Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Giacomo Agostini

Dans Moto / Sport

4. Carlos Lavado.

Giacomo Agostini

C'est le 25 mai 1956 que né le petit Carlos Lavado à Caracas au Vénézuela.


Après avoir fait ses armes dans des courses locales au guidon d'une Yamaha 400 RD, il débute sa carrière dans le monde des grands prix en disputant son GP national catégorie 250cc en 1978. Il surprend tous les observateurs de l'époque en terminant sur la deuxième marche du podium derrière un certain Kenny Roberts, la troisième place revenant au français Patrick Fernandez. Impressionné par cet exploit, l'importateur local Yamaha, la société Vénémotos prend le jeune pilote sous sa coupe pour lui donner les moyens de poursuivre dans cette voie.


Giacomo Agostini


En 1979, pour sa première saison dans le "Continental Circus", il participera aux catégories 250cc et 350cc. La première épreuve se déroule chez lui et d'entrée de jeu, le jeune espoir vénézuélien frappe fort. Il s'offre ni plus ni moins que la pole position dans les deux cylindrées, et s'impose en 350cc devant Walter Villa. Mais sa saison est stoppée nette suite à une fracture de la jambe en Allemagne.


Pour les saisons suivantes, Carlos Lavado doit faire face à des Kawasaki très compétitives, tout en contenant sa fougue. La consécration arrivera en 1983 où il obtient enfin le titre mondial 250cc devant Christian Sarron.


Giacomo Agostini


Il obtiendra un nouveau sacre trois ans plus tard, en 1986, devant Sito Pons et Dominique Sarron.


Le reste de sa carrière, qui s'achèvera en 1992, sera plus difficile avec de nombreuses blessures et du matériel dépassé.


Entre 1978 et 1992, il prendra part à pas moins de 137 courses, remportant donc deux titres mondiaux catégorie 250cc en 1983 et 1986 et dix-neuf victoires en grands prix (dix-sept en 250cc et deux en 350cc).


Giacomo Agostini


Invité pour la deuxième année consécutive aux Coupes Moto Légende, le pilote vénézuélien a retrouvé le circuit de Dijon avec plaisir. Plaisir, c'est le maître mot de ce bouillant concurrent dans la vie de tous les jours, toujours prêt à faire le pitre pour amuser la galerie.


Portfolio (38 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ne serait-ce pas Mike Hailwood le pilote Anglais le plus titré avec 9 titres mondiaux à son actif?? 

Par Anonyme

 Exact; 9 titres et 76 victoires en grands prix de 1959 à 1967 plus une victoire au TT en 1978 sur Ducati. Mea Culpa.

Par Anonyme

AGO toujours le plus grand,il ne risque rien avec cette andouile de Rossi .

Par Anonyme

 et encore moins avec stoner !!!!!!!     :ptdr:

Par Anonyme

Parceque STONER sait faire autre chose que de la comédie . Pas comme l'autre A ndouille.

Par Anonyme

Ago,tu peux dormir sur tes deux oreilles,c'est pas encore demain que l'autre cloche de rossi va te faire de l'ombre .

Par Anonyme

 Gérard pour moi le meilleur pilote et ce n est pas facile de le dire quant on l a été mais le voir sortir trop large rentrer dans un fosse et ressortir sans couper un peu a la Randy mamola  faut le faire ! c était une cote en 77 ou 78 mais je ne sais plus ou... Salut memepapeur.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire