il a du se battre contre de grands pilotes comme Mike Haiwood, Giacomo Agostini, Phil Read, Tarquino Provini, Luigi Taveri, Mike Duff ou encore Bob Mc Intyre pour ne citer qu'eux.


Aujourd'hui, Jim Redman continue à arpenter les allées de différentes manifestations dédiées à la moto ancienne, n'hésitant pas à reprendre le guidon de quelques machines mythiques. Il tient souvent un petit stand où il vend quelques objets à son effigie et signe des autographes avec toujours autant de plaisir.


Retrouvez l'interview qu'il nous a accordé lors du vingtième anniversaire des Coupes Moto Légende à Dijon en cliquant ici.


Photos (38)

SPONSORISE

Actualité Derbi

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire